Rémy : bilan 2013

 

L'année 2013 vient de se terminer et avant d'attaquer 2014, voici le bilan de la saison écoulée.

 

Côté satistiques :

Comme l'an passé, on débute par pas mal de chiffres :

En 2013, j'ai parcouru 3 879km à pieds pour 122 820m+ et 2 024km en vélo (d'appart).

J'ai réalisé 242 sorties à pieds, soit une sortie moyenne de 16.02km et 508m+.

J'ai participé à 18 courses pour un total de 630km (en compétition).

 

Semaine Kilométrage Dénivelé positif Course Résultat
1 56 1170    
2 69 1260

Cross Départemental

(10km)

39 / 80
3 86 1720    
4 57 720

Cross Régional

(10km) 
 117 / 220
5 68 2180

 


6 57 440

Cross Interrégional

(11km)

117 / 139
7 74 1350    
8 95 2800    
9 85 1610

Trail Vulcain VSV

(18km) 
4 / 400 
10 96 2660    
11 72 1830    
12 84 2570

Trail du Ventoux

(45km )         

28 / 530
13 58 1550    
14 88 2330    
15 90 2230

Lyon Urban Trail

(36km)

21 / 1000
16 40 1220    
17 97 3310    
18 71 2100

Ronde du Muguet

(10km route)

12 / 280 
19 99 4390

Combiné du Connex

(35km)

1 / 25

20 53 1340

 


21 86 3500

Trail de l'Oisans

(37km)

5 / 40 
22 69 2480    
23 68 3600    
24 86 2680    
25 69 1470

Cross du Pain de Brié

(15km)

pas de classement
26 73 3050

Grand Duc en relais mixte à 2

(46km)

8 / 29 

27 47 3190

 


28 73 3100    
29 98 4200

Trail des Passerelles

(50km) 

3 / 180 
30 74 3460

 


31 154 9610    
32 59 1900    
33 57 2910    
34 99 5470

Grand Raid des Pyrénées

(80km) 

13 / 1200
35 106 6050    
36 29 370

 


37 85 3120    
38 71 1960    
39 83 1660

 


40 82 3400

France de Trail

(57km)

38 / 450 

41 53 1200    
42 68 1880    
43 100 3100

Grande Course des Templiers

(72km)

38 / 2800
44 32 880    
45 61 1130

 


46 86 1870

Cross St Egrève

(10km)  

26 / 180  

47 132 3410    
48 57 350

Cross de Voiron

(8km)

32 / 180
49 105 2010  Saintélyon 25 / 7000 
50 07 30    
51 46 310    
52 25 430    
TOTAL 3879 122820             18 courses

2 podiums

dont 1 victoire

 

*  Répartition du volume kilométrique hébdomadaire en 2013 (en vert à pieds et en bleu en vélo d'appart)

graphe-km.jpg

 

*  Répartition du nombre de séances hébdomadaires en 2013 (en vert à pieds et en bleu en vélo d'appart)

graphe-nb-seance.jpg

 

*  Répartition du dénivelé positif hébdomadaire en 2013 (à pieds uniquement)

graphe-D-.jpg

 

*  Répartition du volume horaire hébdomadaire en 2013 (en vert à pieds et en bleu en vélo d'appart)

graphe-duree.jpg

*  répartition 2013 par sport :

repartition.jpg

 

Un volume d'entraînement similaire à l'an passé au niveau du kilométrage. Toutefois, j'ai réalisé en 2013 davantage de dénivelé qu'en 2012 (+15270m+). Cela est en partie du à un été plus orienté "montagne" dans le cadre de ma prépa GRP80.

 

Côté course :

Le programme 2013 était assez ambitieux puisque je souhaitais jouer sur plusieurs tableaux :

-          Premièrement, le début de saison était axé sur les cross où je souhaitais confirmer une sensation de progression au niveau vitesse

-          Ensuite, je souhaitais consacrer mon début d’année à la Trail Running Cup (challenge Salomon), et réaliser un bon résultat final en enchainant 3 épreuves assez différentes (Ventoux, Lyon Urban Trail, GRP 80).

-          Quelques courses « plaisirs » pour agrémenter la saison avec Vulcain, La Maxirace en duo avec Damien, le Grand Duc en duo avec ma chérie…

-          Pour finir, la fin d’année prévoyait un enchaînement de mes 2 principaux objectifs de cette année 2013 : les Templiers et la Saintélyon. Mais en cours d’année, les championnats de France de Gap se sont rajoutés au programme et ont donc constitué un gros bloc de 3 courses longues et très relevées en 9 semaines.

