Damien : Dans le rétro de 2013 !

 

 

 

Dans 2013, il y a…13. Cette année, on ne peut pas dire que ce nombre m’ait porté chance sur le plan sportif…


Après une année 2012 réussie et très dense, j’avais envisagé  la nouvelle année d’une autre manière car des signes de fatigue se faisaient sentir. Moins d’envie à l’entraînement, moins d’envie pour mettre un dossard…bref, je décide d’alléger sérieusement ma planification de courses. Il y en aura peu mais j’essaierai d’être performant lors de ces échéances. Je change aussi de manière de m’entraîner en privilégiant encore plus la « pluri » disciplines avec plus de ski de randonnée et plus de vélo pour favoriser le foncier. La qualité se faisant en course à pied.

 

 

En janvier, février ; on rechausse les pointes!

 

Comme souvent, je fais une partie de la saison de cross pour travailler la vitesse. Et, la première compétition de l’année annonce un peu la couleur d’une année…compliquée !

 

En effet, je choppe la grippe pendant les fêtes de noël et m’aligne sur les départementaux en petite forme…En cross, faut être au top sinon tu subis toute la course ! Et bien, je m’en souviendrai du parcours de Saint Marcellin ! Régulier dans le Top 15 ces dernières années, je finis aux alentours d’une 30ème place à l’agonie…

Je ne me démonte pas et file avec les copains sur le parcours des régionaux à Lyon. Moins fébrile, dès les premiers hectomètres, je sens que j’ai les cannes et réalise mes plus beaux régionaux depuis mes débuts avec un TOP 50 alors que le niveau était vraiment relevé.10100 en 34'38 dans la boue...j'en bats mon record sur 10 bornes :-)   Rassuré après cette mini saison de cross, je continue ma ligne de conduite : peu de course mais du ski de rando pour le foncier et de la qualité en cap.

cross-4450 

 

Mars, Avril : Du ski, du ski, du ski et …le LUT !

 

Les conditions nivologiques sont exceptionnelles et j’en profite ! Plus de 60 sorties et 70 000D+ au compteur à la fin de l’hiver. J’aborde avec beaucoup de déniv’ le très plat Lyon Urban Trail  comme premier objectif de l’année !

 

Pour préparer la course, je vais chez nos amis du CMI faire le sacré trail des collines. Je décide de faire le petit parcours pour travailler le rythme. Et on l’a travaillé le rythme ! avec mon Jeannot ( Soules), Jérôme Bosch et le très rapide Thomas Godfroy, on se tire la bourre pendant toute la course ! Je réalise une bonne fin de course et arrachant une la seconde place à quelques secondes du premier ! Pas pire pour une course de prépa.

 STC-2013-089-copie-1

 

 

 

En route pour le LUT !

 

 

Avec Rémy, on était inscrits longtemps à l’avance. On y va un peu à reculons et avec quelques à priori pour moi…Courir un trail en ville, cela sent la course bizarre tout ça :-)

Et bien, pas du tout ! J’ai été agréablement surpris par la beauté des sites traversés, le parcours assez racé et l’aspect ludique du truc. Du coup, je m’étonne même de ma 16ème place dans un contexte relevé ! Rémy est aussi dans le top 20 et on se dit que la saison commence très bien pour les 3D !

 

558660 4893059559995 2137218004 n

 dam6

 

 

 

 

D’autant plus que le prochain objectif est commun ! Et on a des ambitions ! On vise le podium sur la Maxi Race en relais à 2…

 


Pour préparer cette évènement, rien de tel qu'une course saucisson ! Et je la trouve tout près de chez moi à Saint Gorges de Commiers. Le Trail du connex avec un parcours parfait et encore une fois en bonne compagnie avec Simon une bonne partie de la course. Je remporte la course avec le plein de confiance pour la suite...

 


 RAW6670

 

divers-0537--800x525-

 

 

 

 

Mai – Juin : Avec la météo, on fait pas les malins

 

Le printemps est aux abonnés absents et les courses jouent avec les parcours de replis et les annulations…Avec Rémy, on s’entraîne dur pour arriver au top à la Maxi Race. Les entraînements sont très encourageants et j’ai l’impression d’être en forme juste avant d’aborder l’événement. Mais voilà, la neige et la préfecture en décident autrement. Course annulée. Ma motivation tombe en flèche. J’avais vraiment envie de partager cette aventure avec mon pote. Celui-ci me motive sur le Trail de l’Oisans en course de repli. Il fait moins mauvais en Oisans…

 

