Echappée Belle : Rencontre avec Marie-Line Mantoux

  • 3D Trail
  • Rencontre

Dans cet univers où la testotérone est omniprésente et ne met pas en valeur les performances remarquables des traileuses, nous avons décidé d'aller à la rencontre de féminines qui vont tenter l'aventure dans Belledonne. Marie-Line Mantoux est une spécialiste des voyages au long court et qui habite dans le Nord de Belledonne ! 

Merci Marie Line et bonne course !

 


Seche_Gelon_Tour-055--1-.jpg

 

 

1-) Peux-tu te présenter en quelques lignes ( début en course à pied, en trail, en ultra…)

Marie Line MANTOUX, j’ai 33 ans, j’ai débuté la course à pied (footing) en 1999 par hasard. Etant en grandes vacances scolaires, je faisais une marche digestive tous les soirs. Un soir, il s’est mis à pleuvoir et j’ai accéléré le pas en trottinant. C’est à ce moment là que le déclic est arrivé et je me suis mise au footing.

La première fois c’était 3 min puis 10 puis 20 et 3 fois 20 min par semaine pendant 3-4 ans.

En 2003, mon mari : Arnaud m’a fait découvrir la montagne, le trail pour participer à ma première course en 2005. Le monde de la montagne est devenu une passion.

Depuis 2005, les entrainements rigoureux m’ont permis de progresser et ainsi arriver sur des distances plus longues au fil des années.

Mon 1er Défi : Défi de l’Oisans : course par étapes : 8 étapes sur 6 jours (200 km et 12 000 m D+) en 2008

Mon premier 80 km et 4000 m D+ : Grand Raid des Pyrénées en 2010.

Mon premier 116 km et 6000 m D+ : Cro Magnon en 2012.

 


2-) A quel moment tu t'es dit : "L'Echappée Belle" je m'inscris ! "

J’habite en Belledonne depuis 8 ans alors lorsque j’ai su qu’une course aller être organisée dans le massif l’idée d’y participer est venu rapidement. L’inscription s’est faite après discussions avec Arnaud et mon entraineur.

 

 

3-) Comment s'est déroulée ta prépa ? As-tu  fait des repérages ?

La prépa spécifique Echappée Belle a commencé en avril. Les semaines se sont bien enchainées malgré un hiver particulièrement long. Toutes mes séances du mois de mai se sont faites soit sous la pluie ou dans la neige ou la boue mais la motivation était présente. J’ai eu un petit coup de fatigue au mois de juin. A part ces particularités on peut dire que la prépa s’est bien déroulée.

 

Au niveau repérage, j’ai reconnu une bonne partie du parcours. En fait, en 2011, avec deux copains j’avais fait la partie Fond de France jusqu’au Col du Champet. L’année dernière, avec Arnaud, nous avons fait Chamrousse au Col du Champet en 3 jours.

 

Pour résumer, il est plus facile de dire que les parties inconnues pour moi sont les 16 premiers kilomètres et quelques bricoles sur le parcours.

 

4-) Quels sont,  selon toi, les points clés de la course ?

Pour moi, les points clés sont de partir doucement pour arriver frais à Fond de France pour pouvoir bien enchainer la suite et les difficultés entre Fond de France et Val Pelouse !

 


5-) Que redoutes-tu le plus ?

Ce qui va être difficile c’est la gestion du sommeil car je suis débutante sur ce point, je n’ai pas fait plus de 25h d’effort. La 2ième nuit va être riche en hallucinations je pense.


6-) Quel conseil donnerais-tu à ceux qui vont comme toi vivre ce premier Ultra dans Belledonne?

 

Le ou les conseils que je peux donner c’est de partir doucement et pas se griller dès le départ. Le massif de Belledonne et un massif très technique où les descentes peuvent être plus longues que les montées. Il est difficile de courir même sur le plat où les cailloux sont très nombreux.

Il ne faudra pas s’exciter et rester très calme et pas chercher à courir à tout prix.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Le blog de 3D Trail -  Hébergé par Overblog