Rémy : un point à 15 jours de la Maxirace (en duo)

La course-objectif de mai se rapproche et pour le moment, ça ne se présente pas trop mal.

 

En effet, je participerai avec Damien à la Maxi Race (en duo) autour du lac d'Annecy le 26 mai.

 

Sans faire de grosses semaines d'entrainement, j'arrive à maintenir depuis mi-février un volume moyen correct (environ 80-90 km hebdo, 2000-2500m+ et 60-80 km de vélo d'appart).

 

Malgré l'allongement progressif des sorties longues et l'orientation trail des séances de qualité, j'ai le sentiment de ne pas perdre trop le gain de vma obtenu ces derniers mois. L'amélioration de mon record sur 10km à Fontaine en début de mois a confirmé cette impression (35'58 - malgré un manque de fraicheur physique).

 

Au départ, notre inscription à cette course était simplement une belle occasion de partager un bon moment sportif, tout en découvrant cette épreuve et ses paysages somptueux... Mais petit à petit, on se prend au jeu et tant qu'à être au départ, autant être compétitif. Du coup, on espère à présent réaliser une belle course et pourquoi pas bien figurer au classement. D'autant qu'en consultant la liste des inscrits, il ne semble pas y avoir de grosses écuries sur cette formule duo (Team-Race). On a donc nos chances pour viser un podium...

 

Dans l'optique de finaliser un mini-cycle d'entrainement post-Urban Trail, je participerai ce dimanche au Trail du Connex. Ce trail proposant 3 distances (11, 22 et 33km), mon choix s'est porté sur le grand format (33km et 1900m+).

A vrai dire, je pense que le format 22km serait plus adapté en vue de la course d'Annecy, mais j'ai bien envie de pousser la grimpette jusqu'au sommet du Connex, et profiter ainsi du parcours pour réaliser un gros D+, car j'ai l'impression que c'est un peu ce qu'il me manque dans mes entraînements actuels... (le manque de temps m'oblige souvent à limiter mes sorties longues).

 

Durant les 2 semaines qui séparent les 2 épreuves, j'apporterai ensuite une attention particulière sur la récup afin de retrouver un max de fraicheur au départ de mon relai. Pour cela je compte un peu sur mes bonnes capacités de récup, mais aussi sur des produits qui ont déjà fait leur preuve par le passé : Massage au Compex les 3 jours suivant la course, huile à l'Arnica Weleda chaque soir au coucher, boisson de récup Punch Power après la course et après chaque séance de qualité et chaussettes de récup FullSocks de Compressport les 2 jours suivant la course.

 

Le weekend qui séparera ces 2 rendez-vous sera assez calme avec un court séjour familiale dans le Puy de Dôme, ce qui sera d'ailleurs l'occasion de peauffiner l'affutage physique sur des profils plus doux et des terrains plus souples que mes parcours isérois habituels. 

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Nicolas 10/05/2013 17:33

Il n'y a pas de secret pour être performant en trail, il faut sortir de l'hiver avec une bonne VMA! Ensuite, il faut travailler le spécifique mais on ne se remet jamais totalement d'un hiver peu
studieux!
A 15 jours, un trail de 33 km n'a rien d'effrayant pour un coureur avec de l'expérience comme c'est le cas pour toi. Evite juste de faire les descentes à bloc pour que la récup ne soit pas trop
longue!
Bonne course pour dimanche!

Rémy 11/05/2013 14:32



Merci Nico, 


Je pense gérer le haut de la longue descente, on verra la fin de la descente...


Bon weekend et bonne affutage en vue des Gendarmes le we prochain.


A bientôt.



Le blog de 3D Trail -  Hébergé par Overblog