On y va à plusieurs  et pas mal de déçus de la Maxi Race sont au départ ! Je ne choisis pas le parcours le plus long car je sens que j’ai pas trop la motivation pour une course « de repli ». Je pars tranquillou mais les sensations sont « bizarres » . Je ne suis pas dedans… Pourtant le tracé est chouette, je suis bien accompagné quasi toute la course avec Seb Sxay. Heureusement qu’il était là,  c’était bien sympa !  On décide de finir ensemble sur la première marche du podium. Vraiment étonnant de gagner une course en ayant eu l’impression de subir. Une année bizarre je vous dis :-)

 

Pour l’objectif suivant, j’ai envie de réaliser un bon truc ! Avec Caro, on est inscrit au Grand Duc en duo. Avec la forme que je tiens et les qualités de grimpeuses de Caro, y a sans doute moyen de se faire plaisir ! En plus, les « Marcel » font aussi la course en duo :-)

 

 


 divers-3456

 

 


Caro réalise un très bon premier relais mais cette année, il y a du niveau en mixte ! En effet, les vainqueurs mixtes de l’an dernier caracolent loin devant et suivent de sérieux clients avec Sandrine Béranger et son mari. Caro me passe le relais avec 1 heure de retard sur les 3 premières équipes. Je pars en me disant que la messe est dite mais au fur et à mesure du parcours, j’ai des sensations incroyables. Le « Flow » sans doute :-). Du coup, je rattrape mon heure de retard et nous terminons 3ème équipe mixte ! Yes, une belle aventure partagée qui en annonce une autre…

 

 


 divers-3448

 

 


Juin / Juillet : le plaisir de l’entraînement en montagne !

 

Comme à mon habitude, pas de course durant l’été mais une dose sans limite de montagne. En vue, encore un duo avec Caro et la terriblement technique « Echappée Belle ». On reconnaît ensemble la première partie du relais et on prend la mesure de la tache qui nous attend ! Belledonne, c’est un grand tas de cailloux ! Hyper motivé par l’affaire, on est prêt à en découdre ! Mais voilà, alors que je fais du jus tranquille à la maison pour être au top, je me tords la cheville 10 jours avant la course en bricolant !!!!

 


Il faut se rendre à l’évidence. Je ne peux pas partir plusieurs dizaines d’heures sur du technique avec ce problème. C’est la mort dans l’âme que je laisse Caro faire son relais sans qu’il y ait un autre relayeur au bout. D’autant plus rageant qu’elle réalise une vraie performance en reliant Vizille / Fond de France en 17h. Exactement l’horaire prévu…Grrr je ronge mon frein en me disant que la suite sera peut être belle…

 

Septembre / Octobre : Les France = Souffrance

 

Nicolas Martin et Rémy me proposent plus tôt dans la saison de faire une équipe en vue du classement club lors des Championnats de France à Gap. Au départ, c’est une idée de copains et je suis emballé à l’idée de partager ça avec mes potes d’entraînement… Sophie et Christelle sont aussi de la partie pour constituer l’équipe et Mich ‘ vient compléter l’équipe au dernier moment. Je m’entraîne très sérieusement pour retrouver mon niveau après l’entorse. Après plusieurs semaines d’abnégation et une volonté sans faille, je suis prêt ! Tous les voyants sont au vert et mes temps de référence sur mes parcours d’entraînement explosent…Je crois n’avoir jamais été aussi affûté pour un événement…

Mais voilà, lors de mon dernier footing long, 6 jours avant la course, alors que je suis inattentif, je glisse légèrement et ma cheville se tord très violemment. Rebelote ! Mais là, l’oedème est énorme. Malgré tous les efforts  possibles et avec l’aide sans faille de Fred, mon kiné,  je décide de prendre le départ pour l’équipe. Les consignes sont claires, même avec le Strap, il faudra être concentré à 100% pendant toute la course sinon…

Toute la semaine précédente, je doute, je rumine, je m’énerve de cette situation. Je ne veux pas handicaper l’équipe…

Sur la ligne de départ, je me sens fébrile car je sais que je n’ai pas le droit à l’erreur…

 

Pendant 4H30, alors que je suis 2ème de l’équipe derrière Nico, je gère la course parfaitement, je suis dans le TOP 40 mais je sais que la course est encore longue…Mais, à force d’avoir toute mon attention sur ma cheville, j’en oublie le naturel, la foulée fluide, l’alimentation, l’économie et je subis une grosse défaillance qui ruinera à jamais mon rêve d’être titré en équipe avec mes potes.

