Rémy : 6h de Challes les Eaux

En cette période de volume afin de préparer les grosses échéances du mois de mai, j'ai opté pour participer aux 6h de Challes les Eaux. Une petite épreuve avec peu de participants mais un format intéressant.

Etant indisponible le dimanche (bénévole sur Grenoble-Vizille), je voulais réaliser une grosse sortie le samedi, et pour le coup, avec une compétition de 6h, cela m'obligeait à réaliser pas mal de kilomètres.

Pour autant, comme l'objectif était surtout de faire du volume, la semaine n'avait pas été allégée avec par exemple 25km le jeudi.

 

L'an dernier, le vainqueur avait réalisé 69km. Je pense pouvoir aisément réaliser 72km (12km/h de moy) et je me dis que si le niveau est similaire à l'an passé, il y a possibilité de faire un classement intéressant.

 

Je me présente donc à Challes les Eaux avec des jambes "lourdes" mais aussi l'envie de bien faire.

Je suis accompagné par Mika qui souhaite découvrir ce format en mode "détente" malgré son marathon 6 jours plus tôt.

Ugo (Ferrari) est le speacker de l'épreuve et l'ambiance est vraiment très détendue.

 

Le peloton est très restreint avec une cinquantaine de coureurs. Ugo annonce quelques coureurs et je comprends vite que le niveau sera plus relevé que l'an dernier avec en particulier 2 coureurs membres de l'équipe de France de 24h ayant terminé 5e et 10e sur des mondiaux... Egalement le recordman de l'épreuve, Nicolas, avec plus de 80 km... et encore d'autres coureurs dont j'ai oublié les références.

Bref, peu importe le classement final, la priorité pour moi est de faire du volume ;-)

 

Le départ est donné et je m'élance avec Mika au coeur du petit peloton. Et rapidement nous remontons à la 3e/4e place. devant 2 coureurs ont déjà une petite avance et nous nous concentrons sur notre allure.

Nous maintenons une allure autour de 13 km/h et petit à petit nous passons 5e et 6e malgré notre régularité. Mais pas d'affolement, l'allure est largement suffisante et je sens bien que les jambes ne sont pas très fraîches.

Rémy : 6h de Challes les Eaux

Après environ 2h, Mika ressent trop les restes du marathon et décide de ralentir puis de stopper. Sage décision. Il reste de beaux objectifs très bientôt.

Du coup, je me retrouve seul et tente d'accélérer sensiblement, tout en sachant que je risque fortement de le payer ensuite. Je fais environ 45min à 14km/h et je remonte à la seconde place.

Il reste plus de 3h à courir et les jambes commencent à tirer un peu. Je reprends une allure plus raisonnable (13km/h) et tente de rester régulier au maximum.

Passage au marathon vers les 3h07/3h08.

Je sais que je serai bientôt contraint de marcher un peu mais je fais l'effort de continuer à courir, même si je m'autorise une courte pause pour boire environ tous les 3-4 tours (j'ai aussi avec moi, une petite flasque de 250mL).

 

On m'annonce bientôt à un peu plus d'1 min du premier. Et finalement, quelques tours plus tard, je prend la tête de la course, à ma grande surprise. Il reste 2h environ.

 

Je cours quelques tours avec Nicolas et j'apprends que c'est lui qui détient le record de l'épreuve avec 80.3km. Nous avons sensiblement la même allure mais possède pour le moment 1 tour de retard. Nous discutons un peu et il me rappelle que nous avions effectivement déjà couru ensemble lors de l'UTV 2013.

Suite à des arrêts ravito différents nous ne courons ensuite plus ensemble, mais nos allures restent sensiblement identiques.

 

Un peu plus tard, j'apprends que c'est à présent Nicolas qui est 2e. Cela me permet de savoir que j'ai environ 1 tour d'avance, soit environ 5'30, ce qui est finalement assez peu en-cas de coup de barre ou de crampes. Je reste donc concentré.

Je parviens finalement à continuer de courir tout le temps, et sur les 18 dernières minutes, je sais qu'il me reste 3 tours à faire, je décide d'accélérer sensiblement histoire d'être certain de boucler les 3 tours restants.

Je parviens à retrouver les 13km/h et fini mes 3 boucles en 5h58.

Je m'arrête et l'on me dit que comme les 6 heures ne sont pas terminées, je peux encore réaliser une dernière boucle... Et du coup, je repars.... avec les jambes bien bien lourdes et cuites... et je fais une dernière boucle assez lentement (11km/h) pour finir en 6h04.

 

Au final, je totalise 66 tours, ce qui représente 79.2km.

Moi qui pensais en faire 72, voire éventuellement 75km maxi, je suis très satisfait.

 

Cela est d'ailleurs très encourageant pour l'automne car ayant pu réaliser 6h à plus de 13km/h de moyenne, cela me laisse espérer pouvoir réussir à flirter avec les 8h lors des France de 100km (cela ferait 12.5km/h de moy). Cela reste à confirmer. 

 

En tous les cas, même si évidemment, ce n'était pas la course de l'année, ce fut tout de même une performance rassurante en vue de la suite de l'année. Et après ma course satisfaisante sur le Vulcain, j'aborde donc mes prochaines échéances avec beaucoup d'envie.

Rémy : 6h de Challes les Eaux
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Le blog de 3D Trail -  Hébergé par Overblog