Rémy : bilan 2016

Nous voilà déjà fin janvier et l'heure du bilan annuel a plus que sonné.

Pour ceux qui souhaitent retrouver mes précédents bilans, voici le lien : ici

 

J'avais réalisé une année 2015 mitigée, et j'avais à coeur de retrouver un peu plus de confiance sur cette année 2016. Au final, même si les résultats de cette année ne sont pas à la hauteur de ce que j'avais espéré, il y a tout de même des éléments positifs, et je dirai que ce fut une saison correcte.

Mais avant de passer en détails ces résultats, retour sur cette année 2016 en chiffres.

 

Côté statistiques : 

En 2016, j'ai réalisé mon plus gros volume avec 255 sorties à pieds. Cela représente 4198 km et 149 910 m+, pour un total de 504h.

Sur le vélo, je n'ai pas été très brillant cette année avec seulement  23 séances pour 584 km.

 

En compétition, j'ai participé sur 2016 à 15 courses, comme en 2015. Ces compétitions totalisent 643 km.

 

Voici un bilan hebdomadaire :

SemaineKilométrage réaliséDénivelé positifCompétitionRésultat
début 201633350  
160180Cross départemental35e
256480  
362290Cross régional131e
4882250  
557710  
6701630Gruissan (25km)13e
7651760  
8601190  
9883140Vulcain12e
10461630  
111023890  
12943060  
131013850  
141054820  
15752720Trail St Romain11e
16761060Trail de Paladru4e
17653110  
181429060  
19742540  
20631510  
211155770Maxirace22e
2233830  
23886320Trail de la Falaise10e
241035780UTHG (Samoëns)5e
25431010  
26984600  
271286150  
281363520  
2918211360  
3019914260  
31482060  
32432460  
33915440Ut4MAbandon
3400  
35673870France de Trail68e
36552220UTV (relais) 
37451180  
381474290  
39932670Montée de la Bastille16e
40832830  
4166710  
42823440Intégrale des Causses6e
4347920  
44731210  
451051650  
46711200  
47701220  
481072140Saintélyon38e
49511590  
50661440  
5144420  
5237820  
TOTAL4198149 910  

 

Côté graphiques (en vert à pieds et en bleu en vélo) :

Répartition hebdomadaire du volume kilométrique

Répartition hebdomadaire du volume kilométrique

Répartition hebdomadaire du dénivelé positif

Répartition hebdomadaire du dénivelé positif

Répartition hebdomadaire du volume horaire

Répartition hebdomadaire du volume horaire

Répartition hebdomadaire du nombre de séances

Répartition hebdomadaire du nombre de séances

Rémy : bilan 2016

Si je compare à 2015, j'ai réalisé cette année 260km de plus (soit une hausse de 6.6%) et également 36 430 m+ supplémentaire (soit une hausse de 32.1 %).

 

Bien sûr, cela s'explique par le fait que contrairement à 2015, je préparais cette année un ultra (Ut4M). De plus, mon activité professionnelle m'a parfois contraint à ajouter certaines sorties, pas forcément nécessaires dans ma préparation.

Côté compétitions :

 

Après une année 2015 orientée sur des distances raisonnables, où les France de Trail (60km) représentaient ma plus longue épreuve, je me suis tourné en 2016 sur des formats un peu plus longs.

Après un hiver studieux où j'avais à coeur de retrouver un peu de vitesse sur les champs des cross, j'ai allongé progressivement les distances entre février et avril, pour arriver fin-mai sur des formats un peu plus "gourmands". En effet, 2 jolis morceaux étaient planifiés à 3 semaines d'écart avec la Maxirace (85km / 5300m+) et l'UTHG (83km / 6400m+).

Puis l'objectif de l'année était prévu fin août avec un retour sur l'Ut4M Xtrem (170km / 11500m+). La fin d'année était prévue un peu plus relâchée avec une épreuve conviviale sur l'Intégrale des Causses (66km) et un dernier objectif classique sur la Saintélyon (75km).

 

Petit résumé de mes compétitions 2016 :

 

L'année 2016 a débuté par le traditionnel cross départemental. Il se déroulait cette année à La Côte Saint André. Et comme d'habitude, ce cross qui n'est pourtant que départemental, propose un niveau et une densité très élevés, bien davantage que la plupart des trails. Bien évidemment, ce n'est pas une discipline où j'excelle, mais malgré tout, c'est un effort très intéressant pour l'ensemble de la saison et j'essaye de faire au mieux.

