rencontre avec ...Jules-Henri GABIOUD

  • 3D Trail
  • Rencontre

Rencontre cette semaine avec un tout jeune traileur de grand talent qui réussit une année exceptionnelle. Ce jeune Suisse de  24 ans c'est Jules-Henri GABIOUD. Il vient tout simplement de gagner le TOR des GEANTS. Une course aux dimensions hors-normes de 330km partant de courmayeur et passant par des cols et vallées des Alpes ultra sauvages et ultra techniques. Jules-Henri est loin d'être un débutant en ultra avec de bellles marques cette année  ( 1er du GR73, Gypaète , Valdigne, Fiz...) Nous voulions donc rencontrer ce personnage aussi attachant que performant .

Merci Jules-Henri et à bientôt  au départ d'une course !

 


tor2011-157.jpg
JHG

Bonjour Jules-Henri et merci de prendre le temps de répondre à 3DTRAIL.
D'abord, Félicitation pour ta victoire sur le TOR des Géants. Tu as dû quand même être surpris à l'arrivée non ? 

Merci !  A 1h de l'arrivée, j'ai appris la mésaventure de Marco et cela ma surpris ( Marco a été déclassé car il n'avait pas emprunté le bon parcours sur la denière portion ). Ce n'était pas facile pour moi car j'étais déjà heureux de terminer, peu importe la place. C'est pourquoi j'ai beaucoup discuté avec lui sitôt passé la ligne d'arrivée. Pour moi Marco avait course gagné mais c'est la course... Sur une telle épreuve, finir est déjà une victoire!

Comment as-tu géré cette course de 330 km? Quelle a été ta gestion du sommeil par exemple ?

Mon objectif au départ était simplement de finir et cet objectif a été réalisé. J'avais prévu une tactique sommeil mais j'ai vite vu que le plus important était de s’adapter à la situation!  Au niveau du sommeil, c'était une inconnue pour moi mais j'ai dormi 3h30 en 6x (30min à 1h). J'ai été frappé par les capacités du corps et de la tête à accepter ces petites tranches de sommeil !
 Au niveau nourriture, j'ai rapidement passé des gels et barres au fromage et à la viande séchée!  Dans ma tête, je devais mettre un pied devant l'autre, cela était une grosse balade!
tor2011-219.jpg
JHG

Quelles différences vois-tu entre une course du format du TOR des Géants et l'UTMB ?

C'est deux choses très différentes car sur l'UTMB on peut parler de course alors que le Tor des Geants est une aventure. De plus l'UTMB peut avoir l'air très roulant à côté des sentiers extrêmes du val d'Aoste.
La gestion est tout autre, alors que sur l'utmb on combat un peu le sommeil, on doit l'accepter sur le tor! Et la solitude est une chose difficile à gérer par rapport à l'utmb où l'on est rarement seul ! Ce qui est magnifique au Tor des Geants, c'est cette communion entre organisateurs, bénévoles et coureurs!

Tu es jeune ( 24 ans ). Pourtant, tu es déjà très performant sur des formats longs. Tes résultats cette année sont impressionnants ! A quoi expliques-tu cette réussite ?

Cela fait depuis l'âge de 16 ans que je fais du vélo de route avec des longues sorties de plus de 200 km. Je me suis mis au trail en 2007 et j'ai depuis bien progressé d'années en années ! Cette année, j'ai changé d'orientation professionnelle et j'ai eu plus de temps pour m’entraîner mais surtout pour récupérer. Je pense que la récupération est une clé essentielle de la réussite. Je m’entraîne de plus uniquement sur des sentiers alpins dans ma région de la Fouly et cela est une préparation idéale. 

Après l'UTMB, le TOR des Géants...Quelles sont tes envies de courses ?

Je suis attiré par le Népal et les courses de plusieurs jours mais je compte bien à nouveau me rendre sur le Grand Raid de la Réunion. Je suis jeune et j'ai encore énormément de chose à découvrir !

C'est quoi, une semaine d'entraînement "type" pour toi ?

Je n'ai pas d'entraînement type, je fais tout à l'envie et à la motivation. Quand il fait mauvais, je me repose et sinon je sors presque tous les jours. Quand je fais des courses plusieurs week end à la suite, je ne fais que du vélo pendant la semaine. Par contre je fais beaucoup de rando-course en juillet et août pour avoir la distance et tester le matériel ! Je ne fais aucune intensité car cela reste pour moi une passion et je ne recherche pas forcément la performance !

Quels conseils donnerais-tu à un traileur débutant ?

Rien n'est impossible, il suffit de se dire qu'on part pour une belle et grande balade! Il faut toujours positiver et partir doucement! C'est clair quand étant bien préparé, la souffrance sera moins grande. Mais il faut toujours garder un bon esprit! Le mental nous amène partout !!!

Que faut-il ne surtout pas faire ?

Ce n'est pas parce qu'on voit les magazines où les coureurs courent qu'il faut se forcer à courir. Il faut être humble et ne pas hésiter à utiliser la marche ! Ensuite je conseille de bien tester les chaussures en entraînement car les pieds sont une chose précieuse... Et il faut profiter de la nature avant tout!!!


Merci Jules Henri et à bientôt sur les singles !
Crédit photos  : http://jhgabioud.blogspot.com/

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Le blog de 3D Trail -  Hébergé par Overblog