Christophe : Bref retour sur le Sacré Trail des Collines

Avec une course objectif à 220kms fin mai, il ne faut pas chômer à l’entraînement ! Janvier et février ont donc été actifs avec de bonnes séances de vitesse et une forme qui revient bien. Oui mais voilà, début mars j’ai un petit retour de bâton avec un bon coup de fatigue.

Je ne suis donc pas dans les meilleures conditions pour aborder ma 6ième participation à ce classique Sacré Trail des Collines à Tullins. C’est un choix facile de faire cette course pour sa proximité et son côté pratique avec un parcours roulant. En plus, c’est l’occasion de croiser pas mal de connaissances.

Top départ !

Top départ !

Me voilà donc parti sur le 37kms avec 1450+ annoncés et avec le but de faire une sortie longue et d’être surtout régulier. Bien sûr, sans forcer, je pars vite pour suivre le rythme, 4’27 sur le premier kilomètre c'est fou. Je rentre vite dans le rang et prend mon rythme de croisière. Le parcours est vallonné et agréable, moins forestier que d’habitude. Au bout de 20 minutes, les écarts sont faits devant et derrière, je ne vais plus voir grand monde jusqu’à l’arrivée !

Seul au monde

Seul au monde

Je maintiens un rythme correct, je mange bien, je bois bien, je trouve le parcours vallonné vraiment intéressant cette année. Après un peu plus d’heure et demi, je faiblis légèrement et mon ami Christophe me rejoint. Il est à ce moment-là un poil mieux que moi et je me force un peu à m’accrocher.

Petit à petit, je me sens mieux et on relance ensemble sur la partie médiane du parcours qui est très très roulante. Je nous surprends à être « facile » à 13-14kms/h sur ces portions. Ça me rassure finalement sur mon état de forme et me remonte un peu le moral. On gère bien en descente, on serre les dents dans la remontée vers le ravito où  on récupère les coureurs du 27kms.

Une course commune
Une course commune

Une course commune

Cette fois, on a toujours des coureurs en visu et ça nous motive à aller les chercher, à relancer. La montée au Col de Parménie se passe bien, je décide de relancer fort dans la descente. Christophe s’accroche et on fonce à 15kms/h sur les derniers kilomètres pour passer sous les 4H.

On termine ensemble les 37,5kms et 1680+ du parcours finalement à la 17ième place en 3H58’. Je suis finalement très satisfait de ma forme sur la course et de ma régularité tout au long du parcours. Merci aux bénévoles pour l'organisation et les photos.

Ce fut une bonne parenthèse car la fatigue a perduré ensuite. Il ne faut rien lâcher, la XGTV est dans moins de 3 mois…

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Le blog de 3D Trail -  Hébergé par Overblog