Rémy : bilan 2015

Comme chaque année, il est l'heure de faire le bilan de ce qui a été réalisé la saison précédente et de définir les différents objectifs pour celle à venir (la prése,tation de la saison 2016 fera l'objet d'un prochain article).

Pour ceux qui souhaitent consulter mes bilans des années précédentes (depuis 2008), ça se passe ici.

 

Durant cette année 2015, j'aurai enchainé les sensations moyennes, en ayant toujours l'impression de pouvoir faire mieux, que ce soit en course ou à l'entraînement... Mais avant de revenir sur ces sensations, on débute par un bilan chiffré de mon année 2015 :

 

Côté statistiques :

En 2015, j'ai réalisé 230 sorties à pieds pour un total de 3938km et 113 480m+

Cela représente une sortie moyenne de 17.1km et 493m+

A vélo, j'ai accumulé 1695km (sur route ou en vélo d'appart).

 

Du côté des compétitions, j'ai participé à 14 évènements représentant un total de 517km.

 

Voici un bilan hebdomadaire : 

Semaine Kilométrage D+ Compétition Résultat
fin 1 18 0    
2 69 730

 

 
3 85 2100    
4 66 1600

Cross Régional

(11 km)

144 / 220
5 75 1330

 

 
6 56 480    
7 72 1850

Gruissan Phoebus Trail

(50 km)

24 / 350
8 44 650    
9 84 2290

Vulcain

(45 km)

15 / 500

 

10 66 1130    
11 119 1500    
12 94 1410    
13 121 870

 

 
14 101 980    
15 100 540    
16 76 1080    
17 109 280 100 km de Belvès 6 / 400
18 26 820    
19 90 4750    
20 62 1370    
21 95 3510

Pastourelle

(53 km)

15 / 500
22 49 1980

 

 
23 60 3360    
24 75 3090    
25 97 8760

Trail de Sassenage

(20 km)

9 / 150
26 84 4270    
27 69 3290    
28 85 3040    
29 90 1450    
30 181 11480    
31 106 7770

Christolaise

(39 km)

8 / 43
32 62 3290    
33 71 2140

Trophée de Montacharvet

(13 km)

14 / 100
34 61 3630

UT4M relais Taillefer

(48 km)

4 équipe

1e mixte

35 97 3650    
36 101 2960    
37 83 2450    
38 82 1590    
39 97 3960

France de Trail

(60 km)

34 / 1000
40 39 710    
41 58 1510    
42 79 3230

Belfort Trail

(55 km)

13 / 450
43 5 110

 

 
44 45 90    
45 55 1320    
46 64 620 Cross de Pontcharra 43 /120
47 47 300 Cross de St Egrève 33 /120
48 55 230    
49 69 430

Cross de l'OMS

18 / 60
50 66 360    
51 64 810    
52 68 960    
solde 2015 39 810    
TOTAUX 3 938 113 480 14 courses  
 
A présent, quelques sur mes différents volumes (avec en vert la course à pieds et en bleu le vélo)
Répartition hebdomadaire du volume kilométrique

Répartition hebdomadaire du volume kilométrique

Répartition hebdomadaire du dénivelé positif

Répartition hebdomadaire du dénivelé positif

Répartition hebdomadaire du volume horaire

Répartition hebdomadaire du volume horaire

Répartition hebdomadaire du nombre de séances

Répartition hebdomadaire du nombre de séances

Rémy : bilan 2015

En 2015, j'ai réalisé un peu moins de volume qu'en 2014.

  • une baisse de 65km, soit - 1.6%
  • une baisse de 22 720m+, soit - 16.7%

 

Cela s'explique principalement par rapport à mes objectifs, moins orientés sur de l'ultra. Par conséquent, pas de recherche de sorties trop longues, ni trop montagneuses. En 2014, j'avais participé à la Maxirace et surtout à l'UT4M. Tandis qu'en 2015, mon trail le plus long ne faisait "que" 60km (championnat de France).

 

 

 

Côté compétitions :

 

Depuis mes débuts en trail long et ultra, il y a plus de 10 ans (premier UTMB en 2015), j'attache une importance à ne pas trop répéter les saisons en ne faisant un ultra que tous les 2 ou 3 ans. Cela à plusieurs buts :

- entretenir la motivation

- limiter les impacts sur la famille

- limiter la fatigue et les blessures sur le long terme

- conserver (voire développer) une base de course à pieds 

- ...

Jusqu'à présent, cela fonctionne plutôt bien puisque depuis mes débuts, je n'ai pas encore connu de blessure m'empêchant de courir plus de 3 semaines, et tous mes principaux ultras ont livré un verdict conforme à mes espérances. Pourvu que ça dure...

 

Ayant réalisé une saison 2014 orienté "ultra" avec une participation sur l'UT4M solo, je me suis donc concentré cette année sur des formats plus courts, entre 45 et 60km (Gruissan,  Vulcain, Pastourelle, UT4M relais, Sancy, Belfort...)

