Qu'a fait Christophe en 2013 ?

Et ouais, Damien est toujours le plus rapide, Rémy le plus complet, Thierry le plus discret et moi je suis encore à la traine pour dresser mon bilan 2013. Ma ligne de conduite n'a pas changé depuis toutes ces années sur les chemins : un hiver studieux, un printemps tourné sur les distances courtes, un été chargé en ultra et un automne au repos. Cette année, après la déception de l'UTMB tronqué en 2012, j'ai décidé de partir sur un calendrier 100% isérois. Le point d'orgue est fixé très tôt, ce sera l'Echappée Belle, toute nouvelle course pour découvrir Belledonne par les chemins méconnus...

P1020094

 

Allez, je commence par quelques chiffres : 2013, c'est pour moi 211 séances pour 3032kms et 106150+. Ca fait tout de même une belle moyenne de 14,4kms et 503+ par séance.

Course6

 

Pendant que mes amis s'éclatent sur les cross, je multiplie les séances courtes et dynamiques. Certes, je ne retrouve pas la vitesse de mes 30 ans ;), mais la forme est déjà bien installée. Les montées rapides à Comboire avec Rémy promettent pour la suite. C'est donc bien affuté que j'arrive à Tullins fin mars pour le Sacré Trail des Collines. 7 ans après ma première et unique participation, je suis agréablement surpris par un joli et vallonné parcours malgré un temps maussade et humide. Après un départ prudent, je remonte bien en milieu de parcours et finit sur un bon rythme à une bonne 14ième place pas si loin de la tête de course finalement.

P1020062(Là c'est Grenoble car à Tullins, y'avait trop de nuages...)

 

En avril, je continue sur un gros rythme avec toujours de nombreuses séances et de la VMA courte au programme. Je réalise mes 2 premières grosses séances dans le cadre de City Trail. Mais patratra, début mai, je glisse bêtement au réveil dans les escaliers chez moi. De grosses douleurs aux côtes et au genou vont freiner mon année et couper un peu mon état de forme assez intéressant pour l'époque. Et en plus, je m'étais fixé 2 petits objectifs en mai…

P1020068(Attention à la chute !)

 

Il y avait d'abord le traditionnel et incontournable Trail du Connex, quasiment à domicile et entre amis. L'ambiance y est toujours excellente et cette année, la météo nous permet de monter au sommet. Pendant la course, je suis tout juste bien, mais pas top. Je limite la casse dans la montée et réliase une bonne descente. Je fais donc une course correcte sans plus et je dois me contenter de la 4ième place.

RAW6707

 

2 semaines plus tard, les sensations ne sont pas revenues et je me présente au départ du 30kms du Trail de l'Oisans. Certains se sont dégonflés et ne sont pas allés à la Maxi-Race malgré la pluie, la neige, la tempête. Dans un magnifique cadre, je subis toute la course. Seule la dernière descente permettra là aussi de limiter la casse et de terminer en 9ième position.

P1020013

 

En juin, les douleurs s'estompent un peu. Les sorties sont plus longues bien sur et donc moins soutenues. J'arrive à faire un peu de jus pour le Grand Duc de Chartreuse, dernière épreuve préparatoire avant l'Echappée Belle. Habituellement, c'est une course réputée difficile. Cette année, avec la météo pourrie des derniers jours, les chemins se sont transformés en sentiers de boue, certaines portions seront donc dantesques. Avec le manque de confiance des dernières semaines et l'Echappée Belle qui se profile, je décide de faire la course en mode gestion. Comme prévu, cette course méconnue est fidèle à sa difficulté avec de sacrés passages : Petit Som, Pinéa, Chamechaude. Au final, la course a été trop bien gérée, sans vraiment forcer l'allure et me mettre dans le rouge, et je termine à une honorable 44ième place.

P1020024

 

Durant l'été, c'est du lourd. J'enchaine les séances, les sorties longues, les kilomètres et le dénivelé. La forme revient bien, la confiance aussi. Mais voilà, l'Echappée Belle c'est un autre morceau. Je l'avoue (comme beaucoup), j'ai sous-estimé cette course et je l'ai prise en pleine face. 300% technique qu'ils disaient… La course a été magnifique, des paysages incroyables, des passages de fous, des moments intenses, de belles rencontres, de longues portions avec les amis (merci encore Philippe, Tom et Rémy), … Autant j'étais parfaitement affuté, autant j'en ai bavé techniquement sur ces sentiers de Belledonne. Au final, ma 78ième est anecdotique, je retiendrai surtout une formidable aventure.

P1020104

 

Et voilà, comme prévu, l'année s'est terminée calmement avec une bonne coupure, puis une reprise en douceur des entrainements. J'aurais bien fait une petite course dans le coin en novembre, mais une météo pourrie m'a découragé.

L'année 2014 est déjà là... et il va falloir penser au planning... à suivre donc... 

damien 19/01/2014 18:54

Good job président ! Malgré un petit coup de moins bien au printemps, tu t'en sors pas mal ! terminer l'EB…c'est un exploit. Tout simplement un exploit .

Bravo !

speedy.damien

Christophe 19/01/2014 21:20



Merci Damien ;)


A bientôt sur les chemins



Le blog de 3D Trail -  Hébergé par Overblog