Grand duc 2012 : Relais de Damien


Depuis quelques semaines, j’avais hâte d’y être. L’idée de faire le Grand Duc en duo avec Rémy me motivait grandement. Pour savoir « qui allait faire quoi » dans cette course, on ne s’était pas mis la pression… 15 jours avant la course, ni Rémy ni moi ne savions quelle partie nous allions faire. Tout dépendait des heures de sommeil de Rémy  suite à la naissance de sa fille. A deux jours de la course, Rémy a la forme. Il fera le relais 1 plus montagne et plus pentu. A moi la partie roulante qui a fait tant débat sur les forums de CAP.

 

grand duc


Annoncé 38km pour 1300D+…Je me méfie quand même car souvent, les difficultés sont sous évaluées en Chartreuse.  Niveau forme, j’ai enchaîné les courses avec des sensations très bonnes en ce mois de juin mais je sais que ce pic de forme ne va pas durer éternellement, surtout avec ces enchaînements…

 

Le matin de la course, je pars un peu en avance pour aller encourager Rémy au monastère de Chalais. Sur place, il y a déjà du monde et j’apprends que les premiers solos sont passés en avance sur les prévisions !  Rémy est prévu vers 10H00 , comme un métronome, il pointe le bout de son nez dans ses temps prévisionnels et surtout avec une fraîcheur déconcertante. On l’encourage avec Gaët présent lui aussi pour son équipe des chauds patates.

 

Direction Saint Joseph des Rivières pour aller prendre mon relais. Je dois théoriquement le prendre à 12H00 et j’ai largement le temps de papoter sur place et apercevoir les premiers solos. Jérôme Vivien arrive avec Benjamin Galland. Jérôme a l’air incroyablement frais par cette chaleur estivale. Il gagnera d’ailleurs la course avec un chrono énorme ! Bravo, il faudra compter sur lui à l’UTMB ! 

 

Je papote, je papote et j’en oublie de me préparer ! Fanny est là avec ses deux filles pour encourager le jeune papa ! Attendu à 12h00, il arrivera un peu plus tard mais il  réalise un très bon relais et a rattrapé une bonne partie de son retard dans la descente. Il me passe la puce et ZOU ! J’ai  9’ à combler pour rattraper le premier Duo.

 

Je pars vite, un peu trop sans doute par cette chaleur et sur le bitume fondant… Je veux savoir  si je reviens vite sur le premier Duo. C’est un relais Mixte et je cours donc après une féminine. Mais, 9’, ce n’est pas anodin. Première bosse,  j’ai de bonne sensation et double quelques solos qui déjà en bavent sur les parties au soleil.  Arrivé en haut de la première difficulté, on effectue une mini boucle sur des lapiaz. Un bénévole m’informe que j’ai 4’ de retard. Je ne pensais revenir si vite. J’enchaine la descente sympathique et allonge la foulée jusqu’à Saint Etienne de Crossey. A la sortie du village, j’aperçois la Miss. Elle a une bonne foulée et je lui souhaite bon courage pour la suite !

gd-duc 6454 

photo @laex38

La seconde bosse est plus raide, surtout  à la fin mais permet un très beau point de vue sur le Voironnais. Je suis en jambes et la descente se passe bien. Le premier relais à 5 revient plein pot sur moi et on attaque la descente vers Saint Nicolas de Macherin ensemble en loupant le balisage ! Je m’en rends compte un peu tard et il faut faire demi-tour après 1km de descente hors circuit…Je ne m’affole pas, contrairement à mon camarade d’infortune qui craint un retour d’une autre équipe !

Arrivée à Saint  Nicolas de Macherin, je me ravitaille bien et reste lucide. Il reste normalement 18km…tout va bien. Je repars à bonne allure mais il commence à faire très chaud. A chaque fontaine je m’asperge et bois beaucoup. Au ravito suivant, Alexis est là, vidé par ses problèmes gastriques. Pourtant très bien placé au général, il n’a plus d’énergie. Il s’arrêtera là. Alexis prend cela avec philosophie et il garde le sourire.  Bravo Alexis ! C’était fort d’aller jusque là dans ces conditions !

 

Je continue mais je sens que moi aussi je commence à peiner. Il fait chaud et la très longue et monotone montée jusqu’au col des Mille Martyrs devient difficile ! Je garde un bon rythme mais je sens bien que je pêche un peu…Moins bien mentalement, moins bien physiquement avec des douleurs au dos et au genou…je décide de gérer mais la lassitude s’installe et je baisse sérieusement le rythme… C’est interminable et passé le col, j’espère me refaire dans la descente. Malheureusement, il y a beaucoup de parties goudronnées en descente et cela n’arrange pas mes douleurs…je ralentis encore…A Miribel, je me dis qu’il ne reste rien…ERREUR !!!

 

La petite bosse restante est bien passée mais la descente et les derniers kilomètres de plat sont INTERMINABLES ! MA vitesse est divisée par deux, mentalement, je n’ai plus envie. Pas de crampes ni de problèmes d’alimentation mais plutôt le « fameux mur » du Marathon ! Je n’avance plus…Les bénévoles m’annoncent des kilométrages aléatoires et je déroule donc en espérant en finir au plus vite…Enfin l’arrivée sur le stade oùCaro et les petits m’attendent depuis un bon moment, Rémy, Fanny, Alexis m’encouragent et je franchis la ligne ! Coup de chaud ! Il y a surchauffe et je suis obligé de m’allonger à l’ombre…

 gd-duc 6519

coup de chaud sur le stade d'arrivée ! Remarquable souplesse au niveau de la foulée...crâmé le Vogoy !!!

Super Content d’avoir la victoire au bout avec Rémy ! Les courses en équipes sont incomparables. Surtout lorsqu’on la partage avec des amis ! Génial !

 

divers 1700


Par contre, je mets un moment à m’en remettre et j’admire encore plus les finishers en solo et la performance des premiers et surtout celle de Jérôme !

 

Allez zou, direction piscine pour refroidir la machine, un bon petit repas et une chouette remise des prix !  La journée se termine tard mais elle restera un excellent souvenir partagé entre amis !

 divers-1703.JPG Alors Rémy...c'était bien ? :-)


Un mois de juin très dense en trail se termine et il va falloir se reposer pour récupérer de la fraîcheur…Comme un petit besoin de vacances ! Et oui, on est humain J

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

viedesportif 04/07/2012 15:47

superbe compte rendu , merci . Tu as bien géré ta course , mais les conditions climatiques avaient l'air dur , bravo d'avoir été jusqu'au bout avec en plus la victoire !!

Le blog de 3D Trail -  Hébergé par Overblog