Damien : Maratour de Chartreuse

 

 

JOUR-3--3--copie.jpg 

crédit photo : Cyril Cointre

 

 

Une course qui n’était pas programmée à la base mais j’avais tout de même coché ce week-end de l’ascension au cas où il y aurait des changements dans ma prépa UTMB. Ce qui me séduit d’emblée, c’est le parcours de cette course : tout simplement magnifique. Chamechaude, Le Charmant-Som et le Grand Som dans la même journée ! Je n’ai pas besoin de motiver Caro longtemps et nous voilà inscrits trois semaines avant la course. Cependant, quelques jours plus tard, on se demande quand même si on a bien fait ! 48KM pour 4000D+ ; c’est peut-être un peu beaucoup…

A la base, je décide de faire cette course en  sortie longue active pour progresser dans les côtes. Sans ambitions sur le classement. D’ailleurs, je modifie très peu mon entrainement la semaine précédente. Mais voilà, on annonce de violents orages et l’organisation décide d’enlever le dernier sommet ( Grand Som). Le parcours de repli est  annoncé 40KM pour 2800D+.  Du coup, je me dis que la sortie pourrait être plus sportive.

 

maratour.jpg

 

Réveil aux aurores, on prend le Guitoune au passage et nous voilà en route vers la première « station trail » de France chez les « Raidlight » de Benoît Laval. Sur place, Arnaud Mantoux, le chef d’orchestre « SMAG » est à la manœuvre et  nous guide dans ces lieux bien agréables. On croise les copains, un Yann Nourry en reprise, Alain qui joue à Domicile, des kikoureurs bien sympatoch’ il y a aussi le vainqueur de la ronde du Tram, Eric Trabelsi et des figures du trail comme Christophe Le Saux ou Benoît Laval qui vont jouer la gagne des 3 jours.

L’heure du départ approche et on s’échauffe très légèrement avec Guillaume. On se place sur la ligne, une bise à ma Caro bien courageuse encore aujourd’hui vu le profil…200 coureurs sur la ligne et PAN !

 


divers-8904.JPGdivers-8906.JPG

 crédit photo : Cyril Cointre

 


Alors que j’imagine un départ pépère des cadors, dès le premier mètre de course, Christophe Le Saux part au sprint . Benoît Laval lui emboîte le pas de suite et accélère encore plus pour prendre 30 mètres d’avance en 500m de course !

Derrière, on hallucine un peu et on trouve un rythme plus raisonnable. Je me retrouve vite dans les 8 premiers à regarder devant Benoît et Christophe qui prennent le large. Augustin est en embuscade derrière les deux formules 1.

 


divers 8909

crédit photo : Cyril Cointre

 

 

Les 2 premiers kilomètres sont en faux plat montant et je suis à l’aise. Je prends un rythme de croisière avec Cédric Picard, un coureur qui m’avait battu à Quaix en Chartreuse l’an dernier. On attaque ensuite un chemin forestier plus raide en direction du Col des Ayes. Là, je ralentis et laisse passer 3 coureurs dont Eric Trabelsi très fort dans la bosse. Le chemin est raide mais on court quasi toute la montée et le col est atteint en 40’. Les premiers ont déjà 3’ d’avance.  Grégoire Millet me passe et je lui emboîte le pas dans la descente pour attaquer le GR qui nous mènera au pied de Chamechaude. Ce sentier, assez technique, en dévers alterne montées et descentes courtes sur plusieurs kilomètres. C’est magnifique mais très glissant et la moindre erreur se paye par une gamelle ! J’en tords un bâton d’entrée de jeu !

 


JOUR 3 copie

crédit photo : Cyril Cointre

 

 

Nous sommes 4 à nous relayer sur cette partie ce qui dynamise la course, Cédric prend souvent les devant. Il est temps ensuite d’attaquer la pente qui nous mènera en haut de Chamechaude. Dès les premiers mètres d’ascension, je sens que les cannes répondent et que les bâtons sont d’une grande utilité sur cette course alpine. Je prends le large sur mes camarades et aperçois même la tête de course avant le sommet. 5’ d’écart  max je pense avec le premier qui semble être Eric Trabelsi à ce moment de la course suivi de Benoît, Christophe, Augustin… J’atteins le sommet en 2H30 et je suis encore frais.

 


SANY0157

crédit photo : Cyril Cointre

SANY0166

crédit photo : Cyril Cointre

SANY0192

crédit photo : Cyril Cointre

J’attaque donc la descente sous les encouragements de Cyril Cointre et des coureurs qui sont dans la montée. En me retournant, 1 seul coureur m’a suivi. On arrive ensemble au Col de Porte où le public est assez nombreux et nous encourage ! je remplis un bidon et salue Aranud Mantoux qui me motive à fond !

Arnaud Segon restera avec moi jusqu'à l’attaque du Charmant Som . Une partie très jolie, assez roulante mais terriblement longue. Aux 3 heures de course, comme d’hab, je connais un petit coup de mou et laisse Arnaud s’échapper. En plus , j’ai fait une petite erreur en ne remplissant qu’un bidon au ravito. Je suis un peu juste à l’attaque du Charmant Som. Arnaud est encore là et me rassure en me disant que le sommet est proche. Je l’atteins après 3h40 de course et c’est parti pour une descente très très technique et glissante !