Pour une fois, j'arrive à finir dans la première moitié du classement en prenant la 35e place (75 classés). Les sensations ne sont pas trop mauvaises compte tenu du bourbier. Le trail hivernal porte petit à petit ses fruits.

 

Rémy : bilan 2016

2 semaines plus tard, je remets ça avec le niveau au dessus : le cross régional à Mably (42)

Et là, le niveau est encore plus relevé et je n'arrive pas à intégrer la première moitié. Pourtant, je suis satisfait de ma course. Les sensations ont été encourageantes et la gestion de course également (ce qui est rare pour moi sur un cross). Je termine à la 131e place (220 classés). Ma saison de cross s'arrête là car pour les 2 manches restantes, je ne suis plus invité...

Rémy : bilan 2016

Après les cross, j'ai augmenté progressivement la distance et j'ai profité d'un déplacement familiale dans le sud pour participer une nouvelle fois au Trail de Gruissan. J'adore ce massif de la Clape, vraiment très agréable à courir. Mais cette année, contrairement aux éditions précédentes, j'ai opté pour une participation sur le 25km. un format et un parcours qui font une bonne transition entre les cross et les trails.

Sur la course, les sensations sont assez mitigées sur le début de course, puis peu à peu, je sens que ça va légèrement mieux. Je remonte un peu au classement et termine en 13e position.

Rémy : bilan 2016

Au mois de mars, je débute chaque année ma saison de trail avec le Trail de Vulcain.

Cette année, je décide de repartir sur le format 45km, où j'avais un peu souffert l'année précédente. Malheureusement, le début de course est assez catastrophique avec des jambes incapables d'avancer en côte. Alors que je visais un Top10, voire un Top5, je passe autour de la 35e position à la mi-course.... Sur la 2e moitié, les jambes ne vont pas beaucoup mieux, mais ce n'est pas pire, et comme beaucoup de coureurs commencent à ralentir, je parviens à grappiller quelques places.

Je termine 12e et assez déçu des sensations du jour.

Rémy : bilan 2016

Les séances d'entraînement se poursuivent et s'allongent. Côté compétition, je n'ai pas trouvé dans le calendrier, un trail tel que je l'aurai souhaité. Mais je décide de m'aligner au départ du Trail de Paladru, qui propose cette année un parcours annoncé à 50km. le profil est un peu plus roulant que ce que j'aurai souhaité, mais la proximité est un atout non négligeable.

De plus, le fait de faire le déplacement en groupe avec quelques amis du club rend la journée bien sympa.

Le début de course se passe plutôt bien et je suis surpris de faire un bon bout de parcours en compagnie d'Ugo et de Sylvain (bon Ugo avait déjà fait une course la veille...). J'évolue longtemps entre la 6e et 8e place. Et grâce à un bon final et à une légère erreur de parcours d'un groupe de 3, je parviens à remonter un peu au classement et termine finalement 4e.

Un classement et un déroulement de course encourageant, tout comme les résultats des amis du club et des athlètes que je coache, avec en particulier la victoire de Sophie qui prend la 7e place au scratch. De bonne augure pour la tentative de sélection un mois plus tard.

Rémy : bilan 2016

Fin mai, voici un premier objectif relativement important avec cette Maxirace. 

Une course avec une belle densité, que j'avais déjà effectué en 2014 dans des conditions similaires, puisque l'épreuve était déjà support des sélections pour l'équipe de France. L'idée est donc de faire une performance globalement similaire, même si le parcours a subi de légères modifications suite à des coupes forestières.

J'essaye cette année de faire un début de course un peu plus risqué, et effectue une première ascension légèrement soutenue, tout comme un 2e quart de course assez rapide. Bon forcément, à un moment donné, je coince un peu dans le dernier tiers et la course devient bien difficile. Malgré tout, je ne perds pas de place et parviens à bout de ce parcours à la 22e place (14e français).

La grosse satisfaction est aussi venue de Sophie qui se classe 2e (1ère française) et qui gagne ainsi sa place en équipe de France pour les mondiaux.

