Michel Lanne bilan et regard après course d’un fan du Marathon de Zegama-Aizkorri

Michel Lanne bilan et regard après course d’un fan du Marathon de Zegama-Aizkorri
Michel Lanne bilan et regard après course d’un fan du Marathon de Zegama-Aizkorri
Michel Lanne bilan et regard après course d’un fan du Marathon de Zegama-Aizkorri
Michel Lanne bilan et regard après course d’un fan du Marathon de Zegama-Aizkorri

Dimanche 17 mai au Pays Basque espagnol, le Marathon de Zegama-Aizkorri était le support du champion d’Europe Skyrunning catégorie Sky. Le tracé très technique et montagneux avait une longueur de 42,195 km et un dénivelé positif et négatif de 5472 m. La liste des coureurs élites et spécialistes de la distance skymarathon était impressionnante. Il ne manquait presque aucun nom du top 20 de Zegama 2014. Même Kilian Jornet, tout juste rentré du Népal, était présent.

 

Azahara Garcia De Los Salmones et Tadei Pivk ont terminé en vainqueurs et par la même occasion décroché les titres de champion d’Europe de Skyrunning. Paula Cabrerizo Cuevas, Oihana Kortazar Aranzeta, Manuel Merillas Moledo et Pere Rullan Estarelles, sont montés sur les podiums. Michel Lanne, meilleur Français prend la 7ème place. Yann Mondot est 26ème, Nicolas Darmaillacq 38ème, Fabien Nabias 64ème et Clovis Dalban Moreynas 71ème.

 

Une fois n'est pas coutume, il a énormément plu les jours et la nuit avant l’épreuve. Le parcours était incroyablement boueux et les conditions du terrain délicates. Les chutes et les glissades ont été très nombreuses. « Cette année encore j'avais l'impression de courir ici pour la première fois, constate Michel Lanne, team Salomon. On ne s'habitue pas à cette ambiance survoltée, mais on la savoure, on la vit et on essaie de garder en mémoire ces instants magiques et uniques dans une vie de coureur. Au sommet de l'Aizkorri, malgré la pluie, le brouillard et le froid, des milliers de spectateurs ont bravé les éléments dans l'attente des coureurs. Quand on arrive dans les dernières pentes sous le sommet, la foule nous acclame, nous pousse et ne s'écarte qu'au dernier moment pour nous laisser pénétrer dans un petit couloir de supporters! C'est absolument énorme et je n'ai pas vraiment les mots pour expliquer la ferveur qui règne autour du Marathon de Zegama. »

 

Dès les premiers hectomètres, Michel Lanne s’est retrouvé dans les 10 premiers. En fonction du profil, de la technicité des secteurs, des petits coups de fatigue des uns et des autres, il a oscillé entre la 3ème et la 9ème place et construit son classement petit à petit, sans jamais relâcher l'effort. Il ne s’est jamais retourné, et a accéléré sans cesse dans l'espoir d'aller chercher les coureurs de tête. « Quand on a la chance d'avoir un dossard pour Zegama, on se doit d'être en forme et de donner le meilleur de soi-même jusqu'à la ligne d'arrivée. C'est dans cet esprit que je me suis préparé pour Zegama et que j'ai abordé la course. Je n'ai absolument aucun regret. J'ai couru avec mes tripes et  donné le maximum que mes jambes et ma tête pouvaient fournir! Je m'étais fixé 4 heures de course comme objectif. Finalement, je termine en 1 mn 36 s de plus. Cela peut sembler dérisoire, mais pas à Zegama. Dans cette minute de trop, Marco De Gasperi et Jessed Hernandez se sont glissés dans le classement, me privant du Top 5. Comme on le dit souvent, à Zegama, une seconde est une seconde ! »

 

Michel Lanne, déjà 3ème le 12 avril du 41 km du Buffalo Stampede Skymarathon avait tenu à cocher sur son calendrier international le Marathon de Zegama. « Après 4 participations, cette course est parfaite pour savoir où j'en suis dans ma préparation. Je sais maintenant que la forme est assez bonne mais je sais aussi que je peux faire mieux. Place à un peu de récupération avant de se remettre en selle en ciblant les quelques points que nous allons chercher à améliorer avec mon entraîneur Chris Malardé. Mon prochain objectif sera le Marathon du Mont Blanc, fin juin, où j'espère être au top de ma forme. Ensuite, circuit de la Coupe du Monde de Skyrunning, avec quelques unes des plus belles courses qui existent en Europe et à travers le globe. Ce challenge me motive énormément et j'ai à cœur de bien figurer. » 

 

L’ISF, International Skyrunning Fédération, attribuera encore deux autres titres européens 2015, l’un dans la catégorie Vertical, le 26 juin sur le KM Vertical de Chamonix et l’autre en Ultra le 12 juillet sur le 65 km de l’Ice trail Tarentaise Mizuno à Val d’Isère.

 

Marathon de Zegama

 

Top 5 femmes

 

1 Azahara Garcia De Los Salmones, Espagne, 04:41:23

2 Paula Cabrerizo Cuevas, Espagne, 04:43:44

3 Oihana Kortazar Aranzeta, Espagne, 04:44:57

4 Emeli Forsberg, Suède, 04:49:38

5 Federica Boifava, Italie, 04:51:32

 

Top 10 hommes et meilleurs Français  

1 Tadei Pivk, Italie, 03:51:11

2 Manuel Merillas Moledo, Espagne, 03:51:47

3 Pere Rullan Estarelles, Espagne, 03:52:50

4 Aritz Egea Caceres, Espagne, 03:59:27

5 Marco De Gasperi, Italie, 03:59:48

6 Jessed Hernandez Gispert, Espagne, 04:01:19

7 Michel Lanne, France, 04:01:36

8 Zaid Ait Malek, Maroc, 04:02:01

9 Alin Zinca Ionut, Roumanie, 04:08:59

10 Hassan Ait Chaou Aitali, Espagne, 04:09:59

...

26 Yann Mondot, France, 04:20:08

38 Nicolas Darmaillacq, France 04:28:16

64 Fabien Nabias, France, 04:40:30

71 Clovis Dalban Moreynas, France, 04:42:04

 

http://www.zegama-aizkorri.com/en/

 

crédit photos Jordi Saragossa

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Le blog de 3D Trail -  Hébergé par Overblog