Rémy : Noct'Blanzatrail 2011

 

Contexte : A 1 semaine des « Aventuriers de la Drôme » (65km – 3800m+), je sais que mon weekend sera un peu chamboulé (un déménagement à effectuer en Auvergne...) et qu’il me sera impossible de réaliser la séance de seuil du samedi. De même, la sortie mi-longue du dimanche s’annonce aussi compromise…

Quelques jours avant ce weekend, mon pote Rémi m’annonce qu’il devrait participer à un mini-trail nocturne le vendredi soir (16.3km ou 9km). Je décide alors d’y participer. Cette course remplaçant de ce fait ma sortie du samedi et en partie celle du dimanche…  

 

Objectif : Niveau 4 : pas d’objectif.

Dans mon esprit, il s’agit seulement d’une séance d’entrainement. Les jours précédents n’ont pas été allégés et je sais que je manquerai de fraicheur physique (sortie lundi-mardi-mercredi-jeudi = 57km). Toutefois, en regardant un peu les classements de l’an dernier, je me dis qu’un chrono aux alentours de 1h15 serait pas trop mal. Au niveau classement, je pense donc évoluer entre la 10e et la 15e place.


Déroulement :

Le vendredi matin, on ne peut pas dire que je sois de ces plus motivés… Une fatigue générale s’est un peu installée et j’avoue que je ressens bien les restes de la séance de la veille (4*6’ en côte). A midi, j’appelle Rémi et l’on se motive mutuellement pour le 16.3km.

 

Départ de Grenoble juste après le boulot. 3h plus tard, me voilà arrivé à Blanzat. Les jambes sont bien ankylosées par le trajet, mais il ne faut pas trop trainer. Le départ est à 22h et il est déjà 21h30. Fanny me fait gagner un peu de temps en allant chercher mon dossard, tandis que j’enfile ma « tenue de trailer ».

 

Après un très bref échauffement avec Rémi, il est temps de se placer pour le départ. Sur le coup, j’hésite un peu à me mettre aux avant-postes, et je me place finalement en 2e ou 3e ligne. Le parcours est en fait composé de 2 boucles : une première de 7.3km et 250m+ puis une seconde de 9km et 160m+. Dans mon idée, j’envisage de contrôler mon allure dans la première boucle, puis d’essayer d’accélérer dans la seconde selon les jambes. Voilà donc pour la théorie, qu’en sera-t-il de la pratique…

 

Le départ est donné et je suis assez prudent dans les premiers instants. Le petit peloton s’étire rapidement sur le large chemin plat et j’augmente sensiblement mon allure. Je gagne quelques places et aperçois la tête de course à une vingtaine de mètres. Je me sens facile à cette allure mais préfère ne pas accélérer. Bientôt, le parcours monte un peu. Je suis toujours à l’aise et remonte pas mal de concurrents qui semblent partis un peu vite.

La tête de course n’est bientôt plus visible mais cela ne m’étonne pas. Des cassures assez nettes semblent se créer dans cette ascension. Ainsi, je me retrouve à mener un petit groupe formé de 2 autres coureurs. Au fur et à mesure de la montée, je me sens de moins en moins à l’aise musculairement, la fatigue musculaire se faisant sentir. Ainsi, les 2 coureurs me dépassent vers le sommet et me distancent d’une dizaine de mètres sur la fin de l’ascension et le plat qui suit. Un bénévole m’annonce alors 8e. Je regarde derrière et vois que l’écart est assez conséquent.

 

Dès le début de la descente, je recolle facilement aux 2 coureurs. Je pense alors rester avec eux pour la fin de cette boucle et tenter de ne pas trop me faire décrocher dans la seconde. Ainsi, je sais que mon classement devrait être entre 6 et 8e, ce qui me convient tout à fait…

Pourtant, sans trop le vouloir, je me détache dès qu’il y a quelques pierres au sol et prends rapidement quelques mètres d’avance. Bon, ce n’était pas voulu, mais je change mes plans et descends finalement  à mon allure. Je me dis qu’ils me rattraperont de toute façon sur le début de la 2e boucle.

 

Je retrouve le village de Blanzat. Fanny et mon père sont là pour m’encourager et me confirme ma 6e place. Passage sous l’arche en 33’30 et j’entame à présent la seconde boucle de 9km par un long chemin large et plat (ou légèrement en faux-plat montant par endroit).

 

Devant, je ne vois personne. Je me retourne et constate que j’ai environ 10 secondes d’avance sur mes 2 poursuivants. Je vais donc tenter des les maintenir le plus longtemps possible.

A ma grande surprise, je m’aperçois qu’après 2 ou 3 kilomètres sur cette boucle, je n’ai pas concédé de terrain. De plus, j’aperçois devant (assez loin) la frontale du coureur qui me précède.

 

J’arrive à augmenter sensiblement mon allure ce qui me permets de rattraper le coureur qui me précède. Je l’encourage brièvement et poursuis mon effort. Me voilà 5e. Voilà bientôt la descente qui nous conduit sur Blanzat. Elle est assez large et facile, et j’en profite pour assurer mon classement. Je rentre dans le village. Il reste à présent un gros kilomètre avant l’arrivée.

 

Juste avant l’arche, j’aperçois Fanny qui me félicite et franchis la ligne en 5e position après 1h11’08 de course (13,8 km/h de moy), bien satisfait.

Rémi arrive peu après, en ayant fait une belle course malgré un petit souci d’éclairage.

  

 

Points positifs :

  • L’objectif premier est rempli puisque je souhaitais faire une séance sur un bon rythme
  • Une sortie qui donne confiance pour la suite (et en particulier pour le weekend prochain). J’ai eu la confirmation que la forme était là.
  • Ce fut l’occasion de tester ma nouvelle frontale (Petzl RXP). Test concluant.

 

Points négatifs :

  • Pas grand-chose de négatif pour le moment. J’espère juste que cette épreuve ne me laissera pas de trace de fatigue pour la course de samedi….

  Noctblanzatrail

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Christophe 11/05/2011 19:22


Trop facile... je parie que tu en aurais plus bavé au club avec la séance de seuil ;)
Allez, bravo pour ta course et bon courage pour samedi à 3H30 !
A+ sur les chemins


Rémy 12/05/2011 14:19



Merci pour les encouragements pour samedi. Je pense être bien préparé... reste à voir le jour J si les jambes répondent bien.


A+



Victor 11/05/2011 08:35


Bravo pour cette 5 eme place. Cela semble trop facile à lire ton récit de course. Bon courage à tous pour le week-end prochain.


Rémy 11/05/2011 10:31



Merci Victor pour ton message. Je te rassure, j'ai tout de même un peu forcé sur ce parcours de Blanzat...


Merci aussi pour les encouragements pour ce weekend.


A+



Le blog de 3D Trail -  Hébergé par Overblog