 

Rémy : bilan 2016

15 jours après la Maxirace, la fatigue est encore un peu présente. Toutefois, je prends le départ du trail des Falaises de Sassenage (20km/950m+). Une épreuve où je suis le parrain, pour la 2e année. Sophie étant aussi la marraine, et également un peu fatiguée de la Maxirace, nous décidons de faire course commune.

Mais dès la première montée (950m+), Sophie me lâche et j'essaye comme je peux de limiter le retard. Du coup, obligé de faire un peu le forcing pour revenir sur le sommet et dans le début de la descente.

Finalement, nous arrivons comme prévu ensemble (10e place), mais un peu moins frais que ce que je pensais à l'origine. 

Rémy : bilan 2016

L'année se poursuit avec une 3e épreuve en 4 semaines, l'Ultra Tour du haut Giffre à Samoëns. Et il ne s'agit pas d'une petite épreuve avec ses 83km et 6400m+. Un ratio D+/distance très élevé qui me semble idéal dans le cadre de ma prépa pour l'Ut4M. De plus, avec la fatigue des 2 épreuves récentes, je sais que je vais devoir gérer mon effort en quasiment en mode ultra.

Le début de course se passe donc très prudemment. Et finalement, au fil des kilomètres, la fatigue ne se fait pas trop sentir et j'entame une belle remontée. Mais la météo capricieuse contraignent les organisateurs à stopper la course au 55e km. Je suis alors 7e.

Un parcours de repli est organisé et nous repartons en peloton d'une vingtaine de coureurs. Forcément, la course est un peu faussé et j'essaie d'imprimer un bon rythme dans la première ascension afin de casser un peu le groupe formé en raison de l'interruption de course. Bon, je n'arrive pas à garder le tempo et coince un peu sur le haut. Une fois l'hypoglycémie effacée, je j'effectue une bonne fin de parcours pour recoller aux 3 coureurs de têtes à 2 km de l'arrivée. nous finissons ensemble.

Avec la prise en compte des écarts avant l'interruption, je finis à la 5e place

Rémy : bilan 2016

Après un été studieux et extrêmement volumineux, je m'aligne mi-août au départ de l'Ut4M Xtrem. Un gros morceau de 170km et 11500m+. 

Après me seconde place de 2014 et à la vue du plateau, je visais un podium et pourquoi pas un peu mieux... Malheureusement, j'ai vite compris que ça allait être compliqué. Le premier massif s'est globalement passé dans les temps prévu, mais dès l'entame du second massif, la forme et la motivation étaient bien amoindris. Et sur la montée au Pas de la Vache, les jambes sont soudainement devenues extrêmement faibles. Impossible pour moi de poursuivre sans faire une pause toutes les 2 minutes... Les 100km restants m'ont semblé impossible a boucler et j'ai rendu mon dossard au lac du Poursollet.

 

Rémy : bilan 2016

3 semaines après l'Ut4M avorté, et après une petite pause "vacances", je prends le départ des championnats de France de Trail à St Martin de Vésubie. Cette épreuve n'était pas à mon programme, mais l'équipe du club étant incomplète suite à un désistement, j'ai décidé de combler le trou afin de pouvoir classer l'équipe. Car avec Nico et Sophie au sein de l'équipe, je trouvais dommage que le club ne soit pas représenté collectivement.

Malheureusement, un petit virus attrapé quelques jours avant la course a amplifié la fatigue déjà présente. Et malgré un début de course plus que prudent, la course s'est transformé en un long calvaire. Mais étant venu pour l'équipe, je me devais d'arriver au bout.

Après beaucoup de galères, je termine 68e.... Finalement, mes 3 autres coéquipiers ont eux aussi eu pas mal de soucis durant la course. Et c'est à notre grande surprise que nous finissons malgré tout 2e équipe. Un résultat improbable.

Rémy : bilan 2016

Après le passage du petit virus qui m'aura tout de même fatigué environ un mois, je me suis investi un peu plus sur la prépa de mon dernier objectif de l'année (la Saintélyon). Et dans le cadre de cette prépa, j'ai réalisé un enchaînement que j'apprécie et que je réalise de temps en temps, lorsque je le peux.

