Rencontre avec le recordman du tour de l'Oisans non stop : GUILLAUME BERNARD

  • 3D Trail
  • Rencontre

A deux jours de l'évènement trail de cet été, le TOE, Tour de L'oisans express, nous ne pouvions passer à côté d'une rencontre avec celui qui détient le record du GR 54 depuis des années. En plus d'être un copain, un partenaire d'entraînement, Guillaume est tout simplement un mec bien. Il faudra l'encourager lors du TOE, épreuve qu'il a décidé de faire malgré un entraînement perturbé. Guillaume est un montagnard, un vrai. Un Traileur au palmarès rempli de podiums et de place d'honneurs sur l'UTMB, le GRR ou le Ventoux.

Si cette interview ne vous laisse pas insensible, allez vite sur son blog intitulé "Trail et cacahuètes", un peu la définition du loustique. Merci Guitoune, t'es un chef ! Bonne course !!!!

 

P1050434.jpg

 

 

Merci de prendre quelques minutes pour répondre aux questions des 3D Trail. Peux-tu en quelques mots nous dire comment tu es tombé dans la planète trail ?

 

En 2000, je suis arrivé à Grenoble pour mes études, j’ai vite pris l’option ski de rando et alpinisme. Je courais souvent en rando,  surtout dans les descentes avec le sac de matos et les grosses aux pieds,  puis je me suis mis à courir pour avoir un  peu la caisse en alpinisme.  Puis en 2003 j’ai un copain,  Jéjé pour ne pas le citer (un mutant du sport, ski, alpi, canyon, gonzesse, grimpe et trail, il est balèze partout) qui  m’a embringué dans la sphère ultra : « Hé y’a  une nouvelle course qui fait le tour du Mont Blanc, tu vas voir c’est facile, c’est comme une longue rando, allez viens on s’inscrit «   depuis je n’ai pas décroché.

 

 

Une semaine type d'entrainement, ça ressemble à quoi ?

 

En hiver, un peu de peaux de phoque pour maintenir une bonne chaudière.  Pour le reste c’est  carnaval cela peut aller de 7 séances par semaine à rien de rien pendant  3 semaines. Je cours quand  j’ai envie et juste assez pour me faire plaisir.

Mon plus gros défi serait d’essayer de faire une année de préparation sérieuse, genre Rémy Marcel, mais  version humaine, régulière, en faisant un peu gaffe à la bouffe, en fait c’est ça le plus dur !

 

 

Les 20 ans du Tour de l'Oisans approchent avec une édition magique non stop de 180kms et 12000+. Tu détiens le record non officiel du tour en 37H et des poussières. Alors le record va tomber ? Qui va gagner d'après toi ?

 

Oui c’est certain 37h35 y’a de la marge, le parcours sera plus roulant également. J’espère que  ça va tourner en 30h si les gars se donnent  la peine.  Je n’ai pas de grand favoris, il y’a pas mal de coureurs costauds.

Mais  Seb Louvet me fait une grosse impression en ce moment je connais le personnage,  il a déjà fait une tentative quelques semaine après la mienne en 2007, mais là il a l’air super affuté.  Benoit Laval,  Cyril Cointre,  Lucas Humbert, Eric Bonnotte, Guillaume Millet, Marc Toubin, sont également dans la liste des gars que je vois dans le top 5.  Jeff  Coeurjojo et  Loïc Squal  sont aussi des outsiders qu’il  faudra surveiller dans le rétro.

Globalement, la course reste assez ouverte, tout est possible sur ce parcours avec ses 50 derniers  kilomètres très exigeants,  la moindre défaillance va se payer  très chère.

J’en profite pour faire un gros bisou et dire un grand merci à Arno le boss de ce TOE qui « tener cojones » d’organiser cette sublime course.

 

 

Et qu'attends-tu de la course personnellement ?

 

D’abord de bonnes conditions météo afin que tout le monde puisse profiter de ce parcours splendide et de ces montagnes exceptionnelles.

Ensuit prendre autant de plaisir que la première fois et essayer de courir un peu plus avec mon cerveau cette fois-ci, histoire de moins en baver sur les 150 derniers kilomètres.

Moins de 40h à gambader me conviendrait bien. J’espère aussi pourvoir partager ce voyage avec d’autres coureurs, pas trop envie de courir seul cette fois-ci.

 

Ton plus beau souvenir en Trail ?

 

Le tour de l’Oisans évidement, pour l’aventure partagée avec mes amis. La première nuit accompagnée par la lune et la Meije, un grand moment.

 

Et aussi le Grand Raid de la Réunion 2005, ça été une vraie révélation, une course et un voyage hallucinants. Un parcours surréaliste, une ambiance incroyable, un coup de cœur,  je rêve d’y retourner.

 

Et ton plus mauvais ?

 

Quand je me suis vriller la cheville cet automne ! Je ne suis pas encore complément remis, je pinaille dans les descentes mais ça revient progressivement.

 

 

Ce que tu aimes le plus dans ton sport ?

 

La montagne, les copains, la bière, l’effort.

 

Et le moins ?

 

Les crampes

 

Quels conseils donnerais-tu à quelqu'un qui débute dans le Trail ?

 

- Eviter de boire plus d’un litre de bière sans prendre de chips avec. Manger des tartines de mayonnaise. Ne pas écouter les conseils. N’en faire qu’à sa tête. Faire de la montagne et surtout de ne rien lâcher.

 P1050464.jpg

 

Merci Guillaume et à bientôt sur les singles grenoblois ;)

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Christophe 25/07/2011 21:31


A l'image du bonhomme, culte ;) !!!
On va tout casser sur les chemins de l'Oisans...
A+


Le blog de 3D Trail -  Hébergé par Overblog