 

Mon programme 2015 comportait un objectif principal avec les Championnats de France, fin septembre (60km / 3000m+).

J'ai également voulu repartir sur le circuit TTN long, puisque les France comptent pour ce challenge et que certaines destinations avait un côté pratique pour moi (famille à proximité).

De plus, j'ai profité d'avoir un objectif principal relativement tard dans l'année pour découvrir un nouveau type d'effort avec le 100km route de Belvès.

 

Voici un petit résumé de mon année 2015 :

 

L'année 2015 a débuté directement sur le cross régional, puisque je n'avais pas pu me rendre sur le départemental. Ces régionaux de Cross à La Tour de Salvagny ont été assez conforme à mes prévisions. J'ai été bien, mais pas non plus très bien car je savais que je manquais de travail de vitesse. Fin 2014 j'avais levé le pied suite à la Saintélyon, et avec les fêtes, je n'avais pas vraiment pu faire de bonnes séances... Je prends une 144e place sur ce cross très relevé, avec la satisfaction de ne pas m'être fait prendre un tour par la tête de course ;-)

 

Et le travail de vitesse n'aura finalement pas lieu puisque mi-février, je suis au départ du Gruissan Phoebus Trail, première manche du TTN Long. C'est un parcours que je connais et que j'apprécie. En 2014, j'avais pris la 13e place... mais cette année, je ne suis pas aussi en forme. De plus, le niveau semble légèrement plus dense et je me retrouve finalement 24e à l'arrivée avec l'impression d'avoir fait une course correcte mais en la subissant dès le 10e km...

 

le départ sur le trail de Gruissan

le départ sur le trail de Gruissan

Comme en 2014, je rempile quinze jours après sur le Trail de Vulcain. Mais cette année, j'opte pour le format 45km (challenge 12+21 en 2014).

Pas forcement une très bonne idée car le corps n'a pas bien récupéré de Gruissan, et les conditions de neige rendent la course un peu plus physique que prévu. Je réalise une première moitié en limitant les efforts pour tenter de miser sur la régularité. Après le raitaillement de Vulcania, je remonte peu à peu au classement et pense pouvoir finir dans le Top10, ce qui semblait inespéré sur ledébut de course. Mais une erreur d'inattention et je m'engage sur un mauvais chemin et perds plusieurs minutes. Je termine 15e.

Trail de Vulcain

Trail de Vulcain

Suite à ce début de saison plutôt décevant, j'entame la prépa pour les 100km de Belvès avec pas mal de motivation. Je me doute que j'ai vais avoir du mal sur les séances spé, qui sont un peu différentes de ce que je pratique habituellement, mais je suis motivé à m'investir dans cette prépa, car je me doute que je ne ferai pas un 100km route tous les ans... Finalement, la prépa passe beaucoup mieux que prévu, et les allures sont très encourageantes (trop d'ailleurs...). Je suis donc confiant pour aborder cette première, mais une belle entorse 4 jours avant la course change un peu la donne... Après 3 jours de glaçage, je prends le départ, avec finallement de très bonnes sensations.

Mais je m'emballe et forcément, les bonnes sensations disparaissent après la mi-course. La fin est plus difficile et je termine 6e en 8h26.

Mais ce fut une super expérience que je renouvellerai à coup sûr. Pour plus de détails, mon récit est ici : http://3d-trail.over-blog.com/2015/04/remy-100km-de-belves-2015.html

100km de Belvès : une super découverte du 100km route

100km de Belvès : une super découverte du 100km route

Après une petite période de récupération, je retrouve les sentiers mais le dénivelé est bien compliqué ;-)

Dans l'optique du challenge TTN, je m'engage mi-mai sur le Trail de la Pastourelle, située dans le Cantal. Je sais que je ne pourrais pas être en bonne forme, mais s'agissant d'une manche relativement peu relevé, je pense pouvoir marquer quelques points malgré tout.

Comme prévu, je peine un peu sur la course, mais grâce à une course d'expérience, je limite la casse et termineà la 15e place.

 

Mi-juin, je suis à l'honneur sur un nouvel évènement : le Trail de la Falaise de Sassenage. L'organisateur m'a demandé d'être le parain de cette nouvelle épreuve. Même si le format n'est pas du tout à mon avantage (à peine 20km et avec une grosse bosse de 1000m+), je suis au départ avec beaucoup d'envie. Bien sûr, je manque de fraicheur puisque la veille, j'ai participé à une reco UT4M avec 1800m+ et que 3 jours auparavant, j'ai effectué avec ma femme une ascension non-stop au sommet du Mont Blanc au départ des Houches. 

Ma course se passe malgré tout plutôt bien, même si je suis bien à la peine sur la fin de l'ascension ;-)  Je termine 9e.

Ascension du Mont Blanc : Magique !

Juillet n'est pas très sérieux au niveau entrainement en raison des vacances en famille et de la chaleur étouffante. Je me contente de faire de l'entretien.

