Christophe : Maxi-Race, euh non, Trail de l'Oisans 2013

3ième course de l'année pour moi : je continue mon périple isérois avec le massif de l'Oisans cette fois. La météo est capricieuse ces derniers jours, pas mal de courses sont annulées et beaucoup de coureurs avec des fourmis dans les jambes débarquent à Ornon en conquérants... Certains se permettent même de squatter le mini-bus affrété par Thierry... Et je ne parle même pas des paniers garnis promis aux premiers de la course et qui les ont attiré comme des mouches... Bonne nouvelle, il fait beau à Ornon avec quelques nappes de brouillard, mais pas de pluie annoncée. Côté forme c'est toujours pas top : sensations moyennes, encore quelques douleurs au dos et au genou.  

P1020014

(Les chasseurs de podium sont là) 

 

Pour une fois, on peut s'échauffer quelques minutes... avant, comme d'habitude, un départ ultra rapide et en côte pour couronner le tout ! Très vite, des grappes de coureurs s'échappent, je ne suis pas encore bien chaud (faut dire aussi que moi je n'étais pas très à l'aise au fond du mini-bus ;)). Très vite, on attaque des singles agréables et surtout bien boueux. Je suis alors un (petit) poil plus à l'aise et je peux doubler quelques coureurs. Dans la montée vers le Col d'Ornon, je marque déjà le pas, je n'avance pas dans la côte, on me double un peu, on me rattrape aussi. La neige est présente mais
pas gênante. On bascule enfin dans une grosse descente, bien roulante et au soleil (si si, c'est vrai). On continue de revenir sur moi, notamment Franck, je prefère ne pas trop envoyer pour l'instant. J'arrive au 1ier ravito en 1H tout rond et je ne m'arrête pas.

P1020013(Pas de lac ici, juste de belles montagnes bien enneigées)


On reprend le chemin fastidieux de la montée, à l'ombre, il fait donc plus frais. Je me force à courir plus souvent, je reprends donc quelques coureurs. A la bifurq du 36kms, je prends bien sûr à gauche, direction le 30kms. Je suis régulier dans les lacets en forêt mais pas rapide. Je rejoins rapidement la bifurq du 36kms juste devant Julien Jorro, annoncé 3ième. Je ne le sais pas encore, mais je suis devant le grand Rémy Marcel ! (Oui, oui, il fait le grand parcours lui...). Je déroule un peu sur les pistes de ski, grosse descente bien glissante tout en dérapage et sans prise de risque, puis longue remontée où je fais une nouvelle fois le fainéant en marchant tout le long. Après une bonne descente un peu plus roulante, on rejoint le village pour la 2ième boucle des costauds. Cette fois, je fais le plein d'eau et je repars pour la grosse ascension du jour, 700+ environ.

P1020015

(Le coin est vraiment chouette non ?)


Et bien non, c'est un piège, ça descend ! et par de petits singles bien sympathiques ! Allez, faut bien remonter un jour... le début de l'ascension est laborieux. Je ne me sens pas au mieux et 2 coureurs juste devant moi s'échappent peu à peu. A la sortie d'un hameau, c'est Rémy qui revient sur moi et me double tranquillement. Sur le large sentier, je marche,  trop, beaucoup trop, pas l'envie de forcer. A la bifurq du grand parcours, je suis bien content de partir sur le 30kms ;). A droite, y'a un mur qu'il parait... Heureusement derrière ça ne revient pas, mon avance est de 5-6' sur un groupe de 3 coureurs. Bien au contraire, je suis mieux sur cette fin d'ascension (déjà les endorphines de l'arrivée ?), je rattrape un premier coureur et surtout on rejoint la neige, encore bien abondante.

P1020018(Que la montagne est belle...) 

 

On bascule dans la descente finale, plus que 5kms environ. Cette fois, j'ai un peu de gniac, je lâche les chevaux. Mais bon, chacun à son niveau, Nicolas Hairon me double quand même comme une balle, il joue la gagne lui ;). La descente se passe bien, très bien même, ça avance vite, je double 1, puis 2, et enfin 3 coureurs. L'arrivée est là, j'arrive 9ième en 3H40' dans l'anonymat... juste quelques secondes devant les très attendus (par le speaker) François Lachaux et Julien Jorro qui complètent le podium du 36kms. Thierry en mode récup de sa dernière course (il est vétéran ne l'oublions pas...) est premier vétéran du 20kms, Damien n'a pas forcé pour partager la victoire sur le 30kms et Rémy fait 5ième du 36kms. L'après-course sera très conviviale et très agréable, avec du beau temps, un bon ravito, des discussions entre copains et un super repas !

P1020017

(Là, ça tchache et ça mange dur !!!)


Points positifs :
- Superbe parcours, paysages magnifiques, météo agréable
- Une bonne journée entre amis, avec le team au grand complet !
- Bien en descente et sur le plat

Point négatif :
- Une forme trop moyenne avec de grosses difficultés en montées comme au Connex

Profil

(Zut, j'ai oublié d'arrêter le chrono à l'arrivée...)

 

Prochain rendez-vous : le Grand Duc de Chartreuse le 30 juin... ça va pas rigoler... 80kms et 4900+... 

snoring causes 17/09/2014 11:14

Wow this place is just breathtakingly good. It really did made me remember a trip that I went along with my family during my school days when I was a just half the size of my refrigerator. God that was so fun.

Manu 01/06/2013 18:02

Une forme trop moyenne et tout de même un beau chrono avec une partie devant Rémy....trop modeste Christophe !! LOL
Non, simplement les bonnes sensations de fatigue avant la grande course de juin...où nul doute la forme sera là.

Christophe 02/06/2013 09:51



N'oublions pas que Rémy a fait 6kms et 500+ de plus... Le chrono est correct mais les sensations bien moyennes en montée... Il va falloir être au point le 30 juin !


A bientôt, mardi pour City Trail je crois



Le blog de 3D Trail -  Hébergé par Overblog