Rémy : 10 jours après Gruissan

Suite à ma course de Gruissan gachée par mes douleurs à la jambe, j'ai souhaité effectuer un petit break pour résoudre ce soucis qui traîne depuis début janvier.


Au début, cette douleur était peu génante et ne survenait que les lendemains de séance intensives. Mais petit à petit elle est devenu plus fréquente et plus génante. J'ai donc levé le pied début février en espérant pouvoir courir Gruissan sans problème, mais le résulat fut peu convaincant.

 

Cette douleur est assez difficile à décrire. Elle située en plain centre de ma jambe sur la partie du mollet. Au toucher, aucune douleur ni sur les os (tibia ou péroné, ni sur le muscle du mollet... Cette douleur intervient principalement au moment où je relâche mon appui. Je ressens comme une sensation de compression à la pose du pied (compression génante mais pas vraiment douloureuse) puis une "décompression" après l'appui du pied. c'est cette phase qui est bien douloureuse...

 

Mon médecin généraliste songeait au départ à une fracture de fatigue, mais il a changé d'avis par la suite... cela m'étonnait aussi un peu car ce n'st pas franchement la période où je fais le plus de volume.

 

Après une semaine sans course à pied, j'avais bon espoir de retrouver une foulée normale, d'autant qu'en marchant, je ne ressentais plus rien depuis 3-4 jours

 

Lundi soir, j'ai donc remis les running en tentant un petit footing de 45min. Mais au bout de quelques foulées, j'ai vite compris que ce n'était pas la peine de poursuivre. La douleur était toujours présente... et le pire c'est que l'intensité de la douleur n'avait pas bougée... 

 

Mardi soir, j'avais rendez-vous avec mon osthéo. Inutile de préciser que j'avais beaucoup d'attente dans ce rendez-vous. D'entrée, mon osthéo a été très étonné de la baisse de volume de ma jambe gauche par rapport à la droite (mon quadriceps a perdu 2 cm de tour et mon mollet 1cm), preuve que je forçais bien davantage sur la jambe droite que sur la gauche.

Après un bilan postural, il s'aperçoit vite que je suis pas mal tordu... surtout au niveau du bassin. Après quelques manips, il a réussi à me redresser. D'après lui, j'ai eu un évènement déclencheur sur le mois de décembre (choc, torsion, ...) et cela a modifié un peu ma foulée... et progressivement mon bassin s'est "vrillé". La douleur viendrait probablement d'un pincement du nerf sciatique dû à cette torsion.

Suite à ces manip, je dois donc encore rester au repos. Je pourrais reprendre un petit footing dimanche  (20') pour tester une éventuelle amélioration. En tout cas, j'espère que mon osthéo a vu juste et que tout ira mieux dimanche lors du ffoting. D'ici là, je peux continuer d'utiliser mon vélo d'appart histoire de me dépenser un peu (c'est déjà ça)

 

La prépa Eco-Trail débute donc assez mal. J'espère pouvoir reprendre convenablement début mars, pour pouvoir affronter les 80km un peu plus serein.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Le blog de 3D Trail -  Hébergé par Overblog