En plus de ce calendrier rassemblant une bonne partie des trails les plus relevés de l’hexagone, j’aime participer à quelques épreuves locales et moins relevées…  C’est toujours bon pour le moral de faire quelques bons classements ;-)

 

Au final, j’ai pris part à 18 courses sur cette année 2013.

Voici un petit résumé :

-          13 janvier : Comme chaque année, je débute par les départementaux de cross de l’Isère. Je réalise une course très correcte avec un classement identique à 2012… mais le niveau était très certainement plus relevé cette année, ce qui conforte mes sensations d’avoir progressé en vitesse.

 cross 6197

-          27 janvier : Et après les départementaux, place aux régionaux. Le parcours est bien roulant et je réalise une bonne course en devançant quelques coureurs habituellement devant moi (117e). Les progrès sont confirmés, même si malheureusement, je manque la qualif directe aux « inter » pour 20 secondes (6 places…)…

-          10 février : suite à quelques désistements dans l’équipe de Grenoble, je suis finalement repêché pour les inter-régionaux qui se déroulent à Riom dans le Puy de Dôme, à seulement 7km de chez mes parents. Le parcours extrêmement boueux, et un choix de pointes calamiteux ont eu raison de ma course. Alors que je me sentais en grande forme, je n’ai cessé de glisser tout le long du parcours. Impossible de prendre le moindre plaisir… Au final, une 117e place avec un goût très amer. .

cross 6259 

-          3 mars : je débute ensuite ma saison de trail. Et cette année, je retourne à mon traditionnel trail de Vulcain. Le terrain et la date sont pour moi parfaits pour faire la transition entre les cross et les trails. Cette année, j’opte pour la VSV, qui propose 21km. Mais le balisage est parfois approximatif et une grosse première moitié du peloton s’engage sur un mauvais tracé ce qui raccourci l’épreuve à 16km. Après une bonne fin de cours, je finis finalement 4e… et bien frais.

 

-          24 mars : Le trail du Ventoux ouvre le Challenge « Trail Running Cup » et j’y participe pour la première fois.  Je me suis plutôt bien préparé (enfin, comme j’ai pu car il y a eu pas mal de neige cet hiver…), mais je ne suis pas trop en confiance car habituellement, je ne suis pas au mieux à cette période de l’année… et surtout le profil du parcours n’est vraiment pas à mon avantage (je ne suis pas au mieux dans les longues ascensions roulantes). Il fallait s’y attendre, le tracé initial est modifié en raison de l’enneigement. Je réalise une course un peu à l’image de ce que seront les suivantes : « correct mais peut mieux faire ».  Je prends une 28e place satisfaisante (je visais un top30), même si j’ai le sentiment que j’aurai pu faire légèrement mieux. Mais la saison ne fait que débuter.

2013 TRAIL DU VENTOUX Rémy 2

 

-           14 avril : 2ème étape de la « Trail Running Cup » avec ce Lyon Urban Trail. Une course totalement opposée au Ventoux qui s’est déroulé 3 semaines plus tôt. Et donc forcément, la prépa n’a pas été très adaptée. Une fois sur place avec Damien et Thomas, on est agréablement surpris par ce type d’épreuve. Loin des préjugés que j’avais. La course est très ludique et le niveau bien relevé. Je prends une 21e place correcte mais reste un peu déçu d’avoir été victime de crampes dans les derniers km alors que j’étais 18e… Mais après 2 étapes, me voilà déjà plutôt bien placé sur le challenge (8e).

 

-          1er mai : Je profite de ce jour férié pour remplacer ma séance d’entrainement par les 10km de Fontaine. L’idée étant bien sûr de faire le meilleur chrono possible pour mesurer les progrès réalisés, même si je sais que je n’ai pas la préparation optimale… loin de là. L’objectif minimal étant d’améliorer mon record (36’31). Si possible en passant sous les 36’, voire même sous les 35’30 si vraiment tout va bien… La course débute super bien et je me sens avec de bonnes jambes mais je faiblis trop sur la 2e moitié. Je passe l’arrivée an 35’58 assez satisfait, même si je pense que je pouvais faire mieux avec un peu plus de fraîcheur et d’habitude sur ce type d’effort.

fontaine

 

-          12 mai : « gros » déplacement pour se rendre dans le village voisin, à St Georges de Commiers. Au programme un trail très convivial de 33km (ou 22km, au choix) passant par le sommet de Connex et organisé par mon ami Franck. Le but étant de réaliser une sortie longue un peu soutenue, en vue de la Maxirace (en duo) 2 semaines plus tard. J’effectue un début de course assez soutenu, puis m’engageant en première position sur le 33km, je lève un peu le pied. Je gagne malgré tout du temps dans la longue redescente et remporte ce trail très convivial. Belle journée pour les 3D avec Damien qui remporte le parcours de 22km.

