Damien : la grande course des Templiers 2012

Le festival des Templiers est une course à part. Pionnière dans le calendrier des trails français, elle est imprégnée d’aventures humaines et sportives qui ont fait l’histoire de la course. Le cadre majestueux des Causses, du Larzac, des gorges de la Jonte et de la Dourbie ajoute une dimension presque mystique. C’est la grande fête du trail !

 

 


mod_article58257949_508973cfa43ca.jpg 

Les vautours nous accompagnent dans les gorges de la jonte !

 

 


Je m’y étais déjà frotté en 2009 en participant au marathon des Causses. Un souvenir assez désagréable car j’avais fini dans l’ambulance suite à une grosse chute de tension … Je reviens ici avec beaucoup d’humilité et de respect pour cette édition que je vais partager avec Rémy. Une aventure en famille également. Caro et les enfants étant là pour l’assistance et les encouragements.

 

La préparation s’est passée à merveille avec un pic de forme arrivant au bon moment et des sorties longues encourageantes . C'est la fin de saison et j’ai enchaîné les courses en 2012. Le TTN court m’a demandé beaucoup d’investissement. Je n'avais pas franchement prévu les Templiers dans mon programme.  Je viens donc ici pour participer à l’évènement et tenter de réussir une bonne course en surfant sur ma forme. L’objectif est de se faire plaisir et de tenter si possible un TOP 100 dans un contexte très relevé. Un temps de   8H00 – 8H30 pour réaliser ces 72km et 3300mD+ serait une belle perf sachant que je n'ai fait que des trails courts cette année. 

 


 profil

Un parcours très bien tracé avec des difficultés croissantes au fil des kms...

 


Départ en famille de Grenoble pour arriver sur Millau dans un froid de canard. Première rencontre, nos voisins isérois !  Les copains du Team Trail de l’Oursière venus en force ! On file frigorifié au salon où l’on rencontre Julien Rancon. On discute un moment. Je lui souhaite le meilleur pour le lendemain. Non loin, Andy Symonds répond aux questions des médias. On avance de trois pas et l’on tombe sur Cyril Cointre. On tape la bavette un moment puis c’est un bonjour à François D’Haene, Christophe Malardé et tout le team Salomon…Bref,  cela donne l’ambiance de cet événement. On passera sur les stands partenaires de 3DTrail avec grand plaisir pour y rencontrer ceux qui nous font confiance. Endurance Shop, Compressport, Salomon...

 

A la remise des dossards, bonne surprise, nous serons avec Rémy dans le SAS élite. Un avantage car cela évitera d’avoir froid avant le départ et ne pas se préoccuper du placement sur la ligne.

 

Après un briefing rapide en soirée avec nos assistants (merci Caro, Fanny et Jacques! ), on se couche tôt pour un réveil…à 3H45! J’ai plutôt bien dormi. J’avale en vitesse mon petit dej’. Je m’équipe pour rejoindre Rémy et Jacques. Je mets le nez dehors et …Brrrrrrr un froid polaire ! Je décide de prendre un Buff en plus, une polaire et mon collant long au cas où…Dans la voiture, le T° affiche -1 et le vent souffle fort !

 

En arrivant sur Millau, il est près de 5 heures et c’est l’effervescence. Difficile de se garer… Dernier choix d’équipement et zou, on part en footing d’échauffement avec Rémy et Jacques jusqu’à la ligne. UN MONDE ! Nous sommes à 10’ du départ et on se faufile pour entrer dans le sas. Un bonjour à Greg Vollet accompagné de Kilian Jornet venu en spectateur. Benoit vient se mettre à nos côtés, Romu De Paepe est là ainsi les  Nico ( Martin et Moyroud ) très concentrés… L’ambiance est détendue malgré le départ imminent. Après le Briefing rapide, je souhaite bonne course à Rémy ! La musique monte et les fumigènes s’allument.., 5-4-3-2-1-……Toujours un moment assez intense ces départs de grandes courses…

 


      80639890_o.jpg

départ à 5H15 ! 

