Rencontre avec... Laetitia ROUX

  • 3D Trail
  • Rencontre

Décidément, la rubrique Rencontre fait la part belle aux Dames ce moi-ci. Et pour cause, certaines d'entre elles font l'actualité et Laetitia ROUX fait plus que cela. Elle vient de marquer l'histoire du ski alpinisme avec ses 4 médailles aux championnats du monde il y a quelques jours. Laetitia est aussi une traileuse qui devrait faire parler la poudre cette année tellement son potentiel est grand. On ne peux s'empêcher de penser à elle en faisant le parallèle avec son homologue masculin : Kilian Jornet. Laetitia a pris le temps de répondre aux questions malgré toutes les sollicitations qu'elle a eu avec ses médailles. Juste un mot : Merci !

Les 3D reviennent donc sur ses émotions lors des championnats de ski alpinisme, sur sa future saison de trail et bien entendu sur la Pierra Menta qui commence aujourd'hui !

LAETITIA-ROUX-3-442x590.jpg

 

D’abord Laétitia, merci de prendre le temps de répondre aux questions de 3DTRAIL . On tient aussi à te féliciter pour tes 4 médailles aux championnats du monde de Ski Alpinisme qui viennent de se terminer.

 Tu t’attendais à autant de réussite pour ces championnats ?


  Je m'étais préparée pour ces championnats et au vu des résultats de début de saison je savais que j'avais la forme et les moyens de faire de belles médailles, mais rien n'est acquis d'avance. Les championnats sont des courses d'un jour tout peu arriver, le pire comme le meilleur. 

 

Quelle est la médaille qui t’a le plus émue ? 

Parmi mes médailles? Ma victoire au sprint, car le sprint est une épreuve très délicate. Aucune erreur n'est permise. Tout va très vite. Chacun des paramètres: stratégique, technique, physique, mental, doivent être ajustés au millimètre!

 

Quelle a été la plus difficile à obtenir ?

La médaille d'or du sprint. Sur la verticale race et l'individuelle, le trou était rapidement fait avec la 3ème. Le sprint est une épreuve si courte et rapide qu'il est difficile de faire des gros écarts. Rien n'est sûr avant d'avoir passé la ligne d'arrivée. Et puis, les filles savent partir très vite! Heureusement que le sprint du ski alpinisme n'a que le nom ;-) si c'était un vrai sprint de 100m ça serait différent, je n'aurais certainement pas eu l'or.

 

LAETITIA-ROUX-1-w700-150x150.jpg


La saison de ski alpinisme n’est pas terminée, il y a notamment la Pierra Menta toute proche.  Tu te sens comment avant cette course prestigieuse ?

Je me sens mieux que jamais! Rien que d'y penser je suis toute excitée! ça va être magique, comme toujours mais en mieux!!!! J'ai trop hâte!

affiche26.jpg

Parlons maintenant de trail, On te verra cette année sur les sentiers ?

Bien sûr! L'année passée était un essai suite à une longue période de trêve en course à pied à cause d'une tendinite au genou. Le test a été plutôt convaincant. Je me suis fait plaisir, mes genoux ont supporté les km et même les descentes. J'avais prévu de faire uniquement des courses de cote et finalement je me suis retrouvée sur les championnats du monde de trail à courir un parcours de 2600m de dénivelé positif et idem en négatif. Alors, l'histoire ne fait que commencer...

 

En quoi le trail est-il important dans ta préparation ?

La course à pied constitue une bonne préparation au ski alpinisme car l'effort et le geste sont assez proches. Il ne faut certainement pas faire que ça mais c'est une discipline bien complémentaire au ski alpinisme, et qui ne demande pas beaucoup de matos en plus. Où que tu sois, tu peux aller courir et faire une bonne séance.

 

Faire une grosse saison hivernale et une grosse saison estivale en trail c’est faisable ou pas ?

Personnellement je ne pense pas. Je n'ai pas les capacités physiques et mentales d'enchaîner deux saisons à fond comme le fait Kilian. Pour le moment ma priorité reste le ski alpinisme, mais cela peut changer... C'est très difficile d'être au top pendant longtemps. Le sport de haut niveau demande beaucoup d'investissement physique, mental et en général dans sa vie privée. Je pense que le corps et l'esprit ont besoin de période de relâchement pour pouvoir être au top au bon moment. Tout dépend des objectifs de chacun.

 

L’UTMB a déjà fait briller des skieurs, Kilian JORNET est le plus bel exemple. Cela te donne des idées ou pas ?

L'ultra ne me fait pas rêver, même si je suis en admiration devant les athlètes comme Kilian qui me transporte et qui m'inspire. Mais pas forcement sur ce type d'évènement. Je recommence tout juste la course à pied et je ne veux pas me faire mal. Pour le moment j'apprécie plus les courses plus courtes et plus nerveuses.

Merci Laetitia et bonne fin de saison en ski avant de te croiser…sur les sentiers !

Avec plaisir! Merci

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Le blog de 3D Trail -  Hébergé par Overblog