 

Sur début août, je participe à la Christolaise, une course de 39km pour 3300m+ au parcours superbe au coeur des Ecrins. Cette course est en fait une bonne journée dans un bloc de 2/3 jours entre amis coureurs. Ma course reste moyenne (8e) mais j'en ai pris plein les yeux. Le lendemain, on remet ça dans Belledonne.

 

A l'assaut de la Croix de Belledonne, le lendemain de la Christolaise.

A l'assaut de la Croix de Belledonne, le lendemain de la Christolaise.

Mi-août, avec Damien, on ajute une "petite" course à notre programme et nous nous rendons à Pralognan la Vanoise, pour une des dernière manche du challenge montagne. Notre club de Grenoble a possibilité de remporter le challenge mais pour cela, il faut une équipe complète et en cette période de vacances, pas facile de trouver du monde. Damien prend la 8e place et moi la 14e. Avec les 2 première places de Nico Martin et Julien Rancon, l'équipe gagne cette manche et remporte le challenge.

 

Le weekend suivant, toujours avec Damien, nous voici sur l'UT4M pour effectuer le tour de Grenoble par les massifs. Sophie et Sylvain sont aussi à nos côtés.

Sophie ouvre la course et effectue un très bon relais. Elle me passe la puce en 7e. Je fais un début de course prudent mais efficace et remonte un peu au classement. malheureusement, je vais connaître une suite très compliquée avec des crampes très violentes. Je passe le relais en 4e position, mais la 3e équipe est à présent bien loin pour espérer remonter... Notre équipe terminera ainsi 4e, et première équipe mixte. 

Massif du Taillefer - lac Fourchu

Massif du Taillefer - lac Fourchu

Septembre arrive et voici enfin mon principal objectif de cette année. Pour être franc, je ne suis pas très en confiance car je n'ai pas réussi une seule course depuis le début de l'année. A chaque fois j'ai une explication, mais toujours est-il que les courses ne sont pas réussies...

De plus, sur mes séances, je commence à me sentir mieux, mais pas encore aussi bien que ce que j'espérais...

Je connais bien le parcours et je sais qu'il faut que je sois prudent sur la première moitié. J'effectue ainsi un début de course dans le bon tempo et je me retrouve avec les premières femmes. A l'entame de la seconde boucle, je privilégie la prudence et Maud Gobert et Stéphanie Duc me reviennent dessus. Dans la descente sur la Vallée de Chaudefour, Stéphanie est décrochée mais avec Maud, on perd un peu de temps suite à une erreur de parcours (qui aura vallu aussi une belle chute à Cédric Fleureton, vainqueur du rail court, qui venait de nous passer). Dans la motée sur le Sancy, je fais attention à ne pas géné les coureurs du trail court qui me dépasse et je suis peu à peu hors de ma course. Maud et Stéphanie ne sont bientôt plus visibles. J'effectue ensuite une bonne descente et termine 34e. 

Un peu déçu car je sens que j'aurai dû être plus concentré et assurer une meilleure dernière ascension. La 25e place était jouable.

Le point positif, c'est qu'avec notre club de Grenoble, on monte sur le podium avec les belles courses de Sophie, d'Ugo et de Sylvain. 

Sur le podium des France, avec le champion du monde ;-)

Sur le podium des France, avec le champion du monde ;-)

3 semaines après les France, direction Belfort avec Sophie et Yoan pour la dernière manche TTN. J'avais ciblé cette épreuve car placée entre les France et les Templiers, j'esperais que le niveau serait assez faible. mais c'était sans compter avec les coureurs locaux,..

Après un bon début de course, je m'égare quelques minutes... Je retrouve le tracé, mais ne suis plus dans la même dynamique. Après le premier ravito, je retrouve un allure correcte et remonte peu à peu au classement. Le parcours est vraiment agréable, très ludique et jamais monotone, malgré le brouillard et la pluie. Je réalise une bonne fin de course et prends la 13e place. Ma saison de trail se termine sur cette épreuve, qui sera certainement ma meilleure course de cette année très moyenne.

Belfort trail. Un parcours très varié.

Belfort trail. Un parcours très varié.

Suite à ces trails, ma saison fut terminée et la suite était plutôt un préambule à 2016. Dans ce cadre, j'ai décidé cette année de réaliser un vrai cycle de travail de vitesse, chose que je n'avais plus réellement fait depuis 2 ou 3 ans ... 

Dans cette phase, j'ai ainsi participé à 3 cross sur fin 2015 : le cross de Pontcharra, celui de Saint Egrève et de l'OMS de Grenoble. Et même si mes perfs sont assez moyennes (la vitesse est loin d'être mon fort ;-) ), je suis assez satisfait du niveau que j'ai retrouvé dans ce domaine.

Cela me laisse espérer une belle année 2016. Quand les fondations sont solides, le bâtiment peut espérer durer !

 

 

En tout cas, j'espère vivement réaliser une année 2016 bien meilleure que 2015 où j'ai enchainé les courses moyennes... 

Le programme 2016 est déjà établi et la motivation est au taquet !

Le blog de 3D Trail -  Hébergé par Overblog