Grande Course des Templiers. Le gros "fight" de fin de saison.

Dernière ascension au sommet du fameux Puncho d'Agast !

Dernière ascension au sommet du fameux Puncho d'Agast !

Grande Course des Templiers

 

C'est le dernier gros évènement de cette saison 2015, et c'est probablement en Aveyron que se déroulera la plus grosse bagarre de l'année.

Encore plus que d'habitude, la course sera extrêment relevée et la victoire très indécise. Avec le match "France against the world", les organisateurs ont réuni un plateau de très haut niveau et bien malin celui qui peut prévoir le futur lauréat de cette cuvée 2015.

Les prize-money anonncés (4000€ pour la victoire par exemple) mais aussi (et surtout) l'historique de l'épreuve, la qualité du parcours et de l'organisation, ainsi que la date calendaire sans grande conccurence ont permis d'attirer un plateau mondial de très belle qualité.

Quoiqu'il en soit certains favoris se dégagent tout de même.

 

A ce jour, la victoire est toujours revenue à un français, mais cela basculera-t-il cette année ?

 

Côtés français, 4 noms semblent se dégager :

- Benoît Cori : le vainqueur de l'an dernier a fait de cette épreuve son objectif de la 2e moitié de saison. En grosse relâche cet été, il a toutefois très rapidement retrouvé une forme compétitive dès la fin septembre. A la lutte pour le titre de Champion de France sur les pentes du Sancy, Benoît haussera encore probablement son niveau ce weekend.

- Sylvain Court : le champion du monde 2015, 2e l'an dernier, sera aussi à suivre. Très à l'aise dans les descentes techniques, le terrain lui sera favorable. 3e lors des France, il n'avait toutefois pas fait de cette date un objectif et visait principalement le titre avec son club (Bouliac). S'il est encore frais mentalement suite à sa grosse saison, il sera probablement dans le tiercé de tête.

- Nicolas Martin : Il a fait l'impasse sur les France afin de se réserver pour ce rendez-vous incontournable. Il rêve de remporter cette épreuve et a mis toutes les chances de son côté pour y parvenir. Après une saison plus qu'honorable (2e au Ventoux, 7e aux Mondiaux, 3e à la CCC), il sera sur-motivé pour ce rendez-vous.

- Patrick Bringer : le récent champion de France a annoncé la fin de sa carrière après son titre aquit sur ses terres. Mais sa convocation dans le team France pour ce match a repoussé sa "retraite". Reste à savoir s'il aura bien récupéré physiquement et mentalement de sa victoire éprouvante.

 

Chez les français, il faudra également suivre :

- Clément Mollier, Emmanuel Gault, Benjamin Bellamy Arnaud Perrignon, Stéphane Bégaud, Julien Coudert, Vincent Viet, Lambert Santelli, Adrien Séguret, Yann Curien, ...

 

Mais pour venir contrer sur ses terres nos traileurs français, les coureurs étrangers ont également de beaux atouts.

Du côté américain bien sûr avec Alex Nichols (3e l'an dernier) et Jared Hazen

Mais également espagnol avec la redoutable paire Miguel Heras et Tofol Castaner. Pedro José Hernandez Sanchez, peu connu en France, devrait avoir plus de mal à suivre la tête de course mais peut créer la surprise en intégrant le top5.

Le suédois Jonas Buud, champion du monde de 100km en titre, sera également à suivre de prêt. Mais réussira-t-il à tenir l'allure sur la 2e partie plus technique ?

L'italien Fluvio Dapit peut également prétendre à un Top5.

Les autres coureurs étranngers (Japon, Afrique du Sud, ...) ne semblent pas en mesure de rivaliser pour le podium final.

 

Et chez les femmes ?

 

Le podium de l'an dernier sera totalement absent. L'absence de Nuria Picas laissera champ libre aux américaines venues en force avec Jordie Adams Moore, Ashley Ebra, Cassandra Scallon, Nicole Studer et Hillary Allen.

La suissesse Jasmine Munige semble la mieux indiquée pour limiter cette égémonie américaine.

Toutefois, les française aurant l'avantage de connaitre le terrain, et sur ce parcours exigent, et nécessitant une parfaite gestion, ce sera non négligeable. On suivra donc côté tricolore Maud Gobert et Anne-Lise Rousset. Les championne et vice-championne de France auront une carte à jouer, au moins pour accrocher un podium. Derrière, ça semble un peu plus difficile pour Malika Coutant, Sandra Martin, Sarah Veuille et Sylvaine Cussot, mais pourquoi pas un top5.

 

 

Endurance Trail

 

Sur cette épreuve de 100km (4500m+) le niveau sera bien moindre que sur la "Grande Course" mais sera également très intéressante à suivre.

La victoire devrait se dessinner au fil des kilomètres entre Aurélien Collet, Fred Desplanches s'il est bien remis de ses douleurs dorsales (2e l'an dernier) et Mathieu Brignon.

Yanick Pierrat, Julien Jorro, Emmanuel Ripoche, Thomas Pigois (2e UT4M 2015), Yann Noury, Fredéric Jung, ou  encore Arnaud Chartrain pourrait jouer les troubles fêtes.

 

Chez les femmes Mélanie Rousset paraît un ton en dessus mais devra toutefois faire une gestion de course adéquate pour ne pas voir la victoire lui échapper. Car derrière, Tracy Dean, et Christne Tarbis ne seront pas bien loin. On suivra également Florence Blay, 2e de l'intégrale des Causses 2014, qui a bien préparé cette échéance sur les conseils de Rémy.

 

Bonne course à toutes et tous !

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Le blog de 3D Trail -  Hébergé par Overblog