Rémy : Cross Régional 2015

Fabien Antolinos au premier plan, brillant 16e (photo Le Progrès)

Fabien Antolinos au premier plan, brillant 16e (photo Le Progrès)

Suite à la Saintélyon (en relais à 2 avec Damien), je me suis accordé un mois de décembre bien allégé, et j’en ai profité pour bien recharger les batteries et retrouver un peu de fraicheur mentale.

La reprise a été un peu compliquée et j’ai mis un petit moment pour retrouver quelques sensations de course.

Le cross départemental de St Marcellin s’est déroulé le dimanche 11 janvier et pouvait constituer une bonne séance de reprise. Malheureusement, je n’ai pas eu la possibilité d’y participer (contrainte perso).

2 semaines plus tard, le cross régional de La Tour de Savagny (69) se présentait comme une nouvelle occasion de voir un peu mon état de forme. Ce coup-ci, j’ai pu être au départ.

 

Bon, bien évidemment, je n’espère pas grand-chose en termes de classement. Le niveau est tellement relevé que je ne peux même pas espérer une place dans les 100. De plus, n’ayant repris que début janvier et préparant un minimum de long pour ma participation prochaine au trail de Gruissan (50km), on ne peut pas dire que sois dans les meilleures conditions pour faire le meilleur classement possible.

Et pour ne rien arranger, le parcours présente quelques passages particulièrement boueux, ce qui ne correspond pas du tout à ma foulée, beaucoup trop lourde.

Mais bon, inutile de se prendre trop la tête, je suis au départ pour faire de mon mieux et remplacer avantageusement une grosse séance de seuil. Dans ce contexte, je décide de prendre un départ très prudent, car la zone de départ est très grasse et je sais que je vais perdre beaucoup d’énergie pour au final ne gagner que 2 ou 3 secondes…

 

Allez, le départ est donné et je m’élance « tranquillement ». Dans le premier virage, je me retourne et ne vois qu’une dizaine de personne derrière moi. Bon, je reste tranquille dans les premiers petits virages bien glissants et arrivé sur la longue ligne droite qui présente une bonne adhérence (700m), j’augmente un peu mon allure et reprends pas mal de place.

La suite de la course sera un peu dans cette gestion-là : à chaque passage boueux, je ralentis pour assurer mes appuis (et ne pas perdre mes chaussures). Du coup, je perds un peu de terrain sur les coureurs qui m’entourent. Et dès que l’adhérence est meilleure, j’arrive à soutenir mon allure et je reprends du terrain et souvent des places.

Dans le dernier tour, j’essaye de moins contrôler les passages boueux et parviens à revenir sur un dernier groupe. On se dispute l’arrivée au sprint et je termine finalement 144e.

 

Un peu déçu de ce classement car durant la course, je pensais plutôt me situer entre la 110e et la 120e place. Mais plutôt content de mes sensations où j’ai pu relancer tout au long du parcours et où j’ai senti que sur les passages roulants, je déroulais bien. Au niveau gestion, suite à mon départ très prudent, je n’aurai finalement fait que doubler sur l’ensemble du parcours (je crois qu’il n’y aura eu qu’un seul athlète qui m’aura doublé… juste à l’arrivée au sprint.

Bravo à mes partenaires de club et en particulier à Julien (Rancon) qui termine à une belle 4e place (3e français), prouvant une nouvelle fois sa polyvalence, et à Jérôme (Delorme) qui a sorti probablement son meilleur cross depuis 15 ans en prenant une superbe 11e place.

Place maintenant au trail de Gruissan où le niveau sera tout de même bien moins relevé (j’espère me rapprocher du top10),et où en principe, il y aura moins de bouillasse… enfin je  l’espère

 

(photo Le Progrès)

(photo Le Progrès)

Benoît 31/01/2015 17:22

Bravo Rémi, sacrées conditions qu'on a eu !
De mon côté, j'ai bien souffert, le rhume n'a pas aidé.

Le blog de 3D Trail -  Hébergé par Overblog