Christophe : Trail de Tullins 2014

Comme l'année dernière, ma saison trail commence à Tullins pour le traditionnel trail des Collines. Les organisateurs ont vu les choses en grand et ont passé les parcours de 15 et 35kms à 21 et 42kms tout de même. Cette année, je n'ai pas de gros objectif pour ce premier semestre. Je me décide donc pour le 21kms, surement très rapide et dynamique, donc pas trop dans mes cordes. En ce début de mois de mars, le temps est sec. Ca risque donc d'envoyer dans les chemins du coin.

 

Après un trajet avec Christophe Vagnagni (merci) et les frères Fernandez, je retrouve pas mal de connaissances dont Franck, Loic, Guillaume ou la fusée Ludvik. L'échauffement est tranquille et on se place rapidement sur la première ligne au départ avec un peloton de 250 coureurs environ. En effet, je préfère bien me placer pour aborder sereinement la première descente en single au bout de 1km. C'est une des spécificités du parcours : on part en descente et on finit en montée !

On est prêt ! où est Christophe ?

On est prêt ! où est Christophe ?

Effectivement, ça part vite, très vite, à 15-16 kms/h pour moi. On se croirait dans un cross. Pourtant, je me retrouve vite derrière tous mes amis. La première descente est déjà là, on m'attaque de tous les côtés, mêmes les pierres qui roulent. En fin de descente, j'ai déjà les jambes coupées et les mollets durs. Ce n'est pas bon signe. Je relance péniblement, j'arrive à courir dans la première montée. J'ai Franck et Mickael en visu, mais je dois stopper pour une pause pipi. Je ne me sens pas au mieux, le rythme cardiaque est bon, mais je ne suis pas dans le coup au niveau des jambes.

Ca file devant (merci à l'organisation pour les photos).

Ca file devant (merci à l'organisation pour les photos).

Mes mollets sont durs, mais je tiens le coup dans la grosse montée qui suit. Je grapille seconde par seconde. Le niveau est particulièrement dense : je pense être aux environs de la 50ième place, mais ça galope devant et ça court bien derrière. Pas le droit de faiblir, sinon on perd vite 10 places ! 9ième kilomètre, je zappe le ravito, j'ai encore un peu d'eau et mon ravitaillement perso. La descente qui suit me met enfin à l'aise. Les jambes se décrispent et je commence enfin à dérouler.

 

Mi-course, on m'annonce 40ième. La montée suivante est encore marchée dans la forêt. Difficile de courir aussi avec la pente, les racines, la rivière... Je reviens enfin au niveau de Franck et Mickael. Au sommet, j'en remets une couche, Mickael s'accroche et Franck décroche. Je gère bien les petites bosses qui suivent et arrive sur une bonne dynamique au 2ième et dernier ravito pour refaire le plein d'eau.

 

J'aperçois Christophe au loin, ça y est je suis lancé et je continue sur un bon rythme. Je force l'allulre pour le rejoindre en doublant encore quelques concurrents. Je le rattrape au pied de la la dernière descente et donc de la dernière montée, il m'encourage à poursuivre mon effort. Comme me l'avait annoncé Ludvik, cette dernière montée est longue et pas facile à gérer. Je suis limite au niveau physique mais j'arrive encore à doubler 3-4 concurrents. La ligne d'arrivée est enfin là, je boucle les 21kms et 1000+ en 2H tout rond à la 24ième place.

Une bonne fin de parcours...

Une bonne fin de parcours...

Je suis bien sur satisfait de ma course : une première moitié plutôt dans le dur et une seconde moitié très performante en terme de vitesse. Le nouveau parcours est très agréable, profil montées/descentes, tout en relances et sans temps morts. La météo était de la partie avec de jolis paysages en toile de fond. Et bien sur, ce fut un plaisir de courir et de discuter avec plein d'amis.

Prochain rendez-vous : le trail de la Cote Raonnaise fin avril

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Damien 27/03/2014 11:04

Bravo Champion ! Tu vois que tu avances sur les petits formats !

Christophe 27/03/2014 13:47

Merci Damien!
Mais bon, je suis tout de même à 25' de la tête de course et sur 21kms seulement...

Le blog de 3D Trail -  Hébergé par Overblog