 

 

 

Partie 1 : Millau – Peyreleau ( KM 22)

 

Les premiers partent très vite. Je décide d’être le plus décontracté possible et laisser filer un gros groupe devant une centaine de coureurs. Après 5’ sur une route large, j’ai une allure régulière et je tourne la tête pour retrouver…Rémy !  Du coup, on discute et commençons à doubler certains partis vraiment très rapidement. On est impressionné par les féminines qui sont à plus de 15 km/h ! Après une grosse dizaine de minutes, arrive la première bosse de Carbassas qui nous montera sur les Causses noirs. On décide tout de suite de marcher pour ne pas faire monter le cardio. On reste ensemble sur un rythme de croisière et la bosse passe vite. Il fait bien nuit et de la neige nous accueille sur le plateau ! On va maintenant enchaîner plus de 10km de très roulant. Je trouve la vitesse qui me convient et les kms défilent. On reste ensemble sur de bonnes bases ( 14/15km h). Toujours très détendu. Cependant, je galère un peu avec mon Camelbag dont la pipette est gelée. Je n’arrive pas à boire comme il faut et du coup, je mange peu…

 

On se retrouve en tête de course…féminine !!!  J’échange quelques mots avec Nuria Picas qui semble très facile. On attaque maintenant la descente sur Peyreleau. Premier ravitaillement. Je regarde ma montre et fais une remarque qui aura tout son sens quelques minutes après…

 

«  - Rémy, on est en avance sur les prévisions, on risque de louper les filles ( qui font l’assistance..) »

 

En effet, il semblerait que cette portion soit plus courte que l’an dernier et comme nos temps de passage sont calculés en fonction des temps de 2011…Aïe…

 

Peyreleau – Saint André de Vézines ( Km 34 )

 


templiers-2012 2603 

Les gorges de la Jonte avec Peyreleau en fond de vallée ( Ravito 1 )

 

 

Peyreleau est un magnifique village aux portes des gorges de la Jonte. Paradis  des Vautours Fauves et des grimpeurs… Mais à 7heures du mat, un dimanche d’octobre, cette bourgade bien tranquille vit au rythme de la course ! On arrive au Ravito dans les 80 premiers. Un regard à gauche, à droite…Pas de Caro ni de Fanny ! Rémy retourne même en arrière sous le regard étonné des spectateurs. On se ravitaille tout de même un peu et l’on repart très déçus de n’avoir pu croiser nos assistantes.

 

Pas de déconcentration, je perds Rémy dans la bosse suite à nos arrêts « vidanges »…j’arrive au niveau de Maud Gobert qui a l’air d’être sur un rythme très élevé. Elle ne se ménage pas ! Je continue et sur le plateau suivant, je retrouve de très bonnes sensations et double régulièrement . J’arrive au niveau d’Emilie Forsberg. Décidément, j’aurai du prendre une « GO Pro » pour suivre la course féminine ! Le rythme est bon, régulier, je prends beaucoup de plaisir sur cette portion.  Les parties roulantes me conviennent mais j’ai du mal à accepter les gels et nougats « trop sucrés » aujourd’hui…Ma pipette dégèle de temps en temps et l’eau est glaciale…

 

 

Saint André de Vézines – Pierrefiche ( Km 48,5)

 

Arrive le Ravito 2. Jacques est là avec la mallette d’assistance. Rémy est 30’’ derrière et l’on repart ensemble bien ravitaillé…Cette partie des Causses est splendide, moins roulante, plus technique et l’on passe sur des sites majestueux comme Roquesaltes où les blocs calcaires nous entourent et donnent au paysage un caractère presque celtique.

 templiers-2012-2760.JPG

Roquesaltes, on passera dans les blocs.  Ambiance celtique sur les causses noirs !

 

 

 

On va attaquer la longue descente vers la Roque Saint Marguerite. On court en peloton et Rémy prend les commandes. Je me mets plus en retrait pour ne pas puiser musculairement. Cela passe bien. Par contre, j’ai toujours du mal à me ravitailler. Je sens bien que je ne m’alimente pas comme il faudrait…

 

Dans le village au fin fond de la vallée de la Dourbie, je reste au contact du groupe mais dès la remontée sur le Larzac, je décide de lever le pied pour éviter la grosse hypo…Rémy s’envole ! Nous sommes à plus de 4heures de course.

 

L ‘expérience acquise ces dernières années me permet de limiter les dégâts et la grosse hypo dans la côte. J’arrive à Pierrefiche où Fanny me ravitaille. Je n’ai envie de rien...Je prends tout de même du pain, des Tucs pour changer… Je repars et retrouve Caro et les petits. Quel plaisir de les trouver là. Ils me redonnent du courage et de la volonté pour retrouver des sensations. Il fait vraiment très froid, il faut être courageux pour être supporter aujourd’hui !