2013 0511 (536x800)

 

-          26 mai : Cette année, les conditions météo sont exceptionnelles, si bien que même fin-mai, une course peut être annulée à cause de la neige… Ainsi, la Maxi-Race, gros évènement de ce mois de mai, est annulée sur décision préfectorale. Grosse déception puisque je devais courir en relais avec Damien et que l’on partait pour au moins faire un podium… Mais c’est ainsi, et il faut se remotiver, d’autant que Thierry et Christophe ont prévu de courir le trail de l’Oisans et que celui-ci n’est pas annulé. Avec Damien, on se reporte donc sur cette épreuve, mais difficile de se remobiliser complètement. Je m’engage sur le 36km (format le plus long) mais subi quasiment toute la course. Les places ont été très vite établies et je n’ai pas su me faire violence pour tenter de remonter. Je termine 5e.

 

-          23 juin : depuis l’annulation de la MaxiRace, j’ai un peu de mal à réaliser de belles séances et à retrouver de bonnes sensations. Du coup, une semaine avec mon relais au Grand Duc, je remplace ma séance de seuil par le cross du Pain de Brié (15km), à 5 minutes de la maison. A l’échauffement, je sens que ce n’est pas un bon jour, mais durant la course, ça s’améliore un peu. Mais rapidement, des soucis de balisage perturbent la course et l’on s’engage à sens inverse sur le parcours… et donc forcément, ça coince. Certains bénévoles tentent de rectifier le tir, mais certaines infos sont contradictoires, et certains coureurs se perdent de nouveau… Je me retrouve avec Nicolas Buys en tête de la course sur le parcours de repli et nous terminons ensemble.

 

-          30 juin : Avec Damien, après notre victoire en duo l’an passé, nous revenons sur le Grand Duc, toujours en duo, mais ce coup-ci avec nos femmes. Fanny réalise le premier tronçon, mais après une très bonne moitié de course le manque de volume se fait sentir (c’est sa reprise) et la boue n’arrange rien dans les descentes. Persuadée d’être hors délai, elle ralentit fortement sur la fin de parcours revenant à Saint Pierre de Chartreuse.

Je m’élance donc sans penser au classement ou au chrono, juste au plaisir de courir dans ce beau massif que je connais très peu, d’autant que même si je le voulais, les bouchons m’empêchent d’avancer à mon allure. En plus, je reviens régulièrement sur des amis en solo, ce qui me permet de les encourager. Sur la 2e moitié du parcours, je force davantage même si une grosse chute dans Chamechaude m’aura fait une belle frayeur. Je passe ensuite la ligne et notre relais se classe 8e mixte. Un bon moment de partagé avec Fanny.

 

-          21 juillet : ce n'était pas spécialement prévu à l'origine, mais l'opportunité se présente pour moi de participer au maratrail des Passerelles. L'occasion de passer une belle journée pas trop loin de la maison. Au départ, je ne suis pas très confiant sur ma forme... Ayant fait une petite coupure après le Grand Duc et ayant enchaîné 2 belles chutes en 8 jours (au Grand Duc et en rando), je commence à peine à retrouver des sensations. Sur le début de parcours, je me sens plutôt bien mais après seulement 2h de course, je sens que la chaleur risque de me jouer des tours. Du coup, je suis obligé de lever le pied et de faire très attention à bien m'hydrater et à essayer de me refroidir au maximum. Je n'avance plus très vite, mais je gagne finalement quelques places au final, la chaleur ayant fait quelques dégâts. Je finis 3e de ce trail très convivial.

 

-          24 août : Fin août, je me rends dans les Pyrénées pour la dernière étape de la Trail Running Cup : le GRP 80. Vu le lieu, je passe une très belle semaine de vacances en famille. Vraiment un super coin. Après un retrait de dossard épique, je suis au départ de cette épreuve avec l'objectif de valider une place dans les 10 au classement général. Etant donné la distance, je prends un départ relativement prudent, même si je suis étonné de ne pas être mieux placé après 2-3h de course…  Puis à la mi-course, alors que je n’ai pas l’impression d’accélérer (même au contraire), je commence à remonter progressivement au classement. Une très bonne dernière descente me permet ensuite de terminer à la 13e place.

PV-GRP-10603.JPG

Grâce à ce classement, je termine le challenge « Trail Running Cup » à la 6e place, premier non team-élite puisque les 5 coureurs qui me précèdent au général sont les 4 « Salomon espoirs » et Julien Navaro (Team New Balance)

 

Une légère coupure, puis une préparation sérieuse pour une fin de saison particulièrement exigeante avec l’enchaînement : France de Trail de Gap (long) – Templiers – Saintélyon. Les 3 courses françaises les plus relevées de la fin d’année, sur seulement 9 semaines. Un pari risqué mais emballant…

 

-          6 octobre : En établissant mon planning de l’année, j’avais volontairement prévu de faire l’impasse sur ce France de Gap, souhaitant mettre toutes les chances de mon côté pour réussir aux Templiers. Mais avec la possibilité de faire partie de l’équipe de Grenoble et de jouer un podium par équipe, je me laisse tenter par ce challenge proposé par Nico.

