Mondiaux de Trail ce week-end : Interview de Nicolas MARTIN

  • 3D Trail
  • Rencontre

A quelques jours des mondiaux de trail qui se dérouleront du 6 juillet à Conwy au Pays de Galles.

3dtrail voulait faire un état des lieux des forces en présence dans le groupe « France » avant la compétition. Nous sommes donc allés à la rencontre de quelques athlètes français dont certains sont des habitués du blog !

Les mêmes questions pour tout le monde histoire de ne pas trop les déranger non plus avant leur rendez-vous !

 Nicolas MARTIN est  le "petit jeune" de l'équipe. Il décroche sa qualification aux templiers 2012 après 2 saisons remarquables au plan national. Nicolas est aussi un copain d'entraînement des 3Dtrail et on peut vous dire qu'il ne fait pas semblant pendant les séances ! Son mental et sa gestion de course peuvent lui permettre d'honorer admirablement cette sélection bien méritée...

Allez Nico et vive le Trièves !  

 

martin.jpg 

1-) Peux-tu remplir très brièvement cette mini carte d’identité :

 

Nom, Prénom : Martin Nicolas

Age : 26 ans

Nbre de sélection en équipe de France ( trail, Montagne, Tri…) :  1, enfin, ce sera la première cette année.

Résultat en équipe de France : Néant

Autres résultats : Vainqueur de la trail running cup 2011, 3ème du TTN 2012 et 4ème de la grande course des Templiers 2012.

 

 

2-) Comment te sens-tu à quelques jours des mondiaux ?

 

Je me sens relativement bien et plutôt confiant au point de vue de ma préparation. La semaine de stage fédéral m’a permis de travailler avec une bonne émulation et elle s’est bien conclue par une 2ème place à Faverges. Je pense être dans ma meilleure forme depuis le début de l’année et c’était l’objectif. Il y aussi une vraie envie d’être le 6 juillet pour revêtir le maillot bleu et défendre au mieux nos couleurs. Evidemment, il y a aussi un peu d’appréhension car 75 kms en compétition, ce n’est jamais anodin.

 

 

 

3-) Le parcours en boucle est assez « atypique » ( 5X15KM), comment vas-tu gérer ce type si particulier d’exercice…cet « ultra cross » ?

 

75 km en boucle ou en ligne, ça ne change pas tellement le problème d’un point du vue physique. Je dirais même que c’est peut être positif pour ceux qui n’ont pas reconnu le parcours car on pourra se familiariser avec les lieux dans la première boucle. Au niveau logistique, il y aura moins d’autonomie que sur certaines courses françaises puisqu’il y aura 2 ravitos par tour. Mentalement, il est certain qu’il faudra être solide dans les 2 dernières boucles.

 

 

 

4-) D’après toi, quelles peuvent être les ambitions de l’équipe cette année ?

 

On ne connait pas trop nos adversaires qui ne sont pas tous des spécialistes du trail. Il y a bon nombre de coureurs de 100 km. Je pense qu’on prendra tous le départ avec l’ambition de ramener le titre par équipe. C’est jouable à mon sens même si rien n’est acquis. La force de l’équipe se sera sans doute son homogénéité. On a aussi un excellent staff ce qui sera un plus indéniable par rapport à d’autres nations.

 

5-) Représenter la France, comment le ressens-tu ?

 

S’il y a une chose dont je suis fier dans cette sélection, c’est bien de porter le maillot bleu. Je suis un amoureux du sport et je vais réaliser mon rêve de sportif. C’est aussi, enfin, je l’espère pour le jour de la course, un formidable moteur pour les moments difficiles. On pratique un sport individuel mais ce jour là, on se doit de représenter au mieux notre pays. J’ai la chance de faire partie de la sélection de 6 coureurs et par respect pour ceux qui sont absents, on doit se donner encore plus que d’habitude.

C’est aussi l’occasion de représenter ma petite région d’origine qu’est le Trièves.

 

6-) Le groupe « France » se connaît bien, le stage a certainement créé de la cohésion. C’est un plus avant la compétition ?

 

Il y a une bonne entente au sein du groupe, on a bien rigolé lors du stage tout en étant studieux . J’ai trouvé le niveau homogène donc ça crée forcément une saine émulation. De plus, on est souvent adversaire sur les autres courses de la saison mais ce jour là, on sera avant tout partenaire pour l’équipe. Bon, soyons honnête s’il y a 2 français ensemble dans le final, ils ne se feront pas de cadeau. Cela dit, ce sera simplement par respect de l’esprit sportif.

Partager une sélection avec Patrick Bringer, c’est aussi quelque chose de sympa. Ce n’est pas si souvent qu’un athlète et son entraineur connaissent une sélection ensemble.

 

382488 620264847985872 1473126944 n

 

7-) Un petit Prono pour les podiums ?

 

Difficile à dire, et surtout difficile d’émettre un pronostic pour une course à laquelle, je prends part ! Je dirais au moins une médaille en individuel et une par équipe pour les hommes et aussi pour les femmes.

Quoiqu’il en soit, on part pour essayer de faire aussi bien qu’en 2011 ce qui est déjà un énorme challenge.

 

Bonne course ! On suivra cela de très près !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Le blog de 3D Trail -  Hébergé par Overblog