 

L’attaque par les dalles calcaire doit se faire prudemment puis dans la forêt, il faut être attentif aux moindres racines et pierres en embuscade ! C’est beau mais c’est long, très long. Les concurrents du 21 me laissent gentiment passer mais cela ne m’empêche pas de réaliser de belles cascades ! J’en casse un bâton en deux ! J’ai fière allure lorsque je double Jean Yves et sa fille avec mes bâtons tordus et cassés !!! J’ai l’impression d’avancer comme un escargot et j’attends à tout moment de me faire déposer par les spécialistes de la descente comme Guitoune par exemple. J’atteins le dernier ravito assoiffé et usé par cette longue partie très exigeante. Au ravito, surprise ! L'amie de Guillaume est là avec sa fille. Je remplis mes 2 bidons pour la suite. Même si il reste moins de 10km, les 500 D+ vont faire mal et cela peut être long. Je repars rapidement et aperçois Eric Trabelsi ! Je le croyais loin devant mais il ne semble pas au mieux. Je le rejoins rapidement Je l’encourage pour la suite. Je me dis que la course n’est pas terminée et monte d’un bon pas. Au loin, j’apercois un coureur en blanc. Je maintiens le rythme et me retrouve avec Augustin, le coureur qui était en tête ce matin des 3 jours. Il est fatigué et déshydraté. Je lui prête mon bidon qu’il est bien heureux de déguster. On court un moment et il m’explique qu’il n’est pas au mieux. Malgré tout, sur les parties descendantes et roulantes, on maintient un rythme élevé. Avant l’ultime bosse, j’aperçois Philippe, un kikoureur de renom sur le côté qui m’encourage ! Il me dit qu’il y a un concurent quelques minutes devant. Je continue ma marche en avant et le rejoins. C’était celui qui était en tête de la course en haut du Charmant SOM, il avait 10’ d’avance sur moi ! Il est cuit et finit difficilement. Augustin retrouve le moral et accélère. Je ne me laisse pas faire et on attaque la dernière descente rapidement. Et puis, 500m  avant l’arrivée, on décide de finir ensemble pour la 5ème place. On arrive main dans la main après 5H33’ d’effort. 45km sur les GPS et 2800 sur l’alti…Grosse course et le grand Som aurait été de trop sans doute…

 

A l’arrivée, Benoît nous accueille. Il gagne la course en 5H07, 7’ devant Christophe. Belle satisfaction pour moi car ma fin de course a été parfaite malgré mes soucis de bâtons et de légère déshydratation. J’ai vraiment senti que j’avais progressé dans le foncier. Certainement un de mes trails les plus réussis. Pourvu que cela dure !

 


1 LA V AL Benoît 5H06'57''

 2 LE SAUX Christophe 5H13'50"

 3 MILLET Gregoire 5H14'39 

4 SEGON Arnaud 5H23'
5 VAUGOYEAU Damien 5H33
6 GUIBER T Augustin 5H33
7 MONNET Serge 5H36
8 VIALA Remy 5H38'10
9 ALLOUARD David 5H38'49
10 TRABELSI Eric 5H39'


Arrive ensuite Yann, Guillaume qui a eu des soucis de crampes et ma Caro qui s’en tire avec une excellente 6ème  place chez les dames. Elle réalise une grosse course sans forcément l’entraînement adapté bravo !

 


Un grand merci à SMAG et plus particulièrement Arnaud Mantoux. Un directeur de course aux petits soins. Vous allez être gâtés pour le TOE !

Un grand merci aussi à Cyril Cointre pour les photos :-) à bientôt !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

powered 13/09/2014 12:22

Wow! You guys are seems to be having fun. I wish I was there for this marathon. I have participated in marathons. But I have participated anything like this. This was so awesome. I am looking forward to join you guys next time.

Augustin 09/06/2011 23:18


Merci Damien pour ce sympatique compte rendu qui permet de garder encore 1coin de la tête en Chartreuse alors que l'on se trouve en pleine ville (St-Etienne)
Bien content d'avoir couru les derniers km à tes côtés et d'avoir fait ta connaissance autour d'un bon repas
Bon courage pour la fin du mois d'août **!!


Damien 10/06/2011 19:13



Salut Augustin !


Un réel plaisir d'avoir couru avec toi et je pense qu'avec un peu d'expérience, tu risques d'être loin...devant bientôt !


bonne continuation dans le 42 :-) 



Anne Desbrières 09/06/2011 22:19


Passionnant ce récit. LA chartreuse comme on la redoute... Bravo à toi mais toute mon admiration va à Caro la dilettante. Le jour où elle s'y mettra vraiment, certaines n'ont qu'à bien se tenir.
Bref vous êtes une paire infernale tous les deux.


Damien 10/06/2011 19:12



Merci Anne !


Tu as bien raison de féliciter Caro qui s'est régalée malgré sa préparation !


à bientôt sur les singles ou au club :-) !



Manu 09/06/2011 20:09


Bon, décidément, si la technique des 3d trail devient la casse pour réaliser des classements, va falloir déposer un brevet...bâtons cassés pour toi Damien et une 5ème place, côtes friables sur 2
chutes pour Rémy à Crest et une 1ère place...que reste t-il à faire à Christophe pour une place sur le TOE ?? encore bravo et beau CR.


Damien 09/06/2011 20:20



Bonne blague effectivement :-) Merci Manu !


J'espère que Christophe trouvera une stratégie un peu moins ne cascade :-)


 



Gaët 09/06/2011 13:49


ouais, pas mal pas mal... mais bon t'es quand même tombé au moins deux fois! depuis quand on tombe en courant?
:)
Vivement l'été qu'on aille crapahuter un peu ensemble en montagne pour l'entrainement
++


Damien 09/06/2011 20:22



Salut Mr Gaët !!!!


Bah ouaip, tu te souviens...Pierre Richard, il peut aussi tombé en marchant :-)


Quand tu veux pour des sorties dans nos montagnes !


Salut l'ami Chaud Patate



Le blog de 3D Trail -  Hébergé par Overblog