Rencontre avec Jean Claude BANFI

  • 3D Trail
  • Rencontre

banfi.jpgJean Claude BANFI est présent sur le trail depuis un petit moment déjà. Traileur chevronné puis coach de coureurs de tous horizons. Il est aussi très actif dans la recherche avec des masteurs à son actif dans le sport. Au sein de l'organisation de grands évènements comme l'Oygène Challenge ou de multiples stages "trail", Jean Claude est un passionné "passionnant". Il a accepté une interview express juste avant l'UTMB où il sera présent pour suivre quelques coureurs comme Antoine GUILLON et Pascal BLANC; deux sérieuses chances françaises au classement général sur la course. Un oeil d'expert avant le grand rendez-vous d'Août. Merci Jean Claude !

 

 

Bonjour Jean Claude, peux-tu nous dire en quelques mots comment tu t'es retrouvé au coeur de la planète "trail" ?

- En 2003, j'étais entraîneur d'une section sportive en biathlon. En biathlon, on passe beaucoup de temps derrière la jumelle (pour le tir). En fin de saison, en montant sur la balance, je me suis dit que soit je me mettais au Sumo, soit je reprennais une activité sportive !! Le trail de Faverges passais pas loin de la maison et voila...

 

 

Tu es donc "traileur" avant d'être "entraîneur". En quoi cette expérience du trail t'aide dans la mise en place des programmes des athlètes que tu coaches ?

- La connaissance de l'activité aide à être pertinent. Par contre on a souvent tendance à reproduire ce que l'on a vécu et ce peut être un frein à la créativité. Le fait d'être coureur te donne une certaine légitimité.

 

 

 Peux-tu en quelques lignes, nous donner les grandes lignes de ta "philosophie" sur l'entraînement en trail ?

- J"ai un background scientifique (master 1 en biologie avec Véronique Billat et master 2 avec Guillaume Millet sur l'ultraendurance). Il me semble que je suis scienfitico-terre à terre. Ensuite je pars de ce que le coureur a mis en place et j'essaye de réfléchir à l'optimisation.

 

 

L'aspect physiologique est donc loin d'être le seul élément de la performance en trail. Quelles grosses erreurs faut-il éviter sur un ultra côté alimentation, diététique ?

- La nutrition est au centre de ma reflexion. Pour répondre à ta question, il faudrait une demi journée !! S'il n'y avait qu'une chose à dire ce serait peut être de ne rien changer entre entraînement et course.  

 

On t'a croisé sur l'Aravis Trail où tu suivais Antoine Guillon. Ta présence sur les courses te permet d'affiner la préparation des traileurs que tu suis ?

 

- J'essaye de passer du temps lors des courses avec les coureurs que je coache. En ce qui concerne Antoine, le trail des Aravis vennait valider un bloc de travail de qualité. D'autre part, nous avons apporté une attention particulière aux stocks de glycogène sur les 3 jours. Les sensations d'Antoine sur la 3ème course semblent valider ce que l'on a mis en place Le fait d'être sur place permet de gérer les détails qui sont souvent la clé de la performance.

 

L'UTMB approche et forcément, il y aura notamment Antoine GUILLON et Pascal BLANC, deux traileurs qui seront aux avant postes. Tu es confiant pour eux à quelques heures du départ ?

 

- Les indicateurs sont dans le vert mais tellement de choses peuvent se passer. Wait and see !!

 

Tu suis des traileurs "élites" mais tu coaches aussi d'autres coureurs de niveaux très variés. Peux-tu nous dire deux mots sur ton activité de coaching ?


- Ma vision pourrait se résumer à optimiser le temps passé à l'entraînement. Alors que l'on s'apelle Pascal Blanc ou Pierre Dupont, les choses ne sont pas très différentes. De plus, à l'intérieur du groupe d'entraînement, j'organise des week ends et de stages. L'amalgame entre les coureurs de bon niveau et les autres donne des résultats étonnants. Je rentre d'une semaine de rando course dans les Dolomites, un vrai bonheur. D'autre part je suis un coach qui a besoin d'expliquer. Pas le style à envoyer un plan d'entraînement, plutôt à échanger avec le coureur.

 

 Quels conseils donnerais-tu à un coureur quelques heures avant l'UTMB ?

 

- Surtout ne pas écouter les bons conseils des coachs. Tout est déjà joué !! Peut être avoir une allure de départ adapté à son objectif. On voit des coureurs dans la montée du col de Vosaz qui transpirent comme des... Pas l'idéal !!!

 

Merci Jean Claude et à bientôt sur les singles !

 

 

Pour des conseils ou des rensignements, vous pouvez le joindre par l'intermédiare de sa page facebook ou de son site ( en construction )

http://www.facebook.com/profile.php?id=100002353299290

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Le blog de 3D Trail -  Hébergé par Overblog