Dossier spécial UTMB-CCC-TDS-GRP : historique

  • 3D Trail
  • UTMB

L'UTMB nait en 2003 d'une idée un peu folle : faire le tour du massif du Mont-Blanc en une seule étape. Partant un peu dans l'inconnu, seuls 67 valeureux aventuriers iront au bout de cette première édition de 150kms et 8600+, assez artisanale et  dominée par Dawa Sherpa et l'américaine Kristin Moehl chez les femmes.

La mayonnaise prend bien et l'édition 2004 attire plus de traileurs aguerris et venant des pays étrangers. Le parcours évolue un peu et Vincent Delebarre s'impose assez nettement devant Dawa Sherpa et 420 autres finishers (Victoire de Colette Borcard chez les femmes).

Ca y est, la mécanique est bien lancée, cette édition 2005 devient un incontournable du calendrier trail et un rêve pour de nombreux traileurs. Les inscriptions s'envolent jusqu'à 2000 participants. Christophe Jacquerod coiffe Vincent Delebarre et Marco Olmo. 773 coureurs finissent la course et Simone Kayser s'impose chez les femmes.

En 2006, le rêve continue, le niveau général du trail augmente et la barre symbolique des 1000 finishers est atteinte (1152 exactement). Surprise, c'est le vétéran italien Marco Olmo qui prouve que la vitesse ne sert pas toujours et qui effectue une remontée spectaculaire pour empocher la victoire devant Csaba Nemeth et Vincent Delebarre. Karine Herry décroche la victoire chez les femmes.

Dans le but d'étoffer le week-end chamoniard et de proposer une course plus accessible (mais aussi de proposer une préparation à un futur UTMB), l'organisation créé cette année-là la CCC : une course reliant Courmayeur à Chamonix, via Champex, et reprenant toute la fin du parcours de l'UTMB pour un total de 86kms et 4500+.  Enorme sensation puisque c'est Corinne Favre qui gagne et qui mate tous les hommes de la course ! (854 finishers).

En 2007, bis repetita. Marco Olmo réalise le doublé, en dominant plus largement la course cette fois. Il devance Jens Lukas et Nicolas Mermoud (1437 finishers). Avec la participation de tous le gratin international, la course est en passe de devenir le sommet mondial de l'UltraTrail. Grands favoris, les américains se cassent les dents sur ce parcours. Mais l'américaine Nikki Kimball sauve l'honneur américain en l'emportant chez les femmes.

La CCC commence à devenir une course à part entière. Les inscrits sont plus nombreux, le niveau s'élève sensiblement. C'est le novice d'alors Julien Chorier qui marque les esprits et qui remporte la course devant Talotti et Gadin. Andrea Zimermann l'emporte chez les filles et 1329 coureurs finissent la course.

2008 marque un énorme changement. Les parcours évoluent à nouveau. En rajoutant une grosse difficulté en fin de parcours (Tête aux vents et la Flégère), l'UTMB atteint désormais 166kms pour 9450+. Petit ajout aussi en début de parcours sur la CCC pour étirer le parcours, la barre des 97kms et 5600+ est fixée. Enfin, la Petite Trotte à Léon, une balade OFF en autonomie complète et en équipe de 3 coéquipiers est créé : 220kms et 18000+ sont tout de même à avaler...

Sur l'UTMB, c'est le triomphe de la précocité avec la domination sans partage, et très contestée aussi, du jeune Kilian Jornet (19 ans seulement). Dawa Sherpa et Julien Chorier complètent le podium. Elisabeth Hawker réalise une course extraordinaire chez les femmes (14ième au général). Le niveau de la course a atteint des sommets avec un plateau de concurrents extraordinaire (1269 finishers suite à un parcours plus long et plus difficile, nouvel échec américain), et on peut définitivement affirmer que cette course est LA référence mondiale de l'Ultra-Trail. Sur la CCC, Guillaume Lenormand s'impose devant Rouanet et Powell, Lucy Colquhoun chez les femmes.

Place maintenant à cette édition 2009, avec une nouvelle épreuve "Sur les Traces des Ducs de Savoie" (105kms et 6700+ entre Chamonix et Courmayeur et qui promet encore d'être grandiose...

Suite à l'explosion des inscriptions sur l'UMTB et la CCC en 2008 (les 2000 places sont partis en 7') et pour que les Pyrénées aient leur Ultra, le Grand Raid des Pyrénées est organisé pour la première fois en 2008. Il propose ainsi une bonne alternative aux recalés ou déçus de l'UTMB, mais aussi la possibilité de découvrir ce massif. De plus, un petit parcours de 74kms et 4400+ est également disponible.

Malgré quelques soucis de balisage, cette première édition 2008 de 150kms et 9000+ est un succès. Arnaud Gueguen s'impose devant Nabonnand et Artola (43 finishers), Géraldine Leroy gagne chez les filles. Lionel Bonnefous enlève le petit parcours.

C'est un succès puisque vous serez près 550 à affronter l'ultra et 350 à découvrir le petit parcours cette année fin aôut...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Le blog de 3D Trail -  Hébergé par Overblog