Le samedi en début d'après midi, j'ai ainsi participé à la montée de la Bastille puis le lendemain, une bonne sortie longue en trail.

Cette montée de la Bastille est intéressante en début de bloc, car cela propose un bonne intensité (effort type 10km), une bonne gestion de course (7km de plat puis 3km de montée où il faut avoir un minimum de fraicheur) et des chocs limités (arrivée en haut, pas de descente).

Et cette année, c'était plutôt sympa d'être plusieurs à réaliser ce bloc. Cela nous a permit de bien nous "tirer la bourre" sur cette course de la Bastille. Sur la partie plate, voulant me tester et me rassurer sur mes allures, j'ai mené notre petit groupe. 

En revanche, sur l'ascension, j'ai eu plus de mal.... Je me suis fait violence pour ne pas marcher, mais j'ai laissé filer les copains et perdu quelques places. Mais même si cette 16e place n'est pas un excellent résultat, je sais que j'ai réalisé une bonne séance pour la suite.

Rémy : bilan 2016

Toujours dans le cadre de ma prépa Saintélyon, direction Millau pour participer au festival des Templiers. Cette année, ce sera l'Intégrale des Causses au menu. La course se déroule en début de festival, ce qui est assez pratique puisque je m'occupe du déplacement "club" ainsi que de l'assistance de quelques coureurs sur la course du dimanche.

A la vue de mes dernières courses, je n'ai pas trop d'ambition sur cette épreuve, et même si les 2-3 dernières semaines ont été un peu rassurantes, je souhaite surtout me rassurer un peu avant la Saintélyon.

Sur la ligne de départ, je suis assez mal placé, et je reste enfermé dans le peloton. je remonte progressivement mais rapidement, je me retrouve seul autour de la 13e place. Progressivement, les jambes répondent de mieux en mieux mais toujours personne en vue devant. Puis sur les 15 derniers km, je commence à récupérer quelques coureurs. je ne relâche pas mon effort et termine même sur un sprint involontaire à la 6e place.

Un résultat qui me surprend et qui fait bien plaisir. Grosse satisfaction également sur l'ensemble du weekend avec les beaux résultats de mes athlètes. ça fait plaisir !

Rémy : bilan 2016

Je clôture cette saison 2016 par la Saintélyon. Une épreuve où le parcours me convient en général plutôt bien. La prépa n'a finalement pas été aussi bonne que prévue, mais la forme semble tout de même correcte. Je prends donc le départ avec l'ambition de finir au moins dans les 30 premiers, voire les 25.

La course est lancée et je trouve rapidement une bonne allure de croisière. je sens que musculairement, je ne suis pas trop mal. Mais rapidement (10e km), une douleur intervient sous le pied droit, à chaque appuis. C'est assez gênant d'autant que la douleur augmente sensiblement au fil de la distance.

Du coup, je ne suis plus tout à fait dans la course et cherche surtout à ne pas empirer la douleur (les montées en marchant, temps de pause aux ravitos allongé, intensité réduite en descente...). Et je me dis qu'il sera préférable d'abandonner à Soucieu, d'autant que je sais que Mika sera présent avec une voiture...

Finalement vers le 40-45ekm, la douleur n'augmente plus et je commence à me dire que cela sera supportable jusqu'à l'arrivée. Je repasse en mode "course" et gagne quelques places.

Alors que j'étais 60/65e sur les 450 premiers km, je passe 51e à Soucieu, 45e à Chaponost puis termine 38e.

Même si la fin de course est rassurante, je reste assez déçu de ma course et de ce résultat car je pense que j'avais les jambes pour faire mieux.

Rémy : bilan 2016

Voilà une saison de plus qui se termine.

Même si mes principaux objectifs ont été décevants (UT4M, Saintélyon, Vulcain), je retire tout de même quelques éléments positifs de cette année avec certains résultats très corrects (Samoëns, Intégrale des Causses).

Mais surtout, j'ai retrouvé cette année une bonne dynamique et une motivation forte qui m'avait fait défaut en 2015. 

 

Place à présent à 2017 avec à coup sûr, de très belles aventures à écrire !

(bientôt le planning prévu)

 

Rémy : bilan 2016
Le blog de 3D Trail -  Hébergé par Overblog