Damien: Trail du bout de la Drôme, une reprise réussie !

Après mes « vogoyades » du printemps et mes cascades en vélo, j’ai pu reprendre tranquillement la course à pied. Mon entorse aux cervicales n’est qu’un mauvais souvenir et mes premières séances de qualité me rassurent un peu…Malgré le stop de plus d’1 mois, j’ai encore quelques restes de mon hiver de cross…et de mes sorties en rando à ski car les bosses passent mieux que je ne le pensais.

J’ai quand même en ligne de mire la Maxi Race XL de fin mai et je dois me rendre à l’évidence… Trop juste pour être prêt…

Il va me manquer un gros cycle d’entraînement pour acquérir le foncier nécessaire aux courses longues…

Je ne veux pas non plus griller les étapes et risquer la blessure. J’essaie donc au maximum de reprendre en douceur avec beaucoup de VTT pour les sorties longues et un peu de course à pied avec des sorties de 2h30 / 3H00 avec pas mal de déniv…

J’ai la chance de partir en vacances en Corse en famille et je profite de mon île préférée en calant des sorties dès que je peux.

Arrive la fin des vacances et je veux trouver une course avant la Maxi Race pour me rassurer un peu et surtout pour retrouver des allures de courses !

Arrivant trop tard de vacances pour le trail Matheysin, j’opte pour une des courses du Challenge Charles et Alice à Crest dans la Drôme.

L’ami Jacques Peyrard y organise un week end de folie avec de multiples courses. Il y en a pour tous les goûts ! En plus, j’adore ce coin de la Drôme sur les contreforts du Vercors. Les villages sont magnifiques, les sentiers sauvages et très souvent techniques et le paysage déboite ! Bref, je valide mon inscription deux jours avant le départ et m’aligne sur la course juste pour voir où j’en suis.

une belle bosse !

une belle bosse !

La Course :

100 dossards sont distribués pour cette course qui passe au cœur de Natura 2000. C’est donc une chance que de parcourir ces singles ! Lors du breifing, Jacques nous prévient que le balisage est une clé de la course. Il faut être vigilant aux intersections, c’est une course nature dans un parc !

Sur la ligne, j’aperçois Sébastien Buffard ( team Ascics) et deux trois coureurs dont Alexandre Laville. Pas de pression particulière si ce n’est que de prendre du plaisir !

Du monde à Crest ! ( image URW)

Du monde à Crest ! ( image URW)

Tiens, je le connais celui là...y serait  pas à Chamonix fin Août :-) ( image URW)

Tiens, je le connais celui là...y serait pas à Chamonix fin Août :-) ( image URW)

Pan.

Forcément, ma dernière course, c’était les France de cross ! Alors là, ça part plus tranquillou et assez rapidement on se retrouve à trois devant dès les premières pentes.

Alexandre, Sébastien et moi commençons un joli single sauvage où il faut être vigilant sur le balisage. Je passe devant dans la bosse et Sébastien emboite mon pas.

Après 40’ de course, nous ne sommes plus que Deux et la descente technique commence. Alors que je me sentais plus à l’aise que Sebastien en début de course, je comprends très vite que je vais avoir du mal à le suivre en descente. Il descend très bien et j’ai toujours des appréhensions suite à mes entorses. Je décide donc de ne pas me mettre dans le rouge et avancer à mon rythme. Après 15’ de descente, Sébastien a disparu et je continuer mon bonhomme de chemin…Je descends, descends, descends…beaucoup trop loin ! Plus de balisage ! Je remonte, remonte….et retrouve des coureurs au bout de plus de 5’…je suis donc à contre-sens du parcours ! Au moins 8 à 10’ de perdu dans l’histoire sur la tête…Je ne m’énerve pas du tout, trop content de courir et de profiter de la course. Je reprends mes distances sur mes compagnons et file en cavalier seul sur les sommets très techniques et calcaires.

Déjà plus de 2H30 de course et je descends tranquille, accélère sur les portions plates et monte au train alternant marche et course…Au ravitaillement on m’annonce à 15’ de Sébastien….Je continue donc mon bonhomme de chemin en espérant finir correctement malgré mon manque de foncier.

Il commence à faire chaud, 4h de course…je pense ne pas être loin de l’arrivée mais on me dit qu’il reste beaucoup de chemin…J’ai chaud et prends un petit début d’hypo…je décide donc de baisser le rythme et de finir tranquille…personne devant, personne derrière, j’aperçois enfin le château de Cret. Un motard m’annonce 1km de l’arrivée…je finis quand même un peu cuit en 4H40…

Je passe la ligne et Jacques me félicite ! 2ème. Pour une reprise, ce n’ était pas vraiment prévu mais ça fait bien plaisir !

il est content la Vogoy :-) ( image URW)

il est content la Vogoy :-) ( image URW)

Le parcours était sur les GPS plus long qu’annoncé avec 38/39km… et les 2000D+ étaient bien là.

C’est pas si roulant que ça les montagnes drômoises :-)

Mise à part cette dernière heure avec moins de motivation et une petite hypo, je reste satisfait de cette reprise qui me rassure un peu pour mon RDV de fin Mai, le tour du lac d’Annecy… par les sommets !

Un grand merci aux bénévoles !

jack 24/05/2014 15:07

Félicitations pour ta course !
Rendez vous en 2015 !
Au fait, Sébastien c'est team New Balance :) lol
Jack

damien 24/05/2014 20:40

j'ai ripé tu veux dire :-) désolé pour Seb et bravo à lui et à New Balance !

Le blog de 3D Trail -  Hébergé par Overblog