Christophe : Hivernal Trail des 3 Couvents 2019

En pleine préparation pour la XGTV, j'ai choisi à nouveau cette année le Trail des 3 Couvents comme course de préparation. J'avais beaucoup apprécié la version estivale (temps magnifique et température élevée) et le parcours l'année dernière avec un profil très montagnard et de jolis paysages.

Hasard du calendrier, cette année la version hivernale tombe à la même date ! Cette fois, on nous promet du froid, de la pluie, de la boue et bien sûr de la neige ! Heureusement, je croise pas mal d'amis sur la ligne de départ et ça me motive bien.

On est bien fin avril...

On est bien fin avril...

Pas d'objectif au départ, si ce n'est de faire une bonne sortie de préparation. Le but est d'être très régulier sur les 48kms et 3200+ du parcours, le chrono devrait ainsi avoisiner les 7H. Je pars donc en milieu de peloton, sans forcer l'allure.

Je suis tranquille dans la première montée, surtout quand on se prend la première averse de grésil au bout de 15min. Je fais un peu le yo-yo avec les vizillois Laurence et Jean-Louis, ils sont bien en jambes. Je suis déjà en mode gestion, pour éviter de me mettre dans le rouge et pour supporter les averses de pluie désormais.

La première montée de 800+ passe vite en 1H04' environ avant de basculer dans une courte et facile descente. Je ne relance pas, je déroule et je me fais donc pas mal doubler.

 

Merci à Thomas Capelli pour cette jolie photo

Merci à Thomas Capelli pour cette jolie photo

On rattaque rapidement un petit raidillon assez agréable en single. Là aussi, ça passe bien et on commence à avoir pas mal de neige sur les chemins. Avec les cailloux et les arbres tombés, la progression est parfois compliquée et ralentie, sans parler du froid et des averses de neige.

Je fais toujours un peu le yo-yo avec les vizillois Laurence et Jean-Louis, ils sont toujours bien en jambes. La première grosse descente se profile. Je force un peu plus l'allure pour rester à leur contact. La traversée du tunnel des Agneaux dans le noir est très fun.

La fin de la descente, très humide, est moins amusante qu'en 2018. Je profite de cette course pour faire aussi quelques essais gastronomiques. Sur la XGTV, les ravitos sont réduits, avec notamment un passage de 60kms sans rien du tout. Et bien, le sandwich bacon/fromage passe très bien !

Une progression chaotique

Une progression chaotique

Nous voilà au premier ravito où je fais bien sur le plein d'eau. Je repars avec mes 2 acolytes, mais Laurence coince un peu dans la montée. Je me détache donc petit à petit. La montée est régulière, malgré un terrain difficile, boueux, puis enneigé. 

Au dessus de 1000m, il y a une quantité de neige impressionnante ! Heureusement les premiers nous ont fait la trace. Pendant plusieurs kms, on se balade dans 30 à 40 cm de neige. Attention à ne pas s'enfoncer ;).

Sortez les skis !
Sortez les skis !
Sortez les skis !

Sortez les skis !

Ce trail blanc se poursuit pendant un bon moment. C'est très amusant, mais un peu plus rude tout de même. Dans la descente, la neige disparaît peu à peu au profit de la boue. Certains passages sont vraiment limites et je me paie 2 ou 3 chutes.

Dans cette descente justement, un petit groupe de 3-4 coureurs se forme. Là aussi, je reste au contact, je suis vraiment à l'aise physiquement. Olivier nous double comme une fusée, Jonathan n'est pas loin non plus.

J'arrive au second ravitaillement en bonne forme, et après un rapide plein d'eau, je repars en trottinant sur la route. L'année dernière, j'avais eu un petit coup de mou, cette fois, je me sens plus en jambes !

 

Merci à Thomas Capelli pour cette jolie photo

Merci à Thomas Capelli pour cette jolie photo

Le début de montée est facile, je relance souvent. Puis la pente est plus forte et la neige très présente, marche obligatoire ! Le rythme est bon et régulier, je me sens mieux que l'année dernière. Devant, Jonathan se détache, il est plus en forme, derrière Olivier marque le coup et décroche.

La montée se passe finalement très bien dans une quantité de neige incroyable et au sommet, je rejoins avec plaisir Romain. On attaque alors la dernière descente ensemble. L'année dernière, j'avais un peu lâché les chevaux. Cette fois, je reste sur un rythme plus serein pour gérer toute cette neige et la casse musculaire.

Trail blanc en avril
Trail blanc en avril

Trail blanc en avril

On quitte enfin la neige... pour trouver un dernier champ de boue. Certains passages sont glissants, limite dangereux. On déroule bien avec Romain, on zappe un peu les 2 derniers ravitos pour en finir au plus vite.

Dans la dernière petite côte, on arrive même à relancer un peu et on force enfin l'allure pour les 3 derniers kms dans Saint Laurent du Pont. Il était temps d'arriver car une nouvelle grosse averse de pluie se profile.

Je franchis donc la ligne avec Romain en 7H14, soit tout de même 17 minutes de plus que l'année dernière. Le parcours était similaire, mais je pense que la neige et la boue sont la première cause de ce temps supplémentaire.

Surtout, les jambes étaient en pleine forme, j'ai été très régulier sur tout le parcours et la fatigue ne fut pas trop forte. J'ai donc pu continuer très rapidement un gros rythme d'entrainement.

Dans quelques jours, ça ne sera pas la même avec les 220kms de la XGTV avec Rémy !!!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Le blog de 3D Trail -  Hébergé par Overblog