Le déplacement est vraiment sympa avec une super ambiance au sein de nos équipes grenobloises (court et long). Sur la course, je suis rapidement pris de maux de bide et cela me pénalise sur une grosse partie du tracé. Le niveau étant tout de même moins dense que prévu, je parviens à finir 38e de la course (32e au classement championnat de France). La grosse satisfaction sera de remporter le premier titre de « champion de France par équipe » Néanmoins, déçu que Damien soit rattrapé par ses pépins physiques et ne puisse partager ce titre.

Podium-trail.jpg

Au niveau Grenoblois, ce fut une vraie réussite avec le titre par équipe sur le court, ainsi que les titres individuels de Julien (trail court), Céline (trail court), Thomas (trail court espoir) et Loïc (trail court junior officieusement).

 

-          27 octobre : Voici enfin mon gros rendez-vous de cette année avec la Grande Course des Templiers. Je suis bien sûr ultra motivé, mais je sens bien que les France de Gap sont encore présents dans mes jambes. Je fais une très bonne première partie de course, alors que mes sensations ne sont pourtant pas excellentes. Ensuite, à force de me concentrer sur l’hydratation (il faisait particulièrement chaud pour l’époque), j’en oublie de m’alimenter suffisamment, et subit une grosse hypo dans la dernière grosse difficulté. Du coup, je perds quelques places et termine à une 38e place qui ne me satisfait pas complètement car je sentais que le Top25 était accessible…

P1090670

 

-          17 novembre : Après 2 semaines allégées suite aux Templiers, je reprends un petit cycle d’entraînement et remplace une séance de seuil par le cross de St Egrève. Compte tenu de mon volume d’entraînement des jours précédents, je suis satisfait de prendre une 26e place, conforme à mon niveau en cross.

 

 

-          1er décembre : 1 semaine avant mon dernier objectif de l’année (Saintélyon), je participe au cross de Voiron, là encore dans l’idée de remplacer une séance de seuil. Je décide de courir en forçant les 2 tiers de chaque boucle (partie montante), puis plus relâché le tiers restant. Au final, cela m’aura fait une bonne séance.

 

-          8 décembre : Dernière course de cette longue saison, la Saintélyon. Cette année, c’est les 60ans et nous nous y rendons à plusieurs, c’est toujours plus sympa. Le parcours est allongé pour cette édition anniversaire et une bonne glace recouvre une vingtaine de kilomètres du parcours. Après un départ encourageant, des douleurs apparaissent aux quadriceps et s’intensifient petit à petit. Heureusement, la fin de parcours bien roulante atténuera ces douleurs et me permettra de réaliser un bon final pour prendre la 25e place

 

Pour sortir un bilan de ma saison 2013, je dirai qu’il s’agit d’une très bonne saison (probablement ma meilleure... pour le moment ).

Je retiendrai :

-          Une 6e place sur la Trail Running Cup (Salomon)

-          Un titre de champion de France par Equipe (trail long)

-          Un Top40 sur les Templiers

-          Un record sur 10km (35’58)

-       Quelques podiums sur les courses plus locales (vainqueur au trail du Connex, 3e au maratrail des Passerelles)

Cependant, je ne m’emballe pas car il demeure malgré tout un peu de déception/frustration de n’avoir pas réussi à faire une seule très belle course. A chaque fois, je réalise un résultat correct et conforme à mon niveau, mais il y a toujours eu un élément qui a limité (un peu) ma performance : crampes sur l’Urban Trail, annulation de la Maxirace, nausées (dues à la chaleur) sur les Passerelles, maux de bide à Gap, hypoglycémie aux Templiers, douleurs aux quadris sur la Sainté, ...

 

Le planning 2014 est quasiment prêt et promet d'être encore très exitant ! (j'annoncerai mon planning 2014 très bientôt).

Merci à tous les lecteurs pour votre soutien régulier sur ce blog.

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Damien 12/01/2014 21:10

Juste un mot de ton plus fan : BRAVO REMY !!!!!J'espère qu'on va se régaler en 2014 et tous les deux sans pépins physiques !

Rémy 19/01/2014 20:48



Merci Damien. C'est clair que l'on devrait passer quleques bons moments sur les sentiers cette année !



Le blog de 3D Trail -  Hébergé par Overblog