Trail international de la Frange Verte 2014 par Christophe

Cette année, je participe à ma première course de l'année dès le 2ième week-end de 2014 ! Pfff, ça ne rigole pas… Le déplacement est court jusqu'à la Frange Verte, lieu prisé des Grenoblois. Il faut dire aussi que les sentiers du coin sont très agréables.

 

Le plateau annoncé est très relevé, digne des Templiers ou d'une étape du TTN. Pas mal de cadors sont là : Rancon, Martin, Traub, Pelle, Vivien, Chorier, Segon, Mairy, Rouquairol, Janssens, Vigouroux, …, sans oublier les amis Damien et Rémy, étonnamment modestes au départ.

 

Encore une fois, je vais courir dans l'anonymat. Pour me démarquer un peu au milieu de tous ces maillots bleus, blancs et verts, j'ai décidé de courir en gris. Pan ! Punaise, ils sont tous partis très vite sur ce parcours dynamique de 9,3kms et 65+. Au bout du premier kilomètre, couru pour moi en 3'45", je suis déjà bien dans le rouge et pourtant en bout de peloton.

 

Première grosse côte de 10m, une ambiance de folie nous attend avec cloches et porte-voix ! On se croirait dans la montée du Roc Nantais après Cantobre. On enchaine tout de suite par un petit single en descente de 10m là aussi, bien glissant avec des feuilles, de la boue et des arbres. Bing ! Je glisse et m'écrase au sol. Comme le dirait le coach Jéjé après coup, avec mes courses habituelles à 4kms/h, je n'avais pas l'habitude de courir si vite et je me suis fait surprendre.

 

Le genou est douloureux et je dois un peu lever le pied quelques minutes (ça m'arrange en fait ;)). On passe sur la ligne d'arrivée, la foule est nombreuse pour nous encourager. C'est parti pour 4 grandes boucles, toutes en relances, virages, petites côtes, petites descentes, au soleil, à l'ombre, … Je stabilise ma position et arrive à grignoter quelques places tout de même.

 

A 1,5 tour de l'arrivée, je me fais déjà doubler par les premiers. Pfff, ça file comme un bon aligot de l'Aveyron. Ce qui est bien dans ce genre de courses avec des tours, c'est qu'on voit bien la tête de course. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que c'est impressionnant ! Donc, les premiers me dépassent et un pistard égaré gagnera finalement au sprint devant Julien Rancon.

 

Bah moi, il me reste un bon tour à faire. Personne devant, personne derrière, je gère la fin et finit 77ième en 39'49", presque 10' derrière les premiers, mais l'objectif de passer sous les 40' est rempli. Je suis quand même satisfait, car vu ma forme actuelle, j'ai bien limité la casse. Maintenant, reste à trouver le prochain trail à courir dans les semaines à venir…

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Le blog de 3D Trail -  Hébergé par Overblog