Cross départemental 2012 : récit de Christophe

Alala, s'il y a une course qu'il ne faut pas rater au club, c'est bien le cross départemental. Archi-vendue par le coach Jérome, il faut tout faire pour y être et marquer des points pour le club ! Cette année, j'ai bien terminé le mois de décembre (autrement dit, la forme est plutôt là) et un créneau est disponible pour y participer. Ce dimanche 15 janvier, j'arrive donc tel un conquérant au parc Fiancey à St Egrêve. Je suis de suite dans l'ambiance : je tombe sur Julien Chorier, récent vainqueur du Grand Raid de la Réunion. Puis je discute 5 minutes avec Julien Rancon, vainqueur du TTN long, je salue Nicolas Martin, vainqueur du Challenge Salomon, en pleine conversation avec Alexis Traub, la rocket des Gresivaudan Xpress. Bien sur, Damien et Rémy sont là aussi et discutent de leur planning sur le TTN, Thierry ayant préféré jouer la sécurité en allant courir avec les vieux le matin. Même Christian Poigny, mon compagnon de route au TOE pendant quelques heures, est venu se dégourdir les jambes.
Photo0360
(Une brochette de débutants du cross...)
Bref, revenons au sujet du jour : le cross. Comme le dirait le coach Jérome, le cross c'est une histoire de spécialistes, ce n'est pas du tout pour les traileurs... Il est vrai que je suis bien trop lent pour ce genre d'épreuve ;). Après un échauffement groupé du club sur la grande boucle du circuit et un bon repérage des difficultés, je décide donc de me placer en dernière ligne au départ, placement conforme à mon potentiel sur la course. Bing, Edmond est au pistolet et lance les chevaux. Bon dernier au bout de 300m, je me dis que le chemin est encore long, même sur un cross de 9,5kms ! Tout doucement, la machine se met en route, je double 3 prétentieux du CMI, puis grapille place par place sur les deux premières petites boucles. C'est dommage, Cyril du club est un peu juste aujourd'hui et doit décrocher. La belet furette 50m devant, ce point de mire sera intéressant pour moi toute la course, même si je ne le rattraperai jamais !
Cross3
(Ce qui est bien quand on est dernier, c'est qu'on a le temps de saluer la photographe)
(Merci Laura ;))

Sur la première grande boucle, les bosses commencent déjà à se faire sentir... no comment pour le traileur que je suis ;) mais je récupère encore quelques places. Heureusement, la vieille garde, Stéphane, Samuel, Philippe et Jean-Marcel sont là pour m'encourager au bord du chemin. A 2 tours de la fin, je rejoins un groupe de 4 coureurs avec François notamment. Mais voilà, je commence à être juste, la sortie longue de la veille commence à se faire sentir et je n'ai plus de jus pour forcer l'allure et les décrocher après seulement 6kms de course (Rappel : le cross est une affaire de spécialistes). Les minutes sont longues et maintenant, il faut plutôt s'accrocher à eux. La fin se profile, j'ai repéré les tours précédents un petit rondin de bois placé inocemment à 300m de l'arrivée.
Cross5
(La fin approche...)

Tel le joueur de poker que je ne suis pas du tout, je décide de lancer le sprint au passage de celui-ci, on ne sait jamais, le bluff pourrait marcher. Bien sur, mes 4 compagnons sont des coureurs aguerris et finissent par totalement me laminer en me mettant 50m sur ces 300 derniers mètres !!! Bref,  au cross, le bluff, et bien, ça ne marche pas ! Malgré cette fin tragique, je pense avoir fait une bonne séance de seuil pendant ce cross ;) 67ième en 39'21"... Comme l'a dit Damien, pour pas mal de monde, le temps correspond à une marque sur 10kms. Et bien, c'est pas mal du tout pour moi ! Surtout, ce fut une belle après-midi avec les copains, plein de rencontres, avec du beau temps et un chouette parcours bien ludique. Maintenant, finies les conneries, on passe à la saison de trail ;)
Cross7

(Y'avait de sacrés bosses dans ce cross...)

Le blog de 3D Trail -  Hébergé par Overblog