 

 


DSC09194.jpg

 

 

Encore aujourd’hui, cette déception sportive atteint mon mental de « coureur ». Que d’efforts  pour ce résultat…

 

Novembre décembre : en vrille la vogoy’

 

Forcément, après une telle déception, la récupération, la motivation et la guérison concernant cette blessure sont très compliquées. La cheville commence tout juste à avoir une belle silhouette, sans aucune activité sportive pendant 9 semaines, on peut dire que mon corps s’est reposé !

 

Mais que la reprise est difficile ! Plus de sensations, une masse musculaire à récupérer et les petits soucis inhérents à une reprise. L’ischio fait des siennes et m’empêche de faire de la qualité. Tant bien que mal, j’enchaine les footings de tortues en espérant peut être retrouver un jour un niveau que j’avais mis tant d’année à acquérir…

 

Bref, La Vogoy’ 2014 sera encore un traileur mais les objectifs et les ambitions seront à l’image de ma fin de saison…limitées :-)

 

En espérant surtout, retrouver du plaisir, du Flow  sur les singles !

 

Et la suite alors Vogoy’ ?

 

J’avoue avoir eu envie d’arrêter après l’épisode des France. Caro, Rémy et mes amis ont su sans doute me remotiver.Merci à toi Brice pour tes encouragements et ton soutien ! 

Je repars donc en 2014 avec un planning en construction  qui sera plus basé sur le plaisir que sur l’envie d’être performant…Si l’envie est là, le résultat viendra peut être aussi :-)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Rémy 27/12/2013 00:45

C'est clair que cette année ne s'est pas déroulé comme prévu sur le plan sportif... c'est vraiment dommage car ton début d'année annonçait de bien beaux résultats.
Malheureusement, les blessures font partie du sport et il faut savoir composer avec.
Nul doute que tu retrouveras suffisamment tôt ton niveau pour réaliser une belle saison 2014.
Ton programme s'annonce bien motivant et je suis sûr que l'on passera encore de superbes moments sur les sentiers de France.
A très bientôt !

Damien 28/12/2013 10:05



Salut Rémy ! 


Vivement 2014 pour les bons moments ! J'attends avec impatience ton bilan histoire de mettre en valeur les résultats des 3Dtrail !


Je te souhaite une saison 2014 encore plus réussie que 2013, il en est capable mr Terminator Marcel ! 


à très vite



Simon 25/12/2013 20:29

Ta saison a été plus rude que tu l'espérais après un printemps prometteur!

Faut voir le bon coté des choses, tu vas être frais pour attaquer une nouvelle saison, et si tu n'arrives plus à te motiver pour de gros objectifs, tu pourras toujours te spécialiser dans les
courses aux saucissons, entre le challenge des cross du Grésivaudan et le challenge de trail du sud isère, il y a de quoi faire :D

Bonne fin d'année!

Damien 28/12/2013 10:03



Hey! Salut Simon ! J'espère que pour toi tout roule et que les sentiers du côté de Crolles ou du Touvet sont toujours ton terrain de jeu ! 


Tu devrais tout de même tenter un jour un kil vertical ! :-) :-) je crois que je t'en avais parlé !!!


à bientôt



ponot cedric 23/12/2013 12:25

Sympa ce post des 'tamaloùsquandtucours' ;-)

Damien 28/12/2013 10:01



J'ai bobolà :-)



Manu 23/12/2013 11:31

Encore 8 jours pour 2014 Damien....moi aussi je l'attends avec impatience, rebelote pour moi aussi 4 jours après la STL, déchirure intercostale au boulo et douleur pire qu'une côte cassée.
Bonnes fêtes de fin d'année et vive...ment 2014.

Damien 28/12/2013 10:00



Salut Manu ! 


8 jours où il ne faut pas casser de miroir, passer sous une échelle ou croiser un chat noir...à moins que je ne trouve un treffle à 4 feuilles avec cette pluie :-)


à très bientôt et bonnes fêtes ! 



ponot cedric 23/12/2013 00:25

Vive 2014, j'en suis et vais essayer de vous rejoindre rapidement, avec mes propres faiblesses...On s'accroche et on ne laisse pas les copains au bord du chemin!! Rendez-vous est pris et pour cela,
je prie.A suivre...

Damien 28/12/2013 09:59



Salut Cédric ! 


T'inquietes, on fera les footings ensemble quand tu retrouveras les chemins ! Tu reviendras encore plus fort et Vizille va trembler :-)


à très bientôt et bonnes fêtes à toute la famille ! 


 



Le blog de 3D Trail -  Hébergé par Overblog