 

Pierrefiche – Massebiau – Ferme de Cade ( km 64)

 

J’ai mangé convenablement et les sensations reviennent un peu…mais pas pour longtemps... Au bout d’une grosse demi heure, rebelote. Les nausées reviennent. Je n’ai envie de rien.  Je ralentis franchement et perds un peu de motivation… La bosse vers Massebiau me rappelle que mon estomac est en souffrance !  Ce qui est un peu pénible, c’est que musculairement, je sens que je peux encore envoyer…

 

A Massebiau, les petits et Caro sont là pour m’encourager avant l’ultime remontée sur les Causses.

 

templiers-2012-2523.JPG

Allez, plus que 2 bosses :-)

 

 

PA280038.JPG

Allez les petits vogoy', un p'tit footing avec papa...

 

PA280040.JPG   

      ( merci à Christianne du team trail oursière pour les 2 photos !!!)

 

 

 

La montée se passe bien car j’avance doucement. J’ai le droit aux encouragements de Nico Moyroud qui me double en étant hyper facile ! Bravo Nico !

 

A  la ferme de Cade, sous alimenté, je n’ai plus de jus et décide de faire une grosse pause. Jacques est là, il m’encourage mais il voit que je suis bien moyen...

 Je me ravitaille en soupe, tucs, pain. Je discute avec les coureurs présents. Un paquet ont abandonné. Vidés, dérangés comme moi par ces conditions hivernales. Romu De  Paepe est là. On décide de repartir ensemble !

 

Ferme de Cade – Millau ( Km 72)

 

Romu est un fidèle des 3D. Il visait beaucoup mieux, il doit être déçu…Mais, sa famille est là et il n’a pas de raison d’abandonner me dit-il !

On lâche vraiment l’aspect « compétition » pour finir en rando course bavarde ! De vraies pipelettes !  Cela permet de passer le fameux passage « Pouncho d’Agast » sans souci. On enchaîne enfin la dernière descente. On papotte, on papotte et les coureurs nous doublent par wagon ! Alors, sur les 2 derniers kils, on accélère, récupère quelques traileurs pour terminer avec un autre ami. Nico Roussel ! On passe la ligne à 3 ( même 4 avec un de mes fistons).

 


 templiers-2012-2535.JPG

Avec Romu De Paepe, un bon moment partagé ensemble !

 

 

8H05 ! 80ème.

On s’étonne du chrono alors que l’on avait réellement relâché depuis la ferme de Cade.  Cette portion restera l’un des meilleurs moments de la course. Je reste persuadé que le trail est une histoire de partage plus que de compétition…

 

A l’arrivée, je retrouve Caro et les petits qui sont heureux mais transis de froid !!!

 

Rémy est là. Il m’annonce sa 34ème place ! Je suis vraiment heureux pour lui ! Faire un Top 50 aux templiers, c’est vraiment faire partie des grands ! On s’est régalé lors de la prépa, on s’est régalé ensemble une bonne partie de la course. On est fier de passer tous les deux la ligne avec nos objectifs atteints ! Un régal de partager tous ces moments avec lui…

 templiers-2012 2533

T'as froid à m'attendre Rémy :-)

 

 

Nico Martin vient me féliciter. Il m’annonce sa 4ème place ! Là aussi, je ne lui cache pas mon enthousiasme ! Pour partager des moments avec lui à l’entraînement, Nico est un traileur qui a tout mis de son côté pour sortir cette course. Il n’a rien laissé au hasard et mérite d’être à cette place. Bravo !

 

Personnellement, je suis très satisfait de ce temps et de ce classement qui reflète mon niveau sur trail long. Je visais le TOP 100. Objectif Atteint.

 Autre satisfaction, musculairement, j’ai très bien géré. J’étais prêt physiquement pour finir les Templiers. Je pense aussi que j’ai bien géré le début de course … Si j’étais parti plus vite, les soucis digestifs auraient été décuplés et j’aurai sans doute abandonné !

