Rémy : cross départemental 2013

Contexte : Cette année, je débute ma (courte) saison de cross directement sur les départementaux. N’étant jamais très à l’aise sur ce format de course nerveux et rapide, j’ai tout de même bon espoir de valider une petite progression observée sur la fin d’année 2012

cross-6130.JPG 

beaucoup de bleus au départ...

 

Objectif : Niveau 4 : pas d’objectif. Le principal objectif sera de faire au moins aussi bien que l’an dernier. Mais cela dépendra du parcours et surtout des coureurs présents…

cross-6136.JPG

Damien me conseille avant la course... ou alors on parle de trail 


Déroulement :

Cette année le cross départemental se déroule sur la commune de St Marcellin. D’après le plan que nous avons reçu, on s’attend à un parcours bien roulant puisque le tracé semble longer les stades de foot ou de rugby. Mais une fois sur place, on s’aperçoit vite que le parcours sera moins roulant que prévu. En effet, la petite colline qui borde les terrains est bien exploitée et le parcours propose ainsi de multiples petites bosses et de nombreuses relances. Bref un joli parcours de cross… même si je sais que je vais bien souffrir (mais c’est le jeu)…

 

Au départ, les meilleurs du département sont bien présents et la lutte pour le titre s’annonce assez indécise, même si compte tenu du parcours, Alexis Traub fait figure de favori.

 cross-6149.JPG

Damien et Gaët prêts pour un gros start... Au fond, le coach surveille

 

Je me place sur la ligne et le départ est donné. Alors que je n’avais rien prémédité, je me décide à prendre le risque d’un départ un peu plus rapide qu’à mon habitude. Je me fais cependant vite enfermé et je pique 2 ou 3 grosses accélérations dans les premières courtes lignes droites pour me placer. Après une petite minute, je vois que je suis en compagnie de Nico Mallebay, Pierre Bauda, David Seaume… bref que des coureurs qui sont habituellement bien devant moi. Je décide à présent de trouver mon train, car je sens bien que si je tente de poursuivre ma remontée, je risque de le payer très cher. Pourtant, l’envie de rejoindre Damien et Julien Chorier une petite dizaine de places devant moi me titille l’esprit…

cross-6172.JPG

cross-6173.JPG 

Je trouve donc mon allure et je reprends calmement mon souffle. Je perds quelques places, mais ça n’a rien d’étonnant. Devant, ça s’étire de plus en plus et je vois Damien s’envoler.

 cross-6197.JPG

fin du premier tour... Thibault et Loïc sont en chasse 

 

A la fin du premier tour, les places semblent déjà bien dessinées autour de moi. J’essaie de maintenir une allure constante sur les tours qui suivent. Cela me permet de grignoter quelques places puisque quelques rares coureurs ralentissent plus ou moins franchement durant la course. Devant, mon écart avec Gaëtan ou Pierre est parfaitement stable. Le retard pris lors du premier tour ne grandissant pas. Derrière, j’aperçois mon collègue de club Loïc qui s’accroche à une petite dizaine de mètres. Il ne semble pas faiblir.

 

Dans le dernier tour, je me doute que je ne pourrai pas gagner de place, mais en revanche, je sens que Loïc a les moyens de revenir. Je décide de gérer mon avance jusqu’à la moitié du tour et de faire l’effort pour creuser l’écart sur la fin de course. Mais Loïc a opté pour l’inverse et produit son effort dès le début du second tour, si bien qu’il recolle bien plus tôt que ce que j’avais prévu. Ne voulant pas miser sur le final, j’accélère un peu plus tôt que ce que j’avais prévu et reprends un peu de distance. Seulement dans une descente à environ 1km de l’arrivée, ma chaussure colle un peu à la bouillasse et je déchausse au niveau du talon.

 

Je poursuis quelques foulées en me disant que je peux peut-être finir comme ça, mais je me rends vite à l’évidence que l’arrivée est trop loin. Du coup, je m’arrête et m’empresse de remettre cette chaussure. Bien sûr Loïc en profite et me dépasse en m’encourageant. Heureusement, j’arrive à repartir juste avant que le coureur suivant ne parvienne à ma hauteur.

J’essaie malgré tout de revenir un peu sur Loïc, mais l’écart est devenu difficile à combler.

Encore quelques foulées, et j’en termine avec ce joli cross départemental à la 39e place. Un classement parfaitement identique à l’an dernier.    

 

 

Points positifs :

Même si le classement est le même que l’an dernier, je pense qu’il montre tout de même une certaine progression puisque l’an dernier, les coureurs tout proche devant moi étaient plutôt aux alentours de la 20e place. A coup sûr, le niveau était plus relevé sur le départemental de cette année ! Reste à confirmer aux régionaux en tentant d’accrocher la qualif pour la première fois aux inter-régionaux. En plus cette année, les « inter » se dérouleront à Riom (63), à une poignée de km de ma ville d’enfance. Une raison de plus pour se dépouiller le jour J. 

       

Points négatifs :

Curieusement pour un traileur, j’ai principalement perdu du temps dans les bosses où je n’osais pas trop me lâcher, et surtout dans les descentes où j’essayais de récupérer un minimum (en vain ;-)). Bon aux régionaux, en théorie, y’aura pas de descentes…. On verra si ça me réussi.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
C
Argh... c'est un traite ce Loic ;)<br /> Bon cross régional !
Répondre
Le blog de 3D Trail -  Hébergé par Overblog