Le cross : une histoire de traileur ? Episode 2

EPISODE 2 : Les Cross, des courses conviviales !

 

Mais pourquoi ? Pourquoi se rouler dans la boue, sauter des troncs, crapahuter sur des bosses entourées de rubalise, se geler la couenne les dimanches après midi hivernaux ? Pourquoi faire du cross lorsque l’on est Traileur ?

La semaine dernière, dans le premier épisode, on a mis en relief les avantages de la discipline lorsque l’on est traileur. Cette semaine, on s’intéresse à la course elle même.

 

 

Le cross, c’est d’abord un parcours  en boucle. Il y  en a des petites, des moyennes, des grandes…d’ailleurs, mieux vaux arriver un peu avant une épreuve pour bien mémoriser le nombre de boucles car on peut vite être perdu !

 


 

cross-thierry-copie-1.jpg                                       

Au deuxième plan,   Thierry à l'attaque dans la frange verte !

 

 


 

L’avantage d’un parcours en boucle, c’est que l’on peut suivre les courses très facilement. En effet, toutes les catégories s’enchaînent et c’est passionnant de suivre les courses des jeunes ou celles des féminines souvent très disputées. C’est très spectaculaire !

Les spectateurs se placent autour du circuit et cela donne une convivialité à l’événement.

 

Autre particularité de la discipline : le niveau :


En cross, il faut être « humble ». Le niveau est relevé parce que la discipline regroupe tout le petit monde de l’athlétisme( pistards, routiers, traileurs…) et même des triathlètes se mêlent au jeu…


Le traileur, plutôt diesel, n’est pas forcément très à l’aise sur ces courses rapides. De plus, ce n’est pas forcément gratifiant d’être loin des premiers mais c’est un bon exercice mental. Se frotter aux meilleurs fait progresser, c’est une certitude.

 

ALG InterRegAnnonay 201102-318

 

L’ambiance est elle très conviviale, on a tous froid…alors, cela rapproche :)

 

En novembre, décembre, il y a les premiers cross. En Janvier, Les départementaux ouvrent la sélection pour les futurs championnats de France. On peut aller jusqu'aux régionaux sans problèmes de qualification. Par contre, il faut se qualifier pour aller aux inter-régionaux puis aux championnats de france. Une épreuve réservée à l'élite !

 

cross 1           L'EAG en force aux départementaux !

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Christophe 09/12/2010 21:14


Un autre conseil : ne mangez pas de kébab-frites une heure avant un cross ;)


Le blog de 3D Trail -  Hébergé par Overblog