Trail des 3 châteaux : récit

Première échéance de ma saison, voici le trail des 3 châteaux au Creusot (71). Ma préparation hivernale se déroule plûtôt bien mais je passe les 15 derniers jours avant la course en déplacement professionnel à Rotterdam où le dénivelé manque un peu... Pour un début de saison, c'est du costaud : 20kms et 650D+ le samedi soir de nuit puis 34kms et 1000D+ le dimanche matin. Près de 10 collègues de l'AL Echirolles sont également inscrits, ça promet une belle bagarre.

J'arrive tranquillement au Creusot le samedi après-midi : retrait du dossard, visite du château de la Verrerie, un peu de repos à mon gite et dernière collation, et c'est déjà l'heure du départ fixé à 19H30 ! Entre les concurrents de la course à 2 étapes et ceux participant uniquement à la nocturne, nous sommes 135.


Je décide de courir avec le coach Antonio Gallego. Le départ est rapide, mon collègue, Julien Magguili s'envole déjà vers la victoire. Dès les premiers hectomètres, le trou se fait sur nos poursuivants mais mes jambes sont encore un peu raides. Je préfère donc lever le pied et laisse s'échapper Tonio. Je conserve un bon rythme, enchaine facilement les crêtes. Après 6-7 kms, je commence à avoir des douleurs au ventre : ventre dur, sensation de faim, l'hypoglycémie approche. Je mange sans résultat, je suis vraiment mal et mon allure faiblit beaucoup. De nombreux concurrents me doublent et 1 km avant le ravitaillement, David Barranco me rattrape. Je m'accroche à lui et nous arrivons au ravito où il ne s'arrête pas. Je prends un verre d'eau et mes amis Fabien Dejoux, Gérard Martinet et Philippe Janssens arrivent déjà. Là aussi, je m'accroche à eux quelqes kilomètres puis ils me distancent irrémédiablement. La course devient un véritable calvaire. La deuxième hypo pointe son nez, heureusement, j'attaque la dernière descente mais je me trompe de chemin !!! 500m plus loin, je croise mes collègues qui se sont aussi trompés : demi-tour et nous finissons en roue libre la course.

Je suis complètement vidé par mes 2 hypo. Je prends tout de même la 37ième place sur 132 (27ième sur la course à étapes). L'étape de nuit a été très agréable, le terrain peu technique mais j'en ai vraiment bavé. Je vais vite prendre mon repas et rentre dormir en redoutant l'étape du dimanche vu mon état.

 

Le lendemain matin, je me lève avec de bonnes jambes. Je déjeune bien mais je suis un peu barbouillé sur la ligne de départ. Je décide d'être prudent et de partir plutôt doucement. Avec le 20kms, nous sommes prêts de 270 concurrents ! Dès le départ, les sensations sont bonnes, les jambes répondent bien. Nous faisons un tour du parc du château puis nous nous dirigeons vers les crêtes.



Nous courons groupés avec Fabien, Gérard, David, Jeff Louvat et même Julien qui après sa victoire le samedi, préfère assurer. Nous enchainons les kilomètres tranquillement, rejoignons Tonio et Philippe, mais perdons Gérard et David. Notre groupe de 6 fonctionne bien et avalons à bonne allure les kilomètres. Nous doublons quelques concurrents, notamment en côtes où je suis très très à l'aise. Aujourd'hui le terrain est un peu plus boueux à cause d'une pluie matinale. Le premier ravitaillement au chateau de Brandon se profile. Ce chateau est vraiment magnifique mais nous nous attardons peu, Philippe ayant pris la poudre d'escampette.

 

Nous nous dirigeons vers le lac, le longeons, je commence à fatiguer. Tonio est le premier à craquer, je suis le second. Nos 3 amis s'échappent rapidement et nous restons avec Tonio sur une allure faible. C'est assez dur moralement et j'ai l'impression qu'on n'avance plus. J'essaie de m'alimenter et de m'hydrater régulièrement. Tonio craque et je me traine jusqu'au second ravitaillement près de la tour de Saint-Sernin. Là aussi je fais juste le plein et repars immédiatement. Surprise, j'aperçois Fabien, Jeff et Julien 700-800m plus loin seulement. Cela me regonfle le moral et je décide de forcer l'allure. Petit à petit, je refais mon retard. Je grignotte mètre par mètre dans une montée vers une cascade, relance dans les courtes descentes.


Jeff est le premier à être rejoint. au pied de la dernière côte. Puis c'est au tour de Philippe qui a filé devant pendant près de 17kms... Julien et Fabien sont à 10 mètres quand le sommet est atteint. J'attaque la descente en relançant immédiatement, les jambes répondent super bien. Je les invite à accélérer. A 1 km de l'arrivée, nous doublons Stéphane Lepinay à la peine à la fin de son 34kms. Mes 2 amis cèdent du terrain et je monte en courant les 148 dernières marches vers l'arrivée. Ma mère, ma soeur et mes petits neveux m'attendent et j'en finis enfin, soulagé et heureux que ce se soit finalement bien passé après un samedi difficile. Je suis 24ième sur 104 (15ième sur la course à 2 étapes).


Mes amis du CRRA, Laurent Gouby et Cyril Rabier, m'ont attendu pour me féliciter. Félicitations à eux aussi car ils réalisent une très bonne performance en prenant respectivement les 4ième et 8ième places (sur 165 concurrents) sur le 20kms.
Un grand bravo aussi aux filles de l'AL Echirolles qui ont bien représenté le club tout au long du week-end : Sandra Fuinel (3ième sur le 20km nocturne), Marie-Hélène Larche (sur le 34kms), Sophie Gagnon (2ième sur la course à 2 étapes), Sylvie Omez-Pommier (3ième sur la course à 2 étapes) et enfin Soledad Presa (4ième sur la course à 2 étapes).
Les résultats complets sont ici.

En ce qui me concerne, grâce à mon bon dimanche, je remonte de la 27ième à la 16ième place au général de la course à 2 étapes (70 classés finalement). Je profite de ma famille et il est déjà temps de rentrer. Place maintenant au trail de la Drôme dans 6 semaines déjà...


Points positifs :

- Un gros week-end avec 2 courses en fait et une bonne gestion de la deuxième étape le dimanche

- Une ambiance très conviviale, très agréable et très solidaire avec tous mes collègues de club pendant les 2 courses

Points négatifs :

- Les maux de ventre et les hypoglycémies. Plutôt épargné depuis 2007, ils m'ont vraiment gaché la course du samedi

 

Amplitudes Busines Travel 14/10/2014 11:04

Très jolies prises de vue !

Le blog de 3D Trail -  Hébergé par Overblog