 

Bien sûr, potentiellement, je dois pouvoir faire mieux. Mes soucis pour m’alimenter me rappellent mon UTMB où j’avais eu les mêmes problèmes avec une météo identique… Le trail long, c’est courir mais pas seulement…

 

Un grand merci à Brice d'Endurance Shop Echirolles qui nous soutient sans relâche pour pouvoir participer à ces évènements !    

 

Place à la récup maintenant !

 

templiers-2012 2624

L'Aveyron, c'est le top des activités outdoor ! 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
R
Salut Alex,<br /> pour mon CR, c'est vrai que je tarde un peu...<br /> Mais ça y est, il est bouclé et sera en ligne dès demain matin !<br /> A+
Répondre
A
Bravo Damien pour cette superbe course! Un TOP100 là bas, c'est une sacrée perf!<br /> Tu as partagé de super moments avec Rémy ou Romu, et c'est un plaisir de lire ça et de voir qu'il n'y a pas que le chrono qui compte!<br /> Bon par contre, même si Rémy est plus rapide avec les baskets, c'est toi le plus rapide au clavier! On attend son récit à lui maintenant!
Répondre
D
<br /> <br /> C'est vrai, il n'y a pas que le chrono qui compte, surtout que la course des templiers n'était pas mon objectif de l'année... Lorsque j'ai vu que j'allais être dans le dur, j'ai préféré<br /> "apprécier" plutôt que de subir dans la douleur et du coup, tu trouves des compagnons d'infortunes ! <br /> <br /> <br /> Rémy, il a intérêt à sortir vite son CR car ce week-end, il court en Auvergne...Il va avoir du taf sur 3D si il nous sort pas son CR rapidement... ALLEZ REMY :-)<br /> <br /> <br /> <br />
M
Encore bravo Damien pour ce top 100 malgré les problèmes digestifs...mais n'y a t-il que ça ??<br /> N'y a t-il pas aussi la course après les beaux fessiers des championnes de trail qui trouble l'organisme ?<br /> Non plus sérieusement, le départ n'a t-il pas été trop vite avec le froid et le p'tit déj' encore dans l'estomac ? à voir.
Répondre
D
<br /> <br /> Merci Manu ! <br /> <br /> <br /> Après analyse avec Rémy, on ne pense pas être parti au carton par rapport à notre VMA actuelle. Pour le petit dej, une hypothèse parmi d'autres mais je pense plus pour des pics d'insuline et une<br /> incapacité à mon organisme à gérer le taux de glycémie après 5 heures d'effort...<br /> <br /> <br /> à très bientôt ! <br /> <br /> <br /> <br />
R
Bravo Damien ! pour une première sur ce gros évènement, c'est plutôt encourageant. Il ne reste plus qu'à revenir pour améliorer cette place.<br /> Merci beaucoup pour cette prépa partagée. A deux, les kilomètres des entraînements sont beaucoup mieux passés et c'est sûr que ça a joué dans nos résultats.<br /> Bonne récup et vivement la Saintélyon... je sens que l'on va bien s'éclater !
Répondre
D
<br /> <br /> Comme tu dis, c'était ma première participation aux templiers. Et il est certain que l'expérience joue un rôle dans cette course. Pour améliorer le résultat, il faudrait que j'orient ma saison<br /> sur cette objectif. A voir...<br /> <br /> <br /> C'est reparti pour une prépa sainté alors ! Le Pierrot est déjà chaud bouillant !!!<br /> <br /> <br /> <br />
B
euh la récup pas trop longue les ptis poulets....la sainté -lyon vous tend les bras..vous croyez quoi ...que c'est le club med,et moi je m 'entraine sur les cheminsfois pour des prunes...bon j'ai<br /> pas encore courru une seule de nuit de ma vie certes mais bon c' est rien ca..c'est un détail..<br /> non sincérement bravo,je vous le répéte vous êtes mes heros..le froid,la distance ,le denivele ...allez a bientôt au club.;
Répondre
D
<br /> <br /> Monsieur BAUDA, avec Rély, nous avons décidé que TOUT reposait sur toi pour cette sainté. En effet, tes progrès sur 10 bornes<br /> montrent que tu vas faire un finish de ouf :-)<br /> <br /> <br /> Sans blaguer, on va tenter de se remettre en route tranquilement pour la doyenne des trails et on va passer un super moment ! <br /> <br /> <br /> <br />
Le blog de 3D Trail -  Hébergé par Overblog