Damien : état des lieux avant les France

Après un été dense en volume, D+ et sorties, je me suis bêtement blessé juste avant l'Echappée Belle et donc, dans l'obligation de déclarer forfait. 


Après 3 semaines de pause pour remettre en état cette cheville cagneuse, je m'en sors plutôt pas mal car j'ai pu réaliser un bon bloc d'entraînement dense et sérieux avec de la qualité pour retrouver un peu de vitesse ( j'en avais peu fait l'été) et des sorties longues plutôt "course" que "rando" pour voir si musculairement, le travail estival allait payer...

 


Et bien, je dois dire que je suis un peu rassuré par ma forme et mon état musculaire :-)

 


En effet, les séances de VMA sont plutôt correctes, même si je n'ai pas de repère "en course", mes partenaires d'entraînement réguliers me permettent de voir si j'avance...ou pas :-)

 

 

Les sorties longues sont assez rassurantes aussi. Le rythme de la reco des France étaient plutôt bon avec hervé Giraud Sauveur, son ami et Rémy. Les autres ont été faites le plus souvent en groupe et à chaque fois, je n'ai pas eu l'impression de subir la sortie. Surtout, j'avais peu de fatigues musculaires les jours suivants. Ce qui me permettait de réaliser de bonnes séances en semaine. 

 


Côté bobologie, l'entorse n'est plus qu'un mauvais souvenir même si je vois bien que je n'envoie pas encore à 100% dans les descentes...c'est toujours pareil avec cette blessure, tu prends un coup sur la "confiance" en descente...

 


Les voyants sont donc au vert, je monte en puissance doucement mais sûrement. J'arriverai à Gap dans des conditions correctes ce qui était plus qu'hypothétique il y a quelques semaines. J'aurai tout de même préféré avoir une course en plus avant d'aborder les France car je manque cruellement de "rythme" et surtout un bloc d'entraînement de 3 semaines supplémentaire pour être au top.

 

 

 Pour cette course, je vais au maximum tenter de rester concentré sur mes sensations et faire abstraction des autres car le niveau sera très dense et relevé. Certainement le même niveau que l'on peut trouver sur les templiers...l'an dernier, j'avais fait 80ème. Si je termine aux alentours de cette place à GAP, je pense que je serai à mon niveau "national", surtout que le profil et la distance sont un peu "longs" pour moi...

 

Il va falloir gérer.  Les bons gestionnaires seront en haut du classement à l'arrivée mais pas forcément à la mi-course...bref un dossier pour les traileurs expérimentés !

 

J'ai hâte d'y être et de rentrer pourquoi pas dans l'équipe ! 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Manu 28/09/2013 19:18

Allez Damien, on croise les doigts, ça va le faire !!
A bientot, les vacances sont finies.

Le blog de 3D Trail